Analyse de la santé - Canada atlantique et Manitoba - 11 mai 2024

Analyse de l'état de santé des provinces de l'Atlantique et du Manitoba pour la semaine du 11 mai 2024. Rédigé par Wes McLean.

Manitoba

  • Le premier ministre Wab Kinew et le ministre de la Santé, des Aînés et des Soins de longue durée, Uzoma Asagwara, ont annoncé l'embauche de trois nouveaux médecins pour appuyer la réouverture du service des urgences du centre de santé Carberry. En septembre 2023, le contrat du médecin de Carberry a expiré, ce qui a conduit le centre de santé de Carberry à fermer complètement son service d'urgence, a indiqué le premier ministre. À l'époque, M. Kinew s'était personnellement engagé à aider le Carberry Health Centre à trouver du personnel pour l'aider à rouvrir le service des urgences. 
  • Le Manitoba commencera à utiliser une technologie novatrice appelée localisation magnétique des graines pour améliorer les soins et le confort de la plupart des personnes qui subissent une intervention chirurgicale pour traiter un cancer du sein, ce qui en fera la première province à utiliser cette technologie à l'échelle provinciale, a annoncé aujourd'hui le ministre de la Santé, des Aînés et des Soins de longue durée, M. Uzoma Asagwara. Comme d'autres provinces, le Manitoba utilisait auparavant des fils métalliques insérés dans le sein d'une patiente pour identifier l'emplacement d'un cancer du sein précoce au cours d'une intervention chirurgicale. Le fil sortait du sein et était inséré la veille ou le jour de l'opération. En plus de la pose du fil, qui peut être inconfortable, la plupart des patientes recevaient une injection douloureuse d'un traceur radioactif utilisé pour marquer les ganglions lymphatiques susceptibles d'être biopsiés pour vérifier la propagation du cancer.
  • Cynthia Callard a été déconcertée le week-end dernier lorsqu'elle a entendu le premier ministre du Manitoba déclarer que la province s'attendait à un règlement prochain des poursuites engagées par les provinces canadiennes contre les grandes sociétés de tabac. Une grande partie de sa carrière professionnelle de 30 ans en tant que directrice exécutive de Médecins pour un Canada sans fumée - une organisation nationale de santé visant à réduire les maladies causées par le tabac - a été consacrée au suivi de ces poursuites, mais le processus a été entouré de secret, a-t-elle déclaré. "Depuis des années, aucun des gouvernements n'a parlé des poursuites judiciaires, a déclaré Mme Callard lors d'une interview depuis Ottawa. "Au cours des cinq dernières années, lorsqu'ils ont négocié avec les fabricants de tabac, ils ont observé un silence total. Lors de la convention du NPD du Manitoba qui s'est tenue samedi à Winnipeg, le premier ministre Wab Kinew a déclaré qu'un premier versement de centaines de millions de dollars pourrait bientôt être effectué.
  • Le gouvernement du Manitoba a acheté deux nouveaux appareils de dépistage des drogues afin de renforcer les ressources de réduction des risques dans le contexte de la crise des drogues toxiques qui sévit dans la province. Les appareils, appelés spectromètres infrarouges à transformée de Fourier (FTIR), utilisent des lasers pour déterminer la composition chimique des substances, afin d'aider à informer les consommateurs de drogues sur ce qu'ils consomment. "Nous savons qu'il existe une offre de drogues toxiques et nous voulions nous assurer que les gens savaient ce qu'ils consommaient", a déclaré Bernadette Smith, ministre du logement, des toxicomanies et de l'itinérance, lors d'une interview.

