Analyse de la santé - Canada atlantique et Manitoba - 5 avril 2024

Analyse de l'état de santé des provinces de l'Atlantique et du Manitoba pour la semaine du 5 avril 2024. Rédigé par Wes McLean.

Manitoba

  • Le gouvernement du Manitoba annonce son intention d'aller de l'avant avec True North Real Estate Development (TNRED) pour la création du Centre d'excellence en soins de santé dans le cadre du réaménagement de Portage Place.
  • Dans le cadre du budget 2024, le gouvernement du Manitoba doublera le crédit d'impôt annuel pour les traitements de fertilité afin de réduire les coûts pour les Manitobains qui essaient de devenir parents, ont annoncé cette semaine le premier ministre Wab Kinew et le ministre de la Santé, des Aînés et des Soins de longue durée, Uzoma Asagwara. Les changements présentés hier dans le budget 2024 doubleront le crédit annuel maximum disponible dans le cadre du crédit d'impôt pour le traitement de la fertilité, qui passera à $16 000. D'autres dépenses deviendront également éligibles, notamment toute somme versée aux mères porteuses et aux donneurs pour les frais médicaux qu'ils ont encourus, ainsi que les paiements aux cliniques de fertilité ou aux banques de donneurs. Les Manitobains continueront à pouvoir déduire d'autres coûts tels que les frais payés aux cliniques de fertilité et les médicaments prescrits correspondants. 
  • Selon un communiqué du gouvernement du Manitoba, le budget 2024 respecte les engagements du gouvernement de reconstruire les soins de santé dans tout le Manitoba et de réduire les coûts pour les familles, ont annoncé le premier ministre Wab Kinew et le ministre des Finances Adrien Sala. Le budget 2024 prévoit des investissements records dans les soins de santé, avec un plan d'embauche de 100 médecins, 210 infirmières, 90 ambulanciers et 600 aides-soignants au cours de l'année prochaine, ainsi que des investissements pour retenir et former encore plus de personnel. Il ajoute des lits d'hôpitaux et d'unités de soins intensifs et ouvre de nouvelles cliniques pour les blessures et maladies mineures et des cliniques de soins primaires afin que davantage de Manitobains puissent consulter un médecin lorsqu'ils en ont besoin. 
  • Le Manitoba est confronté à un déficit de près de $ 800 millions pour l'année à venir, alors que le premier budget du gouvernement néo-démocrate promet des progrès progressifs sur un certain nombre d'engagements électoraux, ainsi que de nouveaux allègements fiscaux destinés aux ménages à faible revenu. Le budget du gouvernement manitobain Budget 2024, publié mardiIl s'engage à doubler les dépenses de la province en matière d'infrastructures de santé, notamment en entamant le processus de construction d'une nouvelle salle d'urgence à l'hôpital Victoria de Winnipeg.
  • Le ministre de la Santé, Uzoma Asagwara, a déclaré que le Manitoba prolongerait les ententes avec au moins une clinique privée pour fournir des chirurgies cruciales aux habitants de la province. La révélation du ministre de la Santé a été faite à la suite des pressions exercées par la porte-parole du Parti progressiste-conservateur en matière de santé, Kathleen Cook, au cours de la période de questions de mercredi. Mme Cook a déclaré qu'un médecin l'avait contactée pour lui faire part de ses inquiétudes quant à l'expiration, dimanche, de l'accord conclu entre la province et le centre chirurgical privé Maples, situé à Winnipeg, et que "le NPD n'avait rien dit au sujet d'une prolongation". 

