Mise à jour de la législation provinciale - 22 décembre 2023

Un aperçu des mises à jour législatives provinciales et territoriales pour la semaine du 15 au 22 décembre 2023, rédigé par Wes McLean.

Nouveau Brunswick

  • Environ 21 000 clients d'Énergie NB étaient toujours privés d'électricité jeudi après-midi, quatre jours après qu'une puissante tempête de pluie et de vent ait frappé la province. Lors d'une conférence de presse, Nicole Poirier, vice-présidente des opérations d'Énergie NB, a déclaré que l'entreprise avait toujours pour objectif de rétablir l'électricité avant Noël, dans quatre jours seulement.
  • L'Association canadienne des libertés civiles a franchi son premier obstacle dans le cadre d'une action en justice contre le Nouveau-Brunswick et sa nouvelle politique en matière d'identité sexuelle. La province a modifié la politique 713 pour exiger le consentement des parents avant que le personnel scolaire puisse utiliser les pronoms demandés par les enfants de moins de 16 ans. L'association allègue que cette règle est inconstitutionnelle et discriminatoire. Vendredi, le juge Robert Dysart a statué que l'association avait la qualité pour agir dans l'intérêt public pour intenter une action au nom des jeunes élèves et de leurs parents. 
  • La police a déterminé que le décès d'un patient qui attendait des soins au service des urgences de l'hôpital de Fredericton l'an dernier n'était pas d'origine criminelle. Darrell Mesheau, 78 ans, est décédé dans la salle d'attente du service des urgences de l'hôpital régional Dr Everett Chalmers le 12 juillet 2022. L'enquête du coroner sur la mort de l'ancien diplomate devait commencer le 29 mai, mais elle a été brusquement reportée lorsque de nouvelles informations ont été communiquées.
  • Le Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick a son premier candidat pour les élections provinciales de l'année prochaine. Il s'agit d'une conservatrice sociale dont l'ascension a provoqué des divisions au sein du parti, mais qui s'est attiré les éloges du premier ministre Blaine Higgs. Faytene Grasseschi a été élue par acclamation candidate dans Hampton-Fundy-St. Martins devant une foule debout dans une salle communautaire de Nauwigewauk.

Nouvelle-Écosse

  • La Nouvelle-Écosse a franchi une étape solennelle en dépassant les 1 000 décès dus au COVID-19 depuis le début de la pandémie. "Mille personnes dans une province d'un million d'habitants, c'est beaucoup d'êtres humains et de familles qui manquent à l'appel", a déclaré le Dr Lisa Barrett, médecin spécialiste des maladies infectieuses et chercheuse à l'université Dalhousie d'Halifax. Les données publiées dans le Dernier rapport hebdomadaire de veille respiratoire indique neuf décès supplémentaires pour la semaine du 10 au 16 décembre, ce qui porte le total à 1 004 dans la province.
  • Le projet du ministère de la Défense nationale d'agrandir la base des Forces canadiennes Greenwood préoccupe un représentant local de la communauté qui craint que l'offre de logements ne soit déjà limitée. Le ministère de la Défense nationale a annoncé mardi son intention de stationner huit drones à la BFC Greenwood. Le premier de ces appareils arrivera sur la base néo-écossaise en 2028, les autres en 2033. En plus des aéronefs, le MDN affectera 55 membres du personnel des Forces armées canadiennes et du MDN à Greenwood pour gérer le programme.
  • Les Néo-Écossais qui fréquentent une université ou un collège avec l'aide de la province verront $1 350 euros crédités sur leur compte de prêt étudiant au cours de la nouvelle année. Pour la deuxième année consécutive, le gouvernement provincial accorde aux étudiants une "subvention unique" pour les aider à payer leurs factures. Au total, 12 000 étudiants recevront ce paiement. Le ministre de l'enseignement supérieur, Brian Wong, a déclaré qu'il s'agissait d'une "continuation de ce que le gouvernement fédéral a fait" pour essayer d'aider les étudiants de l'enseignement supérieur à payer leurs études et à gérer leurs dettes.
  • Alors que le rapport annuel sur les services d'urgence de la Nouvelle-Écosse montre que les fermetures imprévues sont en hausse et que les gens attendent plus longtemps pour recevoir des soins, le ministre de la Santé affirme qu'il ne reflète pas les changements importants apportés au cours des derniers mois. Le rapport annuel sur les services d'urgence de la Nouvelle-Écosse rapport annuel de responsabilité couvre la période du 1er avril 2022 au 31 mars 2023. Il montre que le nombre d'heures de fermeture inopinée des urgences a bondi à 41 923, soit une augmentation de 32 % par rapport à l'année précédente. de l'année précédente.