Terre-Neuve et Labrador

  • Le médecin hygiéniste en chef encourage le public, en particulier les femmes enceintes et les personnes en contact étroit avec des nourrissons, à être conscient des symptômes liés à la coqueluche et à s'assurer que les vaccins sont à jour, car le nombre de cas continue d'augmenter dans la province. En date du 9 mai, 50 cas de coqueluche ont été signalés dans la province en 2024. L'augmentation du nombre de cas de coqueluche est observée dans d'autres régions du Canada et dans le monde. Les services de santé de Terre-Neuve-et-Labrador (NL) ont informé le public d'une épidémie de coqueluche dans les zones orientales de la province. La coqueluche est une infection respiratoire contagieuse causée par la bactérie Bordetella pertussis et peut entraîner des complications graves, en particulier chez les populations vulnérables. Les symptômes peuvent commencer par un écoulement nasal, une légère fièvre et une toux, et évoluer vers des épisodes de toux sévère et prolongée, souvent accompagnés d'un bruit distinctif de "ricanement" pendant l'inhalation.
  • L'honorable Tom Osborne, ministre de la Santé et des Services communautaires, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un financement d'environ $82 000 à la Eating Disorder Foundation of Newfoundland and Labrador. L'Eating Disorder Foundation of NL est un organisme de bienfaisance sans but lucratif qui se consacre à la promotion de la recherche et à la prestation de services de soutien et d'information au public sur les questions liées aux troubles de l'alimentation. La fondation offre à la communauté divers services d'éducation et de soutien en matière de troubles de l'alimentation, notamment la consultation des clients, la formation des fournisseurs de soins de santé, la thérapie familiale axée sur les émotions et le soutien aux familles et aux frères et sœurs des personnes atteintes d'un trouble de l'alimentation. En 2023, plus de 700 personnes ont bénéficié des services de la fondation.
  • Un stéthoscope pour smartphone fait de grands progrès dans le monde médical. L'application Stethophone est le fruit du travail d'une entreprise de Terre-Neuve-et-Labrador, Sparrow BioAcoustics. En approchant un smartphone de votre poitrine, vous captez les bruits du cœur et des poumons, et ces informations sont communiquées directement aux médecins.

Nouvelle-Écosse

  • Quatre nouveaux appareils d'imagerie par résonance magnétique (IRM) et un partenariat avec une société d'imagerie médicale amélioreront l'accès et réduiront les temps d'attente pour les patients. Deux appareils d'IRM seront ajoutés au système et deux seront remplacés :
    • une nouvelle machine achetée grâce aux dons à la Fondation de l'Hôpital général de Dartmouth sera mise en service à l'hôpital le mois prochain.
    • deux machines seront remplacées dans le cadre du projet d'agrandissement de l'infirmerie QEII Halifax, la première étant livrée d'ici la fin du mois de juin et la seconde plus tard dans l'année
    • la Fondation QEII, grâce au soutien de donateurs, a acheté un nouvel appareil d'IRM qui peut être déplacé dans différents établissements de la province ; il s'agit du premier appareil de ce type dans le Canada atlantique et il sera opérationnel au Bayers Lake Community Outpatient Centre d'ici la fin du mois de juillet.
  • La semaine de la santé mentale, qui se déroule du 6 au 12 mai, offre aux Néo-Écossais l'occasion de réfléchir à leurs propres besoins en matière de santé mentale et à ceux de leurs proches. "Prendre soin de notre esprit est tout aussi important que de prendre soin de notre corps, et cette semaine est un rappel important pour tous les Néo-Écossais de faire une pause et de réfléchir à notre propre santé mentale et de prendre des nouvelles des personnes qui nous entourent", a déclaré Brian Comer, ministre des dépendances et de la santé mentale. "Les Néo-Écossais de tous âges ont accès à toute une gamme de services de santé mentale et de lutte contre la toxicomanie, et ce, dès maintenant et gratuitement. Si vous avez besoin de soutien, n'hésitez pas à tendre la main - il y a de l'aide disponible.
  • Il y aura plus de trafic d'hélicoptères dans le West End d'Halifax à partir de cet automne. Les services de santé d'urgence (EHS) ont avisé les résidents du secteur qu'ils commenceront à utiliser la base des Forces canadiennes Windsor Park comme héliport de secours temporaire à l'automne pour l'hélicoptère de soins intensifs LifeFlight. "Nous prévoyons que l'hélicoptère effectuera environ 95 atterrissages par an sur l'héliport temporaire", indique une carte postale envoyée aux habitants.
  • Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse n'a pas respecté la première échéance d'un accord historique sur les droits de l'homme censé mettre fin à la pratique consistant à loger les personnes handicapées dans de grandes institutions. Dans un communiqué publié mercredi, la Disability Rights Coalition de la province s'est déclarée "gravement déçue" par le dépassement de ce délai. Selon les termes d'un plan élaboré par une commission d'enquête sur les droits de la personne, la province était censée mettre en place une interdiction de nouvelles admissions dans les grandes institutions avant la fin du mois de mars. Au lieu de cela, un porte-parole de la province a déclaré que l'interdiction serait désormais imposée le 1er janvier de l'année prochaine.

