Analyse de la santé - Canada atlantique et Manitoba - 28 juillet-4 août 2023

Analyse de l'état de santé du Canada atlantique et du Manitoba pour la semaine du 28 juillet au 4 août 2023. Préparé par Wes McLean, consultant principal au groupe Capital Hill.

Manitoba

Manitoba - Depuis hier soir à minuit, en raison des lois électorales du Manitoba, le gouvernement ne peut plus faire d'annonces officielles, et cette période est connue sous le nom de "blackout". La période électorale officielle commencera au début du mois de septembre.

  • Le gouvernement du Manitoba continue d'investir pour assurer le maintien et le recrutement du personnel de soutien des établissements et des communautés de soins de santé dans toute la province grâce à de nouveaux protocoles d'entente qui prévoient un certain nombre de nouvelles mesures incitatives et initiatives visant à améliorer les soins dispensés aux Manitobains, a annoncé cette semaine la ministre de la Santé, Audrey Gordon. Ces nouvelles initiatives sont les suivantes
    • Incitation au bien-être : augmentation unique du compte de dépenses de santé de chaque employé de soutien de $500 pour les employés à temps plein et de $250 pour les employés à temps partiel, en plus des allocations de compte de dépenses de santé déjà en place.
    • Remboursement des frais de licence : Les employés seront remboursés pour les frais de licence professionnelle ou d'adhésion à une association au cours des années 2023-24 et 2024-25 pour les employés éligibles (ceux qui sont employés par un employeur inclus, employés au cours de l'année 2023-24 et/ou 2024-25 applicable pour l'obtention de la licence, et qui fournissent une preuve de paiement des frais éligibles).
    • Prime de fin de semaine : Les employés travaillant le week-end recevront une prime de $8.00 pour les heures travaillées éligibles. La prime de fin de semaine est rétroactive au premier quart de soir du 18 novembre 2022 et sera maintenue jusqu'à la ratification de la prochaine convention collective.
  • Le gouvernement du Manitoba lance un projet de six ans, d'un montant de $1,5 milliard de dollars, visant à reconstruire les tours de lits pour adultes du Centre des sciences de la santé (HSC) de Winnipeg et à moderniser le campus Bannatyne. Il s'agit de l'investissement le plus important de l'histoire du Manitoba dans le domaine de la santé, et il permettra au HSC Winnipeg de fournir des services de santé encore meilleurs et plus spécialisés à un plus grand nombre de familles manitobaines. Le plan prévoit également l'agrandissement et la modernisation des zones d'hospitalisation, ainsi que la concentration du programme de la faculté de santé de l'Université du Manitoba dans le plus grand hôpital universitaire de la province. Le projet peut démarrer immédiatement grâce à l'acquisition du bâtiment de la clinique Manitoba par la HSC Foundation, ont annoncé mardi la première ministre Heather Stefanson et la ministre de la Santé Audrey Gordon.
  • Le gouvernement du Manitoba investit plus de $3,3 millions de dollars pour mettre à l'essai un nouveau programme de soins à domicile et de soins communautaires qui offrira plus de choix, d'indépendance et de souplesse aux clients ayant des besoins complexes en matière de soins, afin de leur fournir les soutiens appropriés pour qu'ils puissent rester chez eux au lieu d'être transférés prématurément dans des foyers de soins personnels, a annoncé aujourd'hui le ministre des Aînés et des Soins de longue durée, M. Scott Johnston.

