Budget fédéral 2024 : Un avenir équitable pour les peuples autochtones

Sur la voie de la réconciliation avec les peuples autochtones, le gouvernement canadien s'est engagé à donner la priorité aux besoins des communautés des Premières nations, des Inuits et des Métis, en visant l'autodétermination et la reconnaissance des droits. Les partenariats ont été renforcés grâce à des initiatives telles que le Comité de partenariat entre les Inuits et la Couronne, le Mécanisme bilatéral permanent des Métis et le Mécanisme bilatéral permanent de l'Assemblée des Premières Nations. En outre, la loi sur la déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones a été adoptée, accompagnée d'un plan d'action quinquennal élaboré en collaboration avec les partenaires autochtones.

Grâce à cela, certaines réalisations clés comprennent un règlement historique de $23,3 milliards pour les services à l'enfance et à la famille des Premières Nations sous-financés et des investissements dans le logement, l'équité en matière de santé et le principe de Jordan. Le budget 2024 propose des investissements plus importants dans la santé, la réconciliation économique et la sécurité des communautés, dans le but d'autonomiser les communautés autochtones et de construire un meilleur avenir pour les générations à venir.

Vue d'ensemble

Dans le budget fédéral 2024, le gouvernement canadien a présenté un plan solide pour investir dans les communautés autochtones du pays et les soutenir. Mettant l'accent sur la réconciliation et l'autonomisation, ces initiatives visent à relever des défis de longue date, à promouvoir les opportunités économiques et à faire progresser le bien-être des peuples autochtones. Grâce à un financement ciblé pour l'éducation, le logement, les soins de santé, la revitalisation culturelle et plus encore, le budget 2024 souligne l'engagement du gouvernement à réaliser des progrès significatifs sur la voie de la réconciliation. Dans le chapitre 6 du budget fédéral 2024, les initiatives et les investissements importants pour les peuples autochtones comprennent :

Répondre aux priorités des populations autochtones

  • Investissements dans les infrastructures : Entre 2015 et 2023, plus de $22,3 milliards ont été alloués à plus de 10 252 projets d'infrastructure dans les communautés autochtones. Les initiatives comprennent la construction de nouvelles maisons, des rénovations, des modernisations et l'acquisition de terrains pour le développement.
  • Remédier aux préjudices passés : Le gouvernement fédéral privilégie la négociation par rapport au contentieux et a résolu plusieurs griefs de longue date par le biais de règlements. Il s'agit par exemple d'indemniser les personnes touchées par les pensionnats indiens fédéraux, le système de services à l'enfance et à la famille, les annuités prévues par les traités, les pensionnats indiens, les revendications territoriales et les règlements relatifs à la salubrité de l'eau potable. Ces règlements représentent au total plus de $57 milliards d'euros.

Investir dans un avenir meilleur pour les populations autochtones

  • Investissements dans les infrastructures : Entre 2015 et 2023, plus de $22,3 milliards ont été alloués à plus de 10 252 projets d'infrastructure dans les communautés autochtones. Les initiatives comprennent la construction de nouvelles maisons, des rénovations, des modernisations et l'acquisition de terrains pour le développement.
  • Remédier aux préjudices passés : Le gouvernement fédéral privilégie la négociation par rapport au contentieux et a résolu plusieurs griefs de longue date par le biais de règlements. Il s'agit par exemple d'indemniser les personnes touchées par les pensionnats indiens fédéraux, le système de services à l'enfance et à la famille, les annuités prévues par les traités, les pensionnats indiens, les revendications territoriales et les règlements relatifs à la salubrité de l'eau potable. Ces règlements représentent au total plus de $57 milliards d'euros.