Île-du-Prince-Édouard

  • La Commission de réglementation et d'appel de l'île a décidé qu'Irving Oil pouvait continuer à répercuter sur les consommateurs de l'Île-du-Prince-Édouard les coûts liés à la nouvelle norme du gouvernement fédéral sur les carburants propres. Ces coûts ont été intégrés dans le prix des carburants depuis juillet. Les normes d'Ottawa sur les carburants propres visent à forcer les raffineries de pétrole et les compagnies pétrolières à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. les importateurs de carburants à réduire l'"intensité de carbone". des produits qu'elles vendent et des méthodes qu'elles utilisent pour les raffiner. La politique fixe des objectifs en matière d'émissions et prévoit des récompenses financières pour les compagnies pétrolières qui les atteignent, ainsi que des pénalités pour les compagnies qui ne les atteignent pas.
  • Hal Perry n'est pas étranger au fait de servir les habitants de l'Île-du-Prince-Édouard, mais il est probablement juste de dire que cela est devenu une partie plus importante de son travail en 2023. Le député de Tignish-Palmer Road, qui est connu pour être le conducteur désigné de ses électeurs pour le réveillon du Nouvel An, est devenu le chef intérimaire du Parti libéral de l'Île-du-Prince-Édouard en avril. Il est également le chef de l'opposition officielle grâce à la victoire des libéraux sur les verts, qui ont obtenu trois sièges à l'assemblée législative provinciale - détenus par M. Perry, Robert Henderson et Gord McNeilly - contre deux pour les verts lors des élections générales d'avril.
  • Karla Bernard a été chef intérimaire du Parti vert de l'Île-du-Prince-Édouard pendant moins de la moitié de l'année 2023, mais elle pourrait avoir l'impression d'avoir travaillé toute une année. Le conseil provincial du parti l'a sélectionnée pour ce rôle en juillet après que l'ancien leader Peter Bevan-Baker a annoncé le mois précédent qu'il se retirait. Les Verts ont perdu six de leurs huit sièges lors des élections provinciales du 3 avril, ne laissant que Bernard et Bevan-Baker comme députés. 
  • L'année a été difficile pour les habitants de l'Île-du-Prince-Édouard. De l'inflation galopante aux factures d'épicerie élevées, en passant par les problèmes de santé et la crise du logement, le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, et son gouvernement continueront à faire face aux mêmes problèmes que ceux de 2023. Alors que de telles pressions pourraient normalement se traduire par une baisse de popularité pour un parti au pouvoir, M. King continue de jouir d'une grande popularité. de bons résultats dans les sondages qui suggèrent que sa popularité reste bien supérieure à celle de tout autre chef de parti de l'Île-du-Prince-Édouard. 