Terre-Neuve et Labrador

  • Le département de la santé et des services communautaires rappelle au public les ressources disponibles pour ceux qui recherchent des services de santé mentale et de toxicomanie, ainsi que la disponibilité des ressources de réduction des risques. Des kits gratuits de naloxone sont mis à la disposition du public pour inverser les effets potentiellement mortels d'une overdose d'opioïdes tels que le fentanyl. Les habitants sont encouragés à appeler le 811 ou à se rendre sur le site suivant Sites de distribution de kits de naloxone pour savoir où se procurer des kits de naloxone gratuits. Le département encourage le public à suivre les directives de réduction des risques, comme ne pas consommer seul, réduire la quantité consommée en une seule fois et toujours garder un kit de naloxone à portée de main.
  • Afin de moderniser les services ambulanciers et d'améliorer l'efficacité des interventions d'urgence, les ambulances de la zone Est des services de santé de Terre-Neuve-et-Labrador ont été équipées d'un nouveau système de dossier électronique de soins aux patients (ePCR). Le système ePCR remplace les rapports papier obsolètes par des tablettes électroniques modernes. Le nouveau système comprend la création instantanée de rapports cliniques, et les informations recueillies pendant les urgences sont facilement fournies au personnel du service des urgences et peuvent être intégrées au dossier médical électronique du patient, ce qui améliorera le partage des informations et la collaboration dans les hôpitaux et les établissements de soins de santé. Le ministère prévoit la mise en œuvre complète du système ePCR dans toutes les régions de la province dans le cadre de la transition vers un système d'ambulance intégré au cours des années 2023 et 2024.
  • L'association des professeurs de l'université Memorial et un psychologue clinicien mettent en garde contre le risque d'effondrement d'un programme d'études supérieures qui forme des psychologues - une profession qui est en train de disparaître. Le système de santé publique en a désespérément besoin."Le programme de résidence doctorale est sur le point de s'effondrer", a déclaré Lisa Moores, psychologue clinicienne et professeure associée au centre de bien-être et de conseil des étudiants de l'université Memorial. "Malheureusement, nous tirons la sonnette d'alarme depuis quelques années déjà et de plus en plus à mesure que nous nous rapprochons de notre visite de réaccréditation. Le programme de résidence doctorale du centre de bien-être et de conseil des étudiants est accrédité par la Société canadienne de psychologie depuis 2003. Mais à l'approche de la visite de réaccréditation, le centre ne dispose que de la moitié de son corps professoral permanent.
  • Selon les chiffres obtenus par CBC News, les incitations financières de Terre-Neuve-et-Labrador pour les psychologues cliniciens n'ont pas fait une grande différence pour combler les postes vacants. Mais le ministre de la Santé affirme que la province a pris un virage pour combler ces lacunes et garder les psychologues qu'elle a. Les chiffres obtenus grâce à une demande d'accès à l'information montrent que la région Est des Services de santé de Terre-Neuve-et-Labrador compte 23 postes de psychologues cliniciens vacants, la région Centrale en compte cinq, la région Ouest en compte six et la région Labrador-Grenfell en compte deux.

Nouvelle-Écosse

  • La province a annoncé hier, le 3 août, qu'un nouveau programme d'assistant médical à l'université Dalhousie devrait débuter en janvier. Le programme de maîtrise de deux ans sera ouvert à 24 étudiants. La priorité sera accordée aux candidats néo-écossais qui répondent aux critères d'admissibilité du programme. Il s'agira du premier programme d'assistanat médical au Canada atlantique et de l'un des quatre seuls au pays.
  • Le ministère de la Santé de la Nouvelle-Écosse a dévoilé un nouvel avion LifeFlight qui transportera des patients non critiques de Yarmouth et Sydney à Halifax pour des services de routine. Selon les responsables du ministère, le nouvel avion vise à réduire les temps d'attente en libérant les ambulances qui font habituellement plusieurs heures de route d'un bout à l'autre de la province jusqu'à la région d'Halifax. Lors de l'inauguration vendredi, la ministre de la Santé, Michelle Thompson, a déclaré que le trajet entre les deux extrémités de la province et Halifax peut prendre environ cinq heures par la route, alors que le nouvel avion permettra d'effectuer ces trajets en moins d'une heure.
  • Les tours de refroidissement de l'hôpital Aberdeen de New Glasgow ont été fermées par mesure de précaution, dans l'attente des résultats des tests de détection de la légionelle. Depuis jeudi, il y a eu neuf cas confirmés et 20 cas possibles de la bactérie dans la région de New Glasgow (N.-É.). Il a été confirmée la semaine dernière dans une maison de retraite et dans d'autres parties de la communauté. Dans un communiqué de presse publié jeudi, l'autorité sanitaire de la Nouvelle-Écosse a indiqué que le service de santé publique avait identifié les tours de refroidissement comme un endroit où la bactérie pouvait se développer. Les tests de laboratoire visant à confirmer la source peuvent prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines, a indiqué l'autorité sanitaire.

