Minéraux critiques - Actualités et mises à jour - 6 décembre 2023

Ce mois-ci, les minéraux essentiels ont fait l'objet d'importantes possibilités de financement aux niveaux fédéral et provincial. Dans la lettre d'information de ce mois-ci, nous vous guidons, vous et votre entreprise, à travers les différents flux de financement, de l'appel à propositions fédéral du Fonds d'infrastructure aux concours de financement pour les stations de recharge en Ontario et à la création de nouveaux emplois avec une installation de cellules de batteries lithium-ion en Colombie Britannique. 

Le gouvernement du Canada lance le Fonds pour les infrastructures minérales critiques (FIMC)

Le ministre de l'énergie et des ressources naturelles, l'honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé le lancement de l'appel à propositions (AP) du programme de recherche sur l'énergie renouvelable. Fonds d'infrastructure pour les minéraux critiques (CMIF). Le FIMC comblera les principales lacunes en matière d'infrastructures afin de permettre une production durable de minéraux essentiels et de relier les ressources aux marchés. Doté d'une enveloppe maximale de $1,5 milliard d'euros sur sept ans, le fonds soutiendra des initiatives d'énergie propre et d'électrification, ainsi que des projets de transport et d'infrastructure qui permettront le développement durable des minéraux essentiels du Canada.

Cet appel à propositions sera le premier d'une série dans le cadre du FIMC, avec un financement de contribution pouvant atteindre 1,4 milliard de tonnes, réparti en deux volets : le volet "préconstruction et développement de projets" et le volet "déploiement d'infrastructures". Dans le cadre de ces deux volets, les demandeurs peuvent obtenir jusqu'à 150 millions de dollars par projet pour les demandeurs non gouvernementaux et jusqu'à 100 millions de dollars par projet pour les gouvernements provinciaux et territoriaux qui investissent dans des projets publics.

Informations sur les possibilités de financement et le guide du candidat sont désormais disponibles en ligne. Les demandes pour ce premier AP doivent être soumises en ligne avant le 29 février 2024, à 23h59 HNP.

Le FIMC est un élément clé de la stratégie canadienne sur les minéraux essentiels et viendra compléter d'autres mesures de soutien en matière d'énergie propre et de transport qui profitent déjà au secteur des minéraux essentiels. En investissant dans les infrastructures de base et les infrastructures habilitantes nécessaires au développement de projets de minéraux critiques, le Canada contribue à la réalisation d'immenses opportunités économiques tout au long de la chaîne de valeur, depuis l'exploration et l'extraction durable jusqu'à la transformation, la fabrication avancée et le recyclage, tout en soutenant simultanément le développement de technologies propres essentielles à la réalisation d'une économie mondiale à zéro émission.

Le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT) invite les parties prenantes à lui faire part de leurs commentaires sur les examens réglementaires ciblés

L'honorable Anita Anand, présidente du Conseil du Trésor, a annoncé le lancement d'une consultation publique sur les possibilités de réglementation visant à améliorer l'efficacité et la résilience des chaînes d'approvisionnement du Canada.

La consultation est ouverte sur le site Parlons des règlements fédéraux Cette plateforme est ouverte jusqu'au 15 janvier 2024 et vise à recueillir des commentaires sur les questions relatives à la chaîne d'approvisionnement en ce qui concerne les minéraux essentiels, le transport et les opérations frontalières.

Cette consultation, qui s'inscrit dans le cadre du troisième cycle d'examens réglementaires ciblés du gouvernement, permettra de recueillir les commentaires des Canadiens, des entreprises et des parties prenantes sur les possibilités de renforcer et de moderniser les chaînes d'approvisionnement du Canada.

Au cours des deux premières séries d'examens réglementaires ciblés, les ministères ont élaboré des feuilles de route, ou plans d'action, et mettent en œuvre plus de 100 initiatives distinctes de modernisation de la réglementation liées à des secteurs et à des thèmes à forte croissance. Ces actions concrètes accéléreront la croissance, la concurrence et l'innovation dans l'économie canadienne, tout en continuant à respecter les objectifs du Canada en matière de santé, de sécurité et d'environnement. 

Le gouvernement de l'Ontario lance le programme EV ChargeON

Le ministère des Transports de l'Ontario a lancé une initiative de financement concurrentielle, basée sur des demandes, pour les stations de recharge publiques pour véhicules électriques (VE), appelée EV ChargeON. Ce programme offre un soutien financier (jusqu'à $1 million par projet, selon la technologie proposée) pour l'installation de chargeurs publics de VE dans les communautés de l'Ontario situées en dehors des grandes villes. Les objectifs de l'initiative EV ChargeON sont les suivants :

  1. Augmenter le nombre total de stations de recharge publiques pour VE dans l'ensemble de l'Ontario ;
  2. Créer un réseau plus interconnecté ; et
  3. Améliorer l'accessibilité et le caractère abordable des chargeurs publics et promouvoir l'adoption de véhicules électriques.