Terre-Neuve et Labrador

  • La décision de mettre fin à la traditionnelle poignée de main d'après-match dans le hockey mineur de Terre-Neuve-et-Labrador a continué d'enflammer le débat vendredi, avec le premier ministre Andrew Furey et un important propriétaire d'école de hockey qui se sont exprimés. Dans une lettre envoyée vendredi au président de Hockey N.L., Jared Butler, M. Furey a qualifié la décision de décevante. M. Furey a déclaré qu'il considérait la poignée de main d'après-match comme une occasion d'enseigner aux jeunes joueurs la signification et la valeur de l'esprit sportif, " en leur donnant le temps de rencontrer leur adversaire et de le féliciter, quel que soit le résultat ".
  • Une proposition de recours collectif a été déposée à la suite de la cyberattaque dont a été victime le système de santé de Terre-Neuve-et-Labrador à l'automne 2021. L'attaque, menée par des cyber-violeurs affiliés à l'Institut de recherche sur les maladies infectieuses (IRM), a eu lieu à l'automne 2021. Le ransomware Hive a volé des informations médicales personnelles ainsi que des informations sur les employés de milliers de personnes. Le Commissariat à l'information et à la protection de la vie privée a déclaré qu'il s'agissait du plus grand piratage de ce type dans la province et de l'un des plus importants au Canada à ce jour. A publié en mai de l'Office a constaté que les lacunes en matière de sécurité étaient connues bien avant la cyberattaque et qu'elles n'ont pas été corrigées par les responsables.
  • Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a dépensé des millions de dollars au cours des deux dernières décennies pour planifier et concevoir une prison qui n'a toujours pas été construite. CBC News a obtenu les chiffres grâce à une demande d'accès à l'information qui montre une histoire de promesses et de dépenses du gouvernement, puis de mise en veilleuse des plans de remplacement de l'installation tristement célèbre qui est considérée comme la plus ancienne du Canada. 
  • La commission des services publics (Public Utilities Board) demande à Newfoundland and Labrador Hydro de lui fournir davantage d'informations après qu'une deuxième unité de la centrale de Holyrood a été mise hors service la semaine dernière. La troisième unité fonctionne à la moitié de sa capacité. Comme le rapporte Rob Antle, les responsables d'Hydro ont déclaré qu'il y avait suffisamment d'électricité produite actuellement, mais le PUB a déclaré que les inquiétudes concernant la baisse des températures et l'augmentation de la demande ont été "renforcées".

Québec

  • La Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE), affiliée à la CSQ, rapporte avoir conclu une entente de principe avec le gouvernement Legault dans le cadre des négociations pour le renouvellement des conventions collectives. Sur les médias sociaux, la FSE-CSQ, qui représente 95 000 enseignants, a écrit vendredi matin qu'elle présentera cette proposition à son conseil fédéral en après-midi.
  • Affirmant que l'éventualité d'une grève générale de ses 420 000 membres n'était pas "un bluff" et rejetant la responsabilité de l'impasse des négociations sur le gouvernement du Québec, les dirigeants du front commun des syndicats du secteur public ont demandé mercredi à la province d'intensifier ses efforts pour parvenir à un accord.
  • Des manifestants se sont rassemblés vendredi devant les bureaux montréalais du premier ministre du Québec, François Legault, pour exprimer leur soutien à l'initiative de la province. travailleurs de l'éducation en grèveLes manifestants ont bloqué la circulation sur la rue Sherbrooke, près de l'avenue McGill College. "Plus la CAQ nous méprise, plus on se mobilise", a scandé la foule, composée principalement de femmes.
  • Le gouvernement du Québec et l'organisation qui représente officiellement les Inuits de la province rouvrent les négociations sur l'autonomie gouvernementale du Grand Nord. Pita Aatami, président de la Société Makivvik, qui représente les Inuits du Québec auprès des gouvernements fédéral et provincial, affirme que l'autonomie gouvernementale est un rêve que son peuple caresse depuis 55 ans.

Ontario

  • À un an de la date à laquelle l'Ontario est censé être totalement accessible, l'état de l'accessibilité dans la province est en "crise", selon un nouveau rapport. La déclaration, accompagnée de 23 recommandations sur la manière de remettre la province sur la bonne voie, a été faite dans le cadre de la conférence de l'Union européenne sur l'accessibilité. un rapport critique par Rich Donovan, la quatrième personne nommée pour examiner les progrès réalisés par la province dans la mise en œuvre de la loi sur l'accessibilité pour les personnes handicapées de l'Ontario (LAPHO).
  • Le ministre de l'Énergie de l'Ontario affirme qu'il déposera un projet de loi visant à renverser une décision de la Commission de l'énergie de l'Ontario qui augmenterait les coûts des nouvelles maisons chauffées au gaz naturel. Todd Smith affirme que la décision de la CEO ralentirait ou arrêterait la construction de nouvelles maisons, et qu'il intervient donc pour "maintenir les pelleteuses dans le sol". La décision de la CEO concerne une demande de tarification d'Enbridge Gas et la Commission de l'énergie déclare que le plan à long terme du service public est déraisonnable parce qu'il suppose que tous les nouveaux lotissements seront desservis par le gaz et que les acheteurs de maisons continueront à utiliser le gaz pendant 40 ans, malgré une transition énergétique vers l'électrification.
  • Toronto a peut-être conclu un nouvel accord avec la province pour obtenir une aide financière, mais la maire Olivia Chow affirme que les habitants de la ville devront également faire leur part pour combler le déficit de $1,5 milliard, ce qui se traduira par des augmentations de l'impôt foncier et de nouveaux frais en 2024. La nouvelle maire et le premier ministre Doug Ford ont annoncé le mois dernier un accord qui prévoit une aide de plusieurs milliards de dollars de la part de la province et la mise en service de l'autoroute Gardiner et de la Don Valley Parkway. Mais M. Chow estime que la ville doit être prête à faire des sacrifices pour combler son déficit structurel.
  • La police de Toronto a exhorté vendredi les manifestants à respecter la loi avant les manifestations prévues dans le cadre de la guerre entre Israël et le Hamas. Le chef adjoint de la police, Lauren Pogue, a déclaré qu'elle était au courant des manifestations prévues vendredi et samedi dans la ville et qu'il y aurait une présence policière visible lors des rassemblements. Elle a également prévenu que les manifestations qui se déroulent dans des propriétés privées, comme les centres commerciaux, et celles qui bloquent des infrastructures essentielles, comme les autoroutes et les ponts, ne sont pas légales.