Investir dans un avenir meilleur pour les populations autochtones

  • Enseignement postsecondaire : Le budget 2024 investit près de $243 millions de dollars pour soutenir la prochaine génération d'étudiants des universités, collèges et établissements d'enseignement postsecondaire des Premières Nations. Ce financement s'ajoute aux $487,5 millions de dollars alloués sur dix ans aux stratégies d'éducation postsecondaire des Inuits et des Métis dans le cadre du budget 2019.
    Soutien aux enfants et aux familles autochtones : Le budget 2024 alloue $1,8 milliard sur 11 ans pour soutenir les communautés autochtones dans l'exercice de leur compétence en vertu de la Loi sur les enfants, les jeunes et les familles des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Un montant supplémentaire de $167,5 millions sur deux ans est proposé pour veiller à ce que les enfants inuits puissent accéder aux services sanitaires, sociaux et éducatifs nécessaires.
  • S'attaquer à l'héritage du colonialisme et du racismeEn ce qui concerne les langues et les cultures indigènes, le budget alloue $225 millions sur cinq ans aux programmes de langues et de cultures indigènes, y compris aux initiatives relevant de la loi sur les langues indigènes. Un montant supplémentaire de $65 millions sur cinq ans est proposé pour soutenir l'Indigenous Screen Office. Les populations autochtones urbaines bénéficient d'un soutien de $60 millions sur deux ans pour les centres d'amitié, qui offrent des programmes et des services adaptés à la culture, notamment une aide au logement, la promotion du bien-être de la communauté et des liens culturels.
  • L'héritage des pensionnats : Le budget prévoit un investissement supplémentaire de $96 millions d'euros pour soutenir les survivants, leurs familles et leurs communautés. Il met également l'accent sur l'éducation de tous à ces vérités afin de garantir la reconnaissance des torts passés et d'empêcher qu'ils ne se reproduisent.
  • Compétence en matière de fiscalité équitable : Le budget vise à établir une compétence fiscale équitable pour les communautés autochtones en élargissant les cadres d'option. Ces cadres favorisent l'autodétermination, encouragent des relations fiscales solides et génèrent des revenus cruciaux pour les priorités des communautés.
  • Article 35 Négociations : Le budget 2024 propose d'allouer $96,4 millions sur deux ans, à partir de 2024-25, aux Relations Couronne-Indigènes et aux Affaires du Nord Canada. Ce financement est destiné à soutenir les discussions fondées sur les droits et à veiller à ce que les communautés autochtones puissent participer activement et efficacement au processus de négociation des accords de réconciliation.