Nouveau Brunswick

  • Le ministre de la santé, Bruce Fitch, déclare que la récente publication d'un plan d'action pour les soins de santé primaires réitère l'engagement du gouvernement à améliorer l'accès aux soins de santé. Le plan comprend un certain nombre de stratégies visant à relever les défis systémiques, notamment ceux liés aux structures et au financement des pratiques de soins de santé, à l'administration des soins de santé primaires, ainsi qu'à la gouvernance et à la responsabilité. Ce plan met l'accent sur les avantages des pratiques de collaboration ou d'équipe. Les praticiens seront incités à s'établir dans le cadre du modèle de médecine familiale en équipe du Nouveau-Brunswick, qui a été lancé en 2017. Il combine une rémunération innovante et un soutien administratif accru tout en offrant des soins multidisciplinaires améliorés aux patients.
  • La construction d'un nouveau foyer de soins à Oromocto a commencé. L'établissement devrait ouvrir ses portes au début de l'année 2026. "L'augmentation du nombre de lits dans les foyers de soins de la province a fait l'objet d'une attention particulière, et Oromocto fait partie de cet effort ", a déclaré la ministre du Développement social, Jill Green. "Merci à tous ceux qui ont participé à ce projet. La maison de soins infirmiers construite sur la rue Sebani ajoutera 60 lits au réseau de maisons de soins infirmiers de la province. L'établissement sera construit et exploité par Enhanced Living, qui fournit déjà des services de soins de longue durée à Oromocto et à Gagetown. Elle exploite également plusieurs maisons de retraite sur l'Île-du-Prince-Édouard.
  • MyHealthNB a ajouté un nouvel outil aux données du système de santé de son site internet et l'application mobile pour fournir plus d'informations sur la santé aux Néo-Brunswickois. Les gens peuvent maintenant voir les temps d'attente estimés pour divers tests d'imagerie médicale non urgents. Ces temps d'attente correspondent à la période entre le moment où un patient est référé par un médecin et le moment où le test est effectué. Le tableau de bord indiquera les temps d'attente maximaux typiques pour chaque service, pour la plupart des patients, sur une période de 30 jours. Le tableau de bord affiche actuellement les temps d'attente pour les tomodensitogrammes, les IRM, les ostéodensitométries, les échographies et les mammographies dans les établissements du Réseau de santé Horizon. Les données du Réseau de santé Vitalité seront ajoutées dès qu'elles seront disponibles.
  • Le cancer de l'ovaire est souvent appelé le "cancer qui chuchote". Cela s'explique par ses symptômes souvent subtils et par l'absence de dépistage efficace pour les femmes qui présentent un risque normal ou faible de cancer de l'ovaire. Toutefois, il existe peut-être une méthode de réduction des risques appelée salpingectomie opportuniste, qui consiste à retirer les trompes de Fallope au cours d'une autre intervention chirurgicale. Diana Austin, professeure retraitée de l'université du Nouveau-Brunswick, tente de sensibiliser le public à ce sujet, suite à sa propre expérience. "Si tout ce que je dis peut aider une jeune femme à éviter de se retrouver dans la même situation que moi, cela en valait la peine", a-t-elle déclaré. 
  • L'ancien directeur du Réseau de santé Horizon, qui a été congédié par le gouvernement progressiste-conservateur, représentera les libéraux dans la circonscription de Saint John Portland-Simonds lors des prochaines élections provinciales. Le Dr John Dornan a été nommé candidat pour la circonscription du nord de la province mercredi soir devant une foule de plus de 100 personnes. Il a déclaré qu'il s'agissait d'une "occasion de terminer un travail inachevé". Lorsque son ancienne carrière s'est terminée "de manière assez abrupte", il "ne s'est pas senti achevé", a-t-il déclaré à CBC News jeudi.