Manitoba

  • Le gouvernement du Manitoba étudie les moyens de transformer les bâtiments abandonnés en nouveaux logements. L'expropriation des immeubles des propriétaires en difficulté - et leur remise en état - aiderait le gouvernement néo-démocrate à atteindre son objectif d'éliminer les sans-abri chroniques d'ici huit ans, a déclaré le premier ministre Wab Kinew lors d'une interview de fin d'année. "Les villes et les municipalités ont des pouvoirs d'expropriation... mais si nous avons besoin de plus, nous sommes ouverts à cette possibilité", a déclaré M. Kinew. La province ne sera pas en mesure de construire des logements assez rapidement ou de manière assez rentable pour répondre aux besoins en la matière, a-t-il ajouté.
  • Le premier ministre Wab Kinew affirme que le Manitoba abandonnera les dossiers médicaux sur papier au profit d'une documentation numérique à laquelle les professionnels de la santé et les patients pourront accéder d'un simple coup de téléphone ou d'un clic de souris. Le premier ministre a déclaré que son gouvernement néo-démocrate souhaitait se débarrasser de la mosaïque actuelle de dossiers papier et électroniques du Manitoba, qu'il a qualifiée de désuète. "Notre gouvernement s'est engagé à abandonner le papyrus comme méthode de documentation des soins de santé", a déclaré M. Kinew lors d'une interview mercredi.
  • Le gouvernement néo-démocrate du Manitoba prévoit d'interdire l'embauche de travailleurs de remplacement pendant les conflits de travail. Dans une lettre datée du 18 décembre, la ministre du Travail et de l'Immigration, Malaya Marcelino, demande au président du Comité d'examen des relations patronales-syndicales du Manitoba son avis sur la mise en œuvre d'une telle interdiction. "Pour protéger les bons emplois, soutenir la négociation collective équitable et minimiser les conflits de travail, notre gouvernement a l'intention de modifier la Loi sur les relations de travail afin d'interdire l'utilisation de travailleurs de remplacement pendant une grève légale ou un lock-out ", explique Mme Marcelino au président du comité d'examen, Michael Werier, dans la lettre, dont CBC News a obtenu une copie.
  • De l'avis général, le premier ministre du Manitoba, Wab Kinew, est encore en pleine lune de miel, près de trois mois après avoir mené ses néo-démocrates à une victoire électorale qui a chassé l'ancien gouvernement progressiste-conservateur. De récents sondages d'opinion suggèrent qu'il a le vent en poupe, notamment une enquête Angus-Reid réalisée au début du mois, qui indique que son taux d'approbation est le plus élevé parmi les premiers ministres du Canada. Mais les analystes politiques estiment que le véritable test est à venir, car M. Kinew tente de tenir ses promesses de renforcer les soins de santé, d'améliorer l'éducation et d'accorder des augmentations aux travailleurs du secteur public, tout en s'attaquant aux déficits chroniques de la province.