Nouveau Brunswick

  • Ambulance Nouveau-Brunswick a réintroduit l'utilisation de techniciens médicaux d'urgence (EMT) et utilisera bientôt des véhicules multi-patients pour les transferts non urgents. "Jusqu'à présent, chaque patient transféré nécessitait une ambulance et deux ambulanciers", a déclaré le ministre de la Santé, Bruce Fitch. "Le recours aux ambulanciers pour les transferts non urgents et l'utilisation de véhicules multi-patients permettront de garantir que d'autres ambulances, dotées de personnel paramédical, pourront répondre aux appels d'urgence". M. Fitch a fait ce commentaire lors d'une visite des installations d'Ambulance Nouveau-Brunswick sur le chemin Gorge, à Moncton, où il a rencontré le personnel, y compris les ambulanciers, et vu un véhicule pour patients multiples.
  • La province améliore l'accès aux pompes à insuline pour les personnes de plus de 25 ans atteintes de diabète de type 1. Lors d'une annonce faite lundi à Moncton, le ministre de la Santé, Bruce Fitch, a déclaré que le programme d'insuline était élargi. "Nous sommes conscients des difficultés financières auxquelles les familles touchées par le diabète peuvent être confrontées en matière de traitement", a déclaré M. Fitch. Auparavant, seules les personnes âgées de 25 ans et moins qui remplissaient les conditions requises bénéficiaient d'une aide financière pour l'achat de ces appareils. La modification du programme entrera en vigueur le 15 août, date à laquelle tout le monde pourra faire une demande d'aide financière.

Île-du-Prince-Édouard

  • Les services de soins à domicile de Health PEI sont désormais disponibles en français afin de mieux soutenir la communauté francophone de l'Île-du-Prince-Édouard dans la région du comté de Prince. Le service a officiellement débuté le 19 juin 2023 avec le soutien financier de Santé Canada. Les soins à domicile en français ont été identifiés comme une priorité clé par les membres de la communauté acadienne et francophone par le biais du processus de consultation sur les services en français, tel que dicté par la Loi sur les services en français.
  • Le tarif journalier maximum des chambres dans les établissements publics de soins de longue durée (manors) passe de $92,19 à $105,78 par jour, afin de s'aligner sur les tarifs des établissements privés de soins de longue durée. Ce changement prend effet le 1er août pour les nouveaux résidents entrant dans un établissement de soins de longue durée. Les résidents actuels verront le changement de tarif le 1er octobre 2023 afin de leur laisser le temps de s'adapter au nouveau tarif. Les personnes peuvent profiter de ce délai pour demander à bénéficier du programme de subvention si leur revenu ne leur permet pas de s'adapter au nouveau tarif. Cet ajustement est nécessaire car Health PEI est tenu d'aligner le taux public sur le taux journalier négocié avec la Private Nursing Home Association, qui est entré en vigueur en mars 2023. 
  • Dix mois après son lancement, les pharmaciens de l'Île-du-Prince-Édouard affirment qu'un programme provincial finançant des consultations en pharmacie pour des affections courantes permet d'alléger la pression sur le système de santé de l'île. Depuis octobre, la province couvre $25 consultations pour plus de 35 affections courantes relevant du champ d'activité des pharmaciens - des infections des voies urinaires aux allergies en passant par les affections cutanées - par l'intermédiaire du programme Pharmacy Plus. Dans un courriel adressé à CBC News, des représentants du ministère de la santé ont indiqué que 31 000 patients avaient effectué 46 000 évaluations dans le cadre de ce programme.
  • L'Île-du-Prince-Édouard a besoin d'un plan de prévention du cancer du poumon causé par le radon et d'aider les habitants à comprendre pourquoi ils doivent faire des tests de dépistage, affirme un groupe régional de professionnels de la santé et de fonctionnaires qui cherchent à réduire les taux de cancer attribués à ce gaz radioactif. Le radon est incolore, inodore et n'a pas de goût. Ce gaz se trouve naturellement dans l'environnement. Santé Canada estime qu'environ 16 % des décès par cancer du poumon sont liés à l'exposition au radon dans les habitations.

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Comment pouvons-nous aider votre organisation à travailler avec le gouvernement ?

Vous souhaitez travailler ou vendre aux pouvoirs publics ? Ou vous voulez vous tenir au courant de tous les changements constants qui interviennent dans le secteur public ? Prenons le temps de discuter et de voir si nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs et les résultats souhaités.

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.