Terre-Neuve et Labrador

  • Le député de Labrador West, Jordan Brown, approuve la décision du vérificateur général de réaliser un audit de performance sur les contrats de santé provinciaux. Depuis février, le Registered Nurses' Union of Newfoundland and Labrador demande une enquête sur les $35,6 millions d'euros dépensés pour des infirmières d'agence privée entre avril et août de l'année dernière. "Là où il y a de la fumée, il y a manifestement du feu", a déclaré M. Brown à CBC News. "Nous avons demandé cette enquête au début du mois de décembre de l'année dernière, en demandant que le vérificateur général se rende sur place et examine ces contrats", a déclaré Mme Brown.
  • Le mois dernier, le gouvernement provincial a dévoilé son nouveau plan financier, qui comprend $10 millions de dollars pour soutenir les personnes âgées. Mais des questions subsistent quant à la destination de cet argent et à la manière dont il sera distribué. Dans un premier temps, il a été annoncé que les fonds étaient destinés à un nouveau plan de bien-être pour les personnes âgées. Ce plan prévoit l'octroi de subventions aux personnes âgées à faible revenu vivant à domicile pour des services tels que le déneigement, la livraison de courses, les réparations à domicile et les prestations aux aidants. Mais quelques semaines après l'annonce, le directeur exécutif de Connections for Seniors, Mohamed Abdallah, s'interroge sur la manière dont ces fonds seront alloués.

Nouvelle-Écosse

  • Un site Web de recrutement, des cérémonies de remise de prix et de reconnaissance, des salons de l'emploi dans les écoles, des vidéos promotionnelles et un plan stratégique aideront la municipalité du comté d'Inverness à recruter des travailleurs de la santé au Cap-Breton cette année. La municipalité reçoit $88 000 euros du fonds communautaire de l'Office of Healthcare Professionals Recruitment (OHPR) pour ces projets menés par la communauté.
  • Une initiative communautaire de West Hants visant à promouvoir et à partager des histoires passionnantes a pour but d'attirer davantage de professionnels de la santé dans la région. La Hants Shore Health Association recevra $51 291 euros du fonds communautaire de l'Office of Healthcare Professionals Recruitment (OHPR) pour réaliser de nouvelles photographies de marketing, des vidéos, un site web et des documents imprimés, ainsi que des événements d'engagement et de mise en réseau qui mettent en avant les avantages du travail dans la région en termes de mode de vie.
  • Des guides de réinstallation, des trousses de bienvenue et des visites de sites organisées sont quelques-uns des projets que la communauté de Truro lancera cette année pour attirer les travailleurs de la santé. Le partenariat pour la prospérité économique de Truro et Colchester recevra $75 000 euros du fonds communautaire de l'Office of Healthcare Professionals Recruitment (OHPR) pour organiser des événements de reconnaissance, une campagne de promotion et de recrutement sur les médias sociaux, une nouvelle vidéo promotionnelle du centre de santé de Colchester East Hants et une introduction aux programmes de ski à Ski Wentworth.
  • Deux organismes communautaires de Halifax élargissent leurs programmes afin de mieux servir et soutenir la main-d'œuvre diversifiée du secteur de la santé, grâce au soutien du Fonds communautaire du Bureau de recrutement des professionnels de la santé (BRPS). "Soutenir nos travailleurs de la santé alors qu'ils établissent des liens avec Halifax les aide à établir une communauté et à connaître le succès ici ", a déclaré Twila Grosse, ministre des Affaires afro-néo-écossaises, au nom de Michelle Thompson, ministre responsable du Bureau de recrutement des professionnels de la santé. "Ces organismes communautaires ont les connaissances nécessaires pour diriger ces programmes et accueillir efficacement les nouveaux arrivants.
  • L'autorité sanitaire de la Nouvelle-Écosse indique que les activités d'un complexe hospitalier de Halifax reprendront leur cours normal à partir de lundi, après deux ruptures de conduites d'eau survenues en début de semaine. Le site qui comprend l'infirmerie d'Halifax, le Veterans Memorial Building et le bâtiment Abbie J. Lane... perte d'eau et de chaleur mercredi à la mi-journée après une première rupture d'une conduite d'eau principale dans l'usine de vapeur. Cette conduite a été réparée, mais une deuxième rupture s'est produite dans la même conduite vers minuit.