Saskatchewan

  • La Saskatchewan Health Authority a publié jeudi matin un plan d'action qui, espère-t-elle, permettra de remédier au surpeuplement et aux soins dispensés dans les couloirs des hôpitaux de Regina. L'annonce a eu lieu un jour après que le NPD, parti d'opposition, a publié des notes internes du CSA montrant qu'un inspecteur des incendies de Regina avait averti l'autorité que les patients recevant des soins dans les couloirs de l'hôpital général de Regina et de l'hôpital The Pasqua entraînaient des violations du code de prévention des incendies.
  • Une entreprise agricole familiale de la Saskatchewan est rachetée pour $640 millions d'euros. Linamar Corp, une société de production agricole basée en Ontario, a accepté d'acheter Bourgault Industries Ltd. de Saint-Brieux, en Saskatchewan, pour un montant de $640 millions d'euros. Brieux, en Saskatchewan. "Bourgault a été fondée par mon père et possède une riche histoire dans le domaine de l'agriculture", a déclaré Gerry Bourgault, président de Bourgault, dans un communiqué. "La famille Bourgault est incroyablement fière de l'héritage qu'elle a créé ici à St. Brieux, en Saskatchewan, mais aussi dans le monde entier."
  • La douceur de l'hiver a un prix pour Victor Fern, un habitant de Fond du Lac, en Saskatchewan, car l'absence de routes de glace entraîne une restriction des approvisionnements essentiels. "Le temps ne s'annonce pas très bon. L'eau est tellement libre juste devant Fond du Lac, dans le canal. D'habitude, tout est gelé à l'heure qu'il est", a-t-il déclaré. "Au vu de la situation actuelle, il sera très difficile d'avoir des routes de glace cette année. Les habitants de cette communauté isolée, située à 797 kilomètres au nord de Saskatoon, dépendent des routes de glace pour entrer et sortir, ainsi que pour acheminer leur matériel, a expliqué M. Fern.
  • Après une année d'incertitude dans le monde entier, le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, estime que sa province s'en est mieux sortie que la plupart des autres en 2023, grâce à ses efforts pour rendre l'énergie abordable et à des initiatives législatives telles que la Charte des droits des parents. L'année 2023 a été marquée par de nombreux conflits de compétences entre la Saskatchewan et le gouvernement fédéral, principalement en ce qui concerne les réglementations environnementales.

Alberta

  • La première ministre de l'Alberta, Danielle Smith, a défendu jeudi la campagne de vaccination automnale réduite de la province et a encouragé les gens à parler des vaccins avec leur médecin, tandis que son ministre de la santé a reconnu que des centaines de milliers d'Albertains n'ont pas de médecin de famille.
  • Il y en aura peut-être d'autres : Danielle Smith, de l'Alberta, parle des combats qu'elle mènera à Trudeau en 2024. Dans une interview de fin d'année accordée au National Post, Danielle Smith parle de ses priorités pour 2024. Danielle Smith, première ministre de l'Alberta : "Nous avons tellement d'actions à mener contre le gouvernement fédéral que nous sommes en train de mettre en place une équipe pour pouvoir les hiérarchiser.
  • "Si quelqu'un a besoin d'une voiture, il ferait mieux de l'acheter maintenant", a déclaré la première ministre Danielle Smith après avoir entendu parler des nouvelles règles fédérales concernant les véhicules électriques. Si vous ne le faites pas, a-t-elle ajouté, "vous serez sur une liste à attendre votre tour... nous entrons dans une période de rationnement". Nous entrons dans une période de rationnement". C'est effrayant, même si c'est à moitié vrai. Dans une interview accordée en fin d'année, Mme Smith a qualifié les règles proposées d'inapplicables et d'inconstitutionnelles.
  • Pourquoi certaines garderies envisagent-elles de se retirer de l'accord de subvention de la province ? Selon un groupe de pression, les nouvelles conditions ne suivent pas l'inflation. L'accord fédéral-provincial - présenté comme la garderie $10 par jour, bien que cet objectif ne soit pas censé être atteint avant 2026 - utilise des fonds fédéraux pour limiter les frais de garde d'enfants par le biais de subventions aux opérateurs, qui sont remboursés pour les coûts par enfant sur la base d'un taux fixe défini dans le plan de mise en œuvre provincial.

