Analyse de la santé - Canada atlantique et Manitoba - 21 avril 2024

Analyse de l'état de santé des provinces de l'Atlantique et du Manitoba pour la semaine du 21 avril 2024. Rédigé par Wes McLean.

Manitoba

  • Le ministre de la santé, des personnes âgées et des soins de longue durée, Uzoma Asagwara, a annoncé en début de semaine que les personnes âgées éligibles peuvent désormais demander à bénéficier du programme "Safe and Healthy Home for Seniors", un programme de $1,5 million d'euros destiné à couvrir les frais d'amélioration de l'accessibilité et de la sécurité des logements. Les personnes âgées de 65 ans et plus et les membres de leur famille qui ont des personnes âgées vivant avec elles peuvent demander un financement pouvant aller jusqu'à 1 4 T5 000 (1 4 T6 500 dans les zones rurales et éloignées) pour aider à financer les adaptations de base du domicile qui sont essentielles à la vie quotidienne. Les candidats peuvent demander une subvention tous les trois ans, jusqu'à un maximum de $15,000 pour l'ensemble de leur vie. Pour être éligible, le demandeur doit avoir un revenu familial combiné de $60,000 ou moins.
  • Le gouvernement du Manitoba prend des mesures pour maintenir un niveau élevé de confiance et de transparence à l'égard des professionnels de la santé en proposant des modifications à la Loi modifiant la Loi sur les professions de la santé réglementées (LPSR), a annoncé aujourd'hui le ministre de la Santé, des Aînés et des Soins de longue durée, Uzoma Asagwara. En vertu de la législation proposée, les cas seront ouverts au public lorsque l'inscription ou le certificat d'exercice d'un professionnel de la santé est envisagé pour annulation par son collège en raison d'une condamnation pour un délit en rapport avec l'aptitude à exercer.
  • Le gouvernement du Manitoba soutient les familles en bonne santé en doublant la Prestation prénatale du Manitoba pour les Manitobaines enceintes, a annoncé aujourd'hui la ministre de la Famille, Nahanni Fontaine. La Prestation prénatale du Manitoba est une prestation financière mensuelle destinée à aider les Manitobaines à faible revenu à répondre à leurs besoins pendant la grossesse. Cette augmentation historique fera de la prestation manitobaine la plus élevée au Canada. La prestation maximale actuelle est de $81,41 par mois, payable à partir de la 14e semaine de grossesse jusqu'à la naissance de l'enfant. Le budget 2024 prévoit un montant supplémentaire de 1T4800 000 pour doubler la prestation mensuelle maximale à 1T4162,82, ce qui garantit que la prestation prénatale a un impact réel en rendant la vie plus abordable pour les futurs parents, a noté la ministre.
  • Le décès d'un pompier de Winnipeg, dont les funérailles auront lieu vendredi, a suscité des appels en faveur d'un soutien accru en matière de santé mentale pour les premiers intervenants. L'aide est disponible, mais il peut être difficile d'y accéder, selon l'ancien pompier Josh Klassen. "Il y a de l'espoir, mais le chemin pour le trouver n'est pas toujours aussi clair que je le souhaiterais", a déclaré Josh Klassen, qui était coordinateur du soutien par les pairs pour le service paramédical des pompiers de Winnipeg avant de devenir arboriculteur. Il enseigne toujours un programme de préparation à la santé mentale au sein du service des pompiers-paramédics. Il a parlé à CBC après le décès de Preston Heinbigner, 40 ans, qui s'est suicidé le 9 avril. Des amis proches et des collègues ont déclaré qu'il était aux prises avec un trouble de stress post-traumatique. 