 

La période de candidature pour ce programme s'étend jusqu'au 31 janvier 2024.

Terre-Neuve-et-Labrador bénéficiera des discussions entre le Canada et l'UE sur l'hydrogène et les minéraux critiques

Les dirigeants canadiens et européens ont officialisé une nouvelle "alliance verte" lors d'un bref sommet qui s'est tenu vendredi à St. John's et qui pourrait avoir des retombées importantes pour Terre-Neuve-et-Labrador.

Alors que les spécificités de l'accord consistent essentiellement en des engagements généraux de collaboration dans la lutte contre le changement climatique, le choix de St. John's comme lieu du sommet est influencé par la croissance des secteurs de l'hydrogène vert et des minéraux critiques dans la région.

Les présidents de la Commission européenne et du Conseil européen ont souligné la manière dont ces industries pourraient contribuer à la réalisation d'objectifs climatiques ambitieux dans les années à venir.

Terre-Neuve-et-Labrador compte actuellement cinq propositions actives en matière d'hydrogène vert, dont une est en cours d'évaluation environnementale. Il s'agit de projets de grande envergure, nécessitant des investissements importants, et les produits qui en résultent sont principalement destinés aux marchés européens.

Le gouvernement du Canada soutient l'Institut international du développement durable

L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l'énergie et des ressources naturelles, a annoncé un investissement de $5,4 millions de dollars sur quatre ans pour l'Institut international du développement durable (IIDD) afin de soutenir son rôle continu en tant que secrétariat du Forum intergouvernemental sur l'exploitation minière, les minéraux, les métaux et le développement durable (IGF). Le FGI fournit un large éventail de services à ses 81 pays membres afin de les aider à atteindre leurs objectifs de développement durable par le biais de lois, de politiques et de réglementations dans le secteur minier.

Le travail de l'IGF englobe une série d'activités de sensibilisation et de promotion visant à améliorer la prise de conscience, l'engagement et la coopération dans l'ensemble de l'industrie minière. Ces activités comprennent la réalisation d'évaluations du cadre de politique minière (CPM) avec les pays membres afin d'identifier les lacunes et les meilleures pratiques et de mettre en œuvre le CPM, ainsi que l'organisation de sessions de formation spécialisées et d'assistance technique axées sur les minéraux critiques et l'exploitation minière responsable, en mettant l'accent sur la promotion de la diversité des genres et de l'inclusivité.


La Chambre de commerce du Canada achève une mission cruciale sur les minéraux à Washington, D.C.

Ce mois-ci, la Chambre de commerce du Canada a mené une mission stratégique à Washington D.C. axée sur les minéraux critiques afin d'explorer les possibilités de partenariat entre le Canada et les États-Unis dans cette industrie. Guidée par le plan d'action conjoint Canada-États-Unis sur la collaboration dans le domaine des minéraux critiques, la mission comprenait divers événements tels que des déjeuners de réseautage, des panels sur la collaboration, une perspective de mobilité nette zéro, l'avenir de l'exploitation minière en Amérique du Nord, et des discussions sur l'investissement étranger, l'exploration des ressources et l'atténuation des risques liés au développement.

La principale réalisation mise en avant par la Chambre de commerce du Canada a été l'établissement d'une reconnaissance et d'une unité entre les représentants des deux pays sur les objectifs communs et l'importance d'une approche collaborative pour relever les défis dans le secteur. En outre, l'engagement a mis l'accent sur le besoin urgent, exprimé par les homologues américains, d'accroître l'extraction et l'intégration des minéraux critiques canadiens dans l'écosystème nord-américain afin d'accélérer la transition énergétique et d'assurer la sécurité énergétique du continent.

Maple Ridge (C.-B.) attire des centaines d'emplois propres et hautement qualifiés

Une collaboration d'une valeur de $1,05 milliard entre E-One Moli et les gouvernements de la Colombie-Britannique (B.C.) et du Canada devrait permettre d'établir une production de cellules de batteries lithium-ion à Maple Ridge, créant ainsi 450 emplois permanents essentiels à l'avancement de l'économie propre de la province.

Le gouvernement de la Colombie-Britannique contribue à hauteur de $80 millions de dollars au soutien de la nouvelle installation d'E-One Moli à Maple Ridge, qui servira de pierre angulaire à la production nord-américaine de l'entreprise. Cette installation de fabrication, la première unité de production de cellules de batteries lithium-ion à haute performance de l'Ouest canadien, est appelée à devenir une plaque tournante de la chaîne d'approvisionnement mondiale en composants de batteries.

L'investissement de la Colombie-Britannique est complété par $970 millions d'euros provenant du gouvernement fédéral, d'E-One Moli et de sources privées. L'usine est destinée à produire la dernière génération de cellules de batteries lithium-ion à haute performance, applicables à divers produits tels que l'électronique grand public (par exemple, les aspirateurs, les outils électriques, les tondeuses de jardin et les appareils médicaux).

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.