Colombie-Britannique

  • Premier David Eby déclare que son gouvernement envisage d'"élargir" l'accès aux refuges et aux services pendant la journée dans le quartier Downtown Eastside de Vancouver. Lorsque M. Eby a pris ses fonctions de premier ministre de la Colombie-Britannique il y a un an, il s'est engagé à ce que la province prendre en charge la gestion d'une approche coordonnée du DTESIl avait alors déclaré qu'il n'avait "jamais vu une situation aussi grave". "Je ne suis pas favorable aux campements", a déclaré M. Eby à l'époque, expliquant que la province prendrait en charge la coordination des services et l'évaluation des résultats.
  • Le premier ministre David Eby a déclaré que les Britanno-Colombiens comprennent l'ampleur des défis auxquels la province est confrontée, ajoutant qu'il est prêt à être jugé sur les résultats concrets que son gouvernement peut apporter d'ici les prochaines élections provinciales en octobre 2024. "Ma conviction profonde est que le gouvernement peut vraiment être une force pour le bien et peut réaliser des choses que nous ne pouvons pas réaliser par nous-mêmes", a-t-il déclaré. "Je veux que les Britanno-Colombiens regardent autour d'eux et voient, que ce soit dans leur propre vie ou dans leur communauté, un domaine où le gouvernement fait la différence sur quelque chose qui leur tient vraiment à cœur."
  • Le premier ministre David Eby admet que la Colombie-Britannique doit faire plus pour répondre aux temps d'attente inacceptables pour les soins contre le cancer, qui sont actuellement parmi les plus longs du pays. Dans une interview de fin d'année accordée à Postmedia jeudi, M. Eby a évoqué la frustration et l'angoisse des patients atteints de cancer et de leurs familles, qui affirment avoir été déçus par un système de soins anticancéreux tellement en retard que certains patients sont décédés en attendant un traitement.
  • Le premier ministre de la Colombie-Britannique, David Eby, a déclaré qu'une conversation émouvante avec le père d'un garçon de 12 ans qui s'est suicidé après avoir été victime de sextorsion en ligne l'a incité à réclamer davantage de protection pour les jeunes. Le gouvernement néo-démocrate prévoit d'apporter des changements au cours de la nouvelle année pour honorer la mémoire de Carson Cleland, de Prince George, qui, selon la police, est décédé en octobre après avoir été victime d'une agression en ligne. 

Territoires du Nord-Ouest

  • R.J. Simpson, le nouveau premier ministre des Territoires du Nord-Ouest, a rencontré Justin Trudeau pour la première fois cette semaine, au cours de laquelle ils ont parlé de la gestion des urgences, de la transition vers l'énergie renouvelable et de la vision du territoire sur la façon dont il travaillera avec les gouvernements autochtones. Lors d'un entretien avec Hilary Bird, de CBC North, M. Simpson a parlé de la rencontre. 
  • Les Territoires du Nord-Ouest ont reçu une "avance" de $84 millions d'euros du gouvernement fédéral pour les aider à couvrir les coûts de la saison désastreuse des incendies de forêt de 2023.
  • L'argent, fourni par le biais du Disaster Financial Assistance Arrangements (DFAA), aidera à compenser les coûts liés à l'intervention et à la récupération des incendies de forêt, selon un communiqué de presse publié mercredi matin. 

Yukon

  • La société Yukon Energy se dit favorable à l'augmentation de l'énergie solaire dans le réseau électrique du territoire, mais pas si cela déstabilise le système et augmente le risque de pannes. La société d'électricité a récemment demandé au gouvernement territorial de suspendre un programme de rabais pour les personnes qui installent des systèmes d'énergie renouvelable, tels que l'énergie solaire, à la maison et qui injectent ensuite leur surplus d'énergie dans le réseau. Les le gouvernement a accepté et n'accepte plus de nouvelles demandes dans le cadre de son programme de microgénération, au moins jusqu'au printemps prochain, lorsqu'une étude aura été réalisée. Les projets de microgénération déjà approuvés ou construits ne sont pas concernés.

Nunavut

  • Selon un communiqué du gouvernement territorial, deux centres de santé communautaires du Nunavut fermeront temporairement leurs portes pendant les fêtes en raison d'un manque de personnel. Le centre de santé de Kinngait sera fermé du 21 au 24 décembre, et il en ira de même à Arctic Bay du 28 décembre au 2 janvier. Le gouvernement a précisé que pendant ces fermetures temporaires, les ambulanciers paramédicaux resteront sur place pour fournir des soins d'urgence dans les situations où la vie est en danger.

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.