Terre-Neuve et Labrador

  • Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a annoncé cette semaine la signature d'une convention collective avec l'Association of Allied Health Professionals (AAHP). Cette convention collective représente plus de 750 professionnels de la santé travaillant dans tous les secteurs du système de santé à Terre-Neuve-et-Labrador. L'accord prévoit une augmentation salariale de 2 % par an pendant quatre ans, une prime unique de reconnaissance des employés de $2 000 et une reconnaissance salariale pour assurer la compétitivité de la profession. D'autres points forts de l'accord sont disponibles à l'adresse suivante ici. Le gouvernement provincial a négocié 29 conventions collectives avec les syndicats du secteur public, représentant plus de 35 000 travailleurs du secteur public.
  • Le problème complexe de la morgue surpeuplée d'un hôpital de St. John's peut être résolu si la politique gouvernementale s'aligne sur l'augmentation du coût de la vie, selon certains défenseurs des personnes âgées. En mars, CBC News a rapporté 28 corps étaient entreposés dans des congélateurs dans une ruelle. à l'extérieur du Centre des sciences de la santé en raison du manque de place à l'intérieur de la morgue, qui fait également office de bureau du médecin légiste en chef. Le problème de débordement - qui a depuis été révélé dans le journal d'autres juridictions, y compris l'Ontario - a été exacerbée par le fait que certains corps ne sont pas réclamés, souvent parce que les proches n'ont pas les moyens de payer les services funéraires ou parce que certaines personnes âgées n'ont pas les économies nécessaires à la fin de leur vie pour couvrir les frais d'incinération ou d'enterrement.
  • Des photos déposées à la Chambre d'assemblée montrent des conditions troublantes à l'intérieur du plus grand hôpital de Terre-Neuve-et-Labrador, y compris ce qui semble être des excréments de rongeurs sur les planchers de l'hôpital. Les photos ont été déposées par Barry Petten, porte-parole du Parti progressiste-conservateur en matière de santé, qui a expliqué à la Chambre qu'elles avaient été prises par un homme ayant subi une intervention chirurgicale à l'hôpital en février. Les photos, partagées avec CBC News, montrent des éviers sales, des trous dans les murs recouverts de ruban adhésif, des ordures sur les sols et ce qui semble être des excréments.

Nouvelle-Écosse

  • Les aînés mi'kmaq et les personnes âgées de toute la province ont désormais accès à des soins de longue durée dans une communauté mi'kmaq. Un nouveau foyer de 48 chambres nommé Kiknu, un mot mi'kmaq signifiant "notre maison", à Eskasoni, est le premier de la province à être construit dans une communauté des Premières nations. Un événement a eu lieu aujourd'hui, le 17 avril, pour marquer l'ouverture de la maison, et les gens commenceront à emménager la semaine prochaine.
  • Nova Scotia Health a déclaré qu'elle allait contacter 2 690 patients après que leurs informations personnelles ont été "consultées de manière inappropriée" à l'hôpital régional Saint Martha's d'Antigonish (Nouvelle-Écosse). "Nous sommes extrêmement déçus qu'un employé de Nova Scotia Health se soit livré à une activité de cette nature. Nova Scotia Health ne tolérera aucun accès non autorisé ou espionnage", a déclaré vendredi à la presse Derek Spinney, directeur financier et vice-président des services généraux de l'autorité sanitaire. M. Spinney a indiqué qu'un employé lié à la violation de la vie privée avait été licencié. Une seule personne serait impliquée dans la violation, a précisé M. Spinney. Il n'a pas voulu préciser le rôle de cette personne, mais a révélé qu'il n'était "pas de nature clinique".
  • L'Association dentaire de la Nouvelle-Écosse se réjouit des changements apportés au PCSD. Le gouvernement fédéral a annoncé cette semaine que les prestataires de soins bucco-dentaires qui fournissent des services aux clients du Régime canadien de soins dentaires peuvent facturer directement la compagnie d'assurance sans s'inscrire officiellement au programme.
  • Il faudra encore deux semaines avant que le service d'eau ne soit entièrement rétabli à l'infirmerie de Halifax, à la suite de deux ruptures de conduites d'eau survenues au début du mois à la centrale thermique de l'hôpital. Les ruptures survenues le 3 avril a entraîné la perte de l'eau potable, des services d'extinction des incendies et de la possibilité de tirer la chasse d'eau.. Elles ont été réparées sur plusieurs jours, non sans avoir nécessité l'annulation de certaines interventions chirurgicales et d'autres services. Le site a repris ses activités normales le 8 avril. La ministre de la Santé, Michelle Thompson, a déclaré aux journalistes jeudi que les travaux de préparation visant à remplacer les tuyaux vieillissants de l'infirmerie de Halifax ont permis d'accélérer les réparations.