Nouveau Brunswick

  • Le programme Maisons de soins infirmiers sans murs s'est étendu à 20 endroits dans la province. Le programme a débuté récemment au York Care Centre à Fredericton, au Shannex à Moncton, au White Rapids Manor à Fredericton Junction, et à l'église de St John et au St. Le River View Manor de Bath s'est joint au réseau en décembre. "Ce fut un honneur de voir le programme Nursing Homes Without Walls s'étendre à de plus en plus de sites dans la province au cours des derniers mois", a déclaré Kathy Bockus, ministre responsable des personnes âgées. "Des programmes novateurs comme celui-ci joueront un rôle essentiel pour que les personnes âgées puissent vieillir dans la dignité et le confort à la maison.
  • L'un des plus anciens députés progressistes-conservateurs à l'Assemblée législative a rejoint plusieurs de ses collègues qui se dirigent vers la sortie. Le ministre de la Santé, Bruce Fitch, député de Riverview depuis 2003, a déclaré vendredi qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat lors des élections provinciales de cet automne. Il a toutefois indiqué qu'il prévoyait de rester député jusqu'à ce moment-là et qu'il était prêt à rester au cabinet et à ne pas "lever le pied" sur l'amélioration des soins de santé.
  • Le gouvernement du Nouveau-Brunswick affirme maintenant qu'un centre de traitement des dépendances de 50 lits servira aux personnes qui cherchent de l'aide volontairement et ne sera pas la destination des sans-abri forcés de se réadapter. La ministre des dépendances et de la santé mentale, Sherry Wilson, l'a précisé vendredi lors d'une séance du comité chargé d'examiner ses prévisions budgétaires. "Ce centre est destiné aux personnes qui souhaitent se faire soigner de leur plein gré", a-t-elle déclaré. Cette déclaration a laissé sans réponse la question de savoir où la province enverra les personnes contre leur gré dans le cadre de la loi sur l'intervention compassionnelle (Compassionate Intervention Act) que Mme Wilson présentera à l'assemblée législative en mai.
  • Le ministre de la Santé du Nouveau-Brunswick affirme que jusqu'à 200 personnes doivent attendre de trois à huit mois pour obtenir un traitement contre la toxicomanie, alors même que le gouvernement prépare un projet de loi qui obligerait encore plus de personnes à suivre des programmes de réadaptation contre leur gré. Bruce Fitch a déclaré, lors d'un débat sur les prévisions budgétaires à l'Assemblée législative, qu'il est trop tôt pour déterminer combien d'argent sera dépensé au cours de l'année à venir pour mettre en œuvre le nouveau projet de loi.

Île-du-Prince-Édouard

  • Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, a dit aux députés de " rester à l'écoute mercredi " pour obtenir plus de détails sur les plans du gouvernement visant à ajouter des lits aux foyers de soins de longue durée gérés par le secteur privé dans la province. M. King a fait ce commentaire vendredi à l'Assemblée législative de l'Île-du-Prince-Édouard, en réponse à une question du Parti vert sur le temps qu'il a fallu au premier ministre pour tenir une promesse qu'il avait faite en février. Lors de son discours sur l'état de la province ce mois-là, M. King a annoncé ce qui suit 54 lits privés de soins de longue durée serait ajouté au système 30 jours après l'approbation de la licence.
  • Un homme de l'Île-du-Prince-Édouard qui attend depuis des mois un examen médical à l'hôpital Queen Elizabeth a déclaré qu'il avait pu en obtenir un en quelques jours par l'intermédiaire de son spécialiste au Nouveau-Brunswick. Pire encore, René Provencher dit qu'il n'a même pas reçu d'appel de l'hôpital de Charlottetown pour l'informer que le test d'angiographie par résonance magnétique, ou ARM, dont il avait besoin n'avait même pas été réservé. Rene Provencher souffre d'anévrismes dans le cou qui doivent être surveillés régulièrement par une ARM, un type de scanner corporel similaire à l'IRM mais qui examine spécifiquement les vaisseaux sanguins. 
  •  Un projet de loi privé de l'Île-du-Prince-Édouard visant à financer la sensibilisation à la consommation d'alcool à partir des ventes d'alcool a été rejeté par l'assemblée législative de la province mercredi. La majorité des députés ont voté contre la proposition de loi du député libéral Gord McNeilly, qui aurait détourné une partie des bénéfices de la commission des alcools vers l'éducation à la santé. Le vote a eu lieu un jour après que la ministre des finances de l'Île-du-Prince-Édouard, Jill Burridge, a déclaré que le projet de loi du député libéral ne pouvait être adopté en l'état, et que M. McNeilly a répondu qu'il n'était pas intéressé par des amendements ou par le renvoi du projet de loi à un comité permanent pour une discussion plus approfondie

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.