Île-du-Prince-Édouard

  • En 2022, Debbie Joy était constamment aux prises avec des douleurs à la hanche et au genou. Elle se débattait régulièrement avec des problèmes de mobilité et de flexibilité. Mais grâce à un programme en ligne gratuit appelé Exercise for Health, cette femme de 67 ans constate des changements positifs qui ont considérablement amélioré sa vie. Ce programme est le fruit d'un partenariat entre le ministère des pêches, du tourisme, du sport et de la culture, Recreation PEI et Beck Exercise Physiology. "Le programme a été extraordinaire", a-t-elle déclaré. "Il a vraiment changé sa vie. Debbie explique qu'avant de commencer le programme Exercise for Health, la douleur continuait à s'aggraver au fil du temps et qu'elle se déplaçait à l'aide d'une canne. 
  • Saskatchewan Polytechnic et le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard ont conclu un accord visant à répondre à la demande croissante d'infirmières qualifiées dans l'Île-du-Prince-Édouard. L'accord facilite la mise en œuvre des programmes de Sask Polytech Transition to Registered Nursing in Canada et Registered Nurse Bridging Program for Internationally Educated Nurses, afin de répondre aux besoins de l'Île-du-Prince-Édouard en matière de soins infirmiers. Ces programmes sont conçus pour renforcer les connaissances et les compétences des infirmières et leur permettre de se familiariser avec les pratiques uniques du système de santé canadien.
  • Une nouvelle directive du ministère de la santé et du bien-être donnera aux ambulanciers paramédicaux davantage de moyens d'aider les habitants de l'île à accéder à des soins sûrs et de qualité au sein de leur communauté. À compter du 7 mai 2024, les services médicaux d'urgence de l'île introduiront de nouveaux protocoles pour déterminer si les personnes doivent recevoir des soins dans la communauté ou au service des urgences. Auparavant, les ambulanciers étaient tenus d'emmener tous les patients aux urgences, y compris ceux qui pourraient être mieux soignés ailleurs. Jusqu'à 35 % des patients refusaient le transport, ce qui les laissait seuls pour accéder à d'autres soins. 
  • Health P.E.I. est à la recherche d'un prestataire de services de sécurité pour combler les "lacunes" dans les principaux établissements de santé de la province, notamment l'hôpital Queen Elizabeth et l'hôpital du comté de Prince. Cette décision fait suite à un certain nombre d'incidents très médiatisés qui ont suscité l'inquiétude du personnel, des syndicats et des députés de l'opposition. Toutefois, cela fait des années que le personnel s'inquiète de la violence et des abus sur le lieu de travail. Vendredi, le ministre de la santé, Mark McLane, a décrit les plans d'expansion et de renouvellement de la sécurité dans tous les établissements de santé de la province. Il a déclaré que le personnel de santé de première ligne lui avait fait part, l'année dernière, de ses inquiétudes croissantes quant à sa sécurité.

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Comment pouvons-nous aider votre organisation à travailler avec le gouvernement ?

Vous souhaitez travailler ou vendre aux pouvoirs publics ? Ou vous voulez vous tenir au courant de tous les changements constants qui interviennent dans le secteur public ? Prenons le temps de discuter et de voir si nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs et les résultats souhaités.

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.