Nouveau Brunswick

  • La déclaration suivante a été publiée en début de semaine par le ministre de la Santé, Bruce Fitch : Le gouvernement du Nouveau-Brunswick et le Dr John Dornan sont parvenus à un règlement mutuellement satisfaisant en ce qui concerne la cessation d'emploi du Dr Dornan à titre de PDG du Réseau de santé Horizon. La province du Nouveau-Brunswick a donc retiré son appel, qui devait être entendu le 19 avril.
  • La pénurie nationale de vaccins contre la rougeole se poursuivra pendant encore au moins un mois. Cela signifie que la plupart des personnes nées avant 1970 ne pourront pas suivre les conseils de santé publique et se faire vacciner avant de voyager à l'étranger - à moins de traverser la frontière pour se faire vacciner. C'est ce qu'ont fait certains Néo-Brunswickois, selon Joleen Fowler, technicienne en pharmacie chez Walgreens à Calais, dans le Maine. "Quelques personnes sont venues nous demander s'ils pouvaient l'obtenir chez nous, et nous avons pu les satisfaire", a-t-elle déclaré. Merck, le fournisseur canadien, s'attendait à ce que la pénurie de son vaccin ROR II (rougeole, oreillons et rubéole) concerne le marché privé, notamment les cliniques de voyage, pour le 19 avrilLe site web de Santé Canada sur les pénuries de médicaments indique désormais le 15 mai comme date estimée de fin de la pénurie.
  • Les infirmières itinérantes recrutées pour travailler dans les établissements de soins de longue durée en 2022 gagnaient deux à trois fois plus que leurs collègues du Nouveau-Brunswick, selon la province. La ministre du Développement social, Jill Green, a déclaré jeudi à un comité législatif que les foyers de soins de longue durée se trouvaient dans une situation d'urgence au moment où le ministère a signé des contrats totalisant un peu plus de $2,5 millions de dollars avec deux entreprises privées. La société Canadian Health Labs, basée à Toronto, a reçu la quasi-totalité de cet argent pour fournir 55 employés, de février à mai 2022, a déclaré Mme Green. La société a demandé un tarif de $9,995 pour une équipe de 10 personnes travaillant huit heures par jour.
  • Selon un rapport du ministère de la Santé, c'est en 2022 que le Nouveau-Brunswick a connu le plus grand nombre de décès apparents liés à une surdose, alors que l'utilisation de la naloxone a grimpé en flèche. Le rapport trimestriel fait de 2022 l'année la plus meurtrière jamais enregistrée. C'est une réalité que Julie Dingwell constate tous les jours dans le cadre de son travail en tant que directrice générale de l'Avenue B Harm Reduction à Saint John. "Nous voyons des gens mourir. Tous les lundis matin, nous nous demandons qui est mort pendant le week-end", dit-elle. 

Île-du-Prince-Édouard

  • L'Association dentaire de l'Île-du-Prince-Édouard semble beaucoup plus optimiste qu'à la fin du mois de mars au sujet d'un programme fédéral de soins dentaires pour les personnes âgées. Dans une interview accordée à Matin de l'île Brian Barrett, directeur général de l'association, s'est inquiété du fardeau administratif du programme et des frais qu'il offrait aux dentistes. À la suite d'une rencontre mercredi soir avec le ministre fédéral de la Santé, Mark Holland, M. Barrett s'est dit satisfait des changements qui ont été apportés. "Le plan s'améliore de jour en jour", a déclaré M. Barrett à Mme Chapin jeudi.
  • Santé Î.-P.-É. continue de recruter et d'embaucher des médecins et d'autres membres du personnel à l'hôpital du comté de Prince à Summerside, mais la situation demeure difficile, a déclaré jeudi le ministre de la Santé de la province. Une suppléance est confirmée pour les mois d'été à l'hôpital, a déclaré Mark McLane, et un nouvel interniste a été engagé et commencera à travailler en juillet. M. McLane a indiqué que l'hôpital aurait besoin de six internistes pour rouvrir l'unité de soins intensifs, qui est fermée depuis mai 2023. Le processus d'embauche de nouveaux médecins peut prendre de sept à douze mois. 

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.