Faire avancer la réconciliation

  • Faire progresser la réconciliation économique : Les actions clés comprennent l'allocation de 1,4 million de tonnes sur cinq ans pour les opportunités économiques, 1,4 million de tonnes sur cinq ans pour un registre foncier dirigé par les Premières nations, et 1,4 million de tonnes sur cinq ans pour améliorer la participation aux évaluations environnementales des grands projets.
  • Le programme de garantie des prêts aux autochtones fournira jusqu'à $5 milliards de garanties de prêt pour faciliter l'accès des communautés autochtones au capital. Cette initiative vise à leur permettre de participer à des projets liés aux ressources naturelles et à l'énergie sur leurs territoires, à leurs propres conditions.
    Stimuler les perspectives économiques des populations autochtones : allouer $388 millions pour stimuler les opportunités économiques des autochtones, en soutenant l'entreprenariat, le tourisme, les initiatives en matière d'énergie propre et l'initiative de partenariats stratégiques.
  • des investissements dans le logement indigène et les infrastructures communautaires pour un montant total de $918 millions d'euros :
    • $426 millions pour les Premières nations dans les réserves.
    • $62 millions pour les Premières nations autonomes et les Premières nations signataires d'un traité moderne.
    • $370 millions pour les communautés inuites.
    • $60 millions pour les communautés métisses.
  • Communautés autochtones en bonne santé : Le gouvernement réaffirme son engagement à aider les communautés autochtones à mener une vie saine et prospère. Le budget 2024 comprend plusieurs actions clés en cours, telles que :
    • la mise en œuvre d'une stratégie de logement pour les populations autochtones urbaines, rurales et nordiques, dotée de $4 milliards d'euros sur sept ans, à partir de 2024-25.
    • Création d'un Fonds pour l'équité en matière de santé autochtone fondé sur les distinctions, doté de $2 milliards sur dix ans, à partir de 2024-25, pour relever les défis en matière de soins de santé et soutenir les priorités de santé autochtone.
    • Fournir $811 millions sur cinq ans, à partir de 2023-24, pour les voyages médicaux et le maintien des services médicalement nécessaires par le biais du Programme des prestations de santé non assurées.
    • Renouveler l'accord de financement de l'autorité sanitaire des Premières nations en Colombie-Britannique avec $8,2 milliards sur dix ans, à partir de 2023-24.
    • Garantir l'accès à l'eau potable et aux eaux usées traitées dans les communautés des Premières nations avec $1,6 milliard sur deux ans, à partir de 2024-25.
  • Aide au revenu dans les réserves : Le budget prévoit des investissements importants dans le programme d'aide au revenu dans les réserves, avec un financement de $927 millions de dollars pour aider les résidents des réserves et les membres des Premières nations admissibles au Yukon à faire face aux coûts de la vie quotidienne. En outre, pour la première fois dans l'histoire du Canada, il investit dans des programmes de soutien du revenu à l'échelle nationale, en particulier pour les personnes handicapées des Premières nations, dans le but de fournir des mesures de soutien aux personnes handicapées dans les réserves. En outre, les membres des Premières nations handicapés admissibles au Yukon recevront un soutien comparable à celui dont bénéficient les personnes vivant hors des réserves.
    La santé des Premières nations et des Inuits sera à l'honneur :
    • $1,1 milliard d'euros investis dans la santé des Premières nations et des Inuits pour garantir un accès équitable et égal aux soins de santé pour les peuples indigènes, en promouvant la sécurité et l'inclusion, quel que soit l'endroit où ils se trouvent.
    • Plus de $630 millions d'euros ont été alloués pour soutenir la santé mentale des autochtones, en améliorant l'accès aux services grâce à des stratégies de bien-être mental fondées sur les distinctions.
    • $168 millions d'euros consacrés à la lutte contre le racisme anti-indigène dans les soins de santé, à l'application du principe de Joyce et à la lutte contre la discrimination afin de garantir aux populations autochtones un traitement respectueux et sûr.
  • Sécurité alimentaire dans le Nord : Le budget 2024 introduit des améliorations au programme de sécurité alimentaire dans le Nord, avec un investissement de $124 millions. Ce financement vise à maintenir l'accessibilité et le caractère abordable des aliments nutritifs dans les communautés du Nord par le biais de Nutrition Nord Canada. En outre, il soutient la stratégie de sécurité alimentaire de l'Inuit Nunangat, en mettant l'accent sur la production alimentaire locale et les programmes alimentaires communautaires.
  • Gestion et préparation aux situations d'urgence des Premières nations : Le budget 2024 propose des investissements pour améliorer la gestion et la préparation aux situations d'urgence dans les communautés autochtones, en réponse aux catastrophes liées au climat. Il s'agit notamment de :
    • $9 millions en 2023-24 pour aider les gouvernements indigènes touchés par les incendies de forêt de 2023 dans les Territoires du Nord-Ouest.
    • $145,2 millions sur cinq ans pour Indigenous Services Canada et Crown-Indigenous Relations and Northern Affairs Canada afin de collaborer avec les Premières nations pour renforcer la résilience climatique et mettre en œuvre des stratégies d'atténuation structurelle. Cette somme comprend $10,4 millions pour les Premières nations signataires d'un traité moderne et autonomes.
    • $20,9 millions sur trois ans pour soutenir la stratégie de protection contre les incendies des Premières nations, en facilitant la distribution d'alarmes incendie et d'extincteurs, ainsi que les programmes d'éducation sur les incendies.
  • Alerte à la robe rouge : S'appuyant sur des engagements antérieurs pour lutter contre les disparitions et les meurtres de femmes, de filles et de personnes bispirituelles autochtones, le budget 2024 propose $1,3 million sur trois ans pour codévelopper un système régional d'alerte de type "Red Dress".
    Soutien à la programmation de la justice autochtone : Reconnaissant la nécessité de remédier à la surreprésentation des populations autochtones dans le système judiciaire, le budget 2024 propose d'allouer des fonds pour faire progresser l'IJS, notamment :
    • $87 millions sur cinq ans, à partir de 2024-25, et $11,3 millions par an par la suite au ministère de la Justice pour la programmation de la justice indigène.
    • Plus précisément, $56,4 millions sur cinq ans et $11,3 millions par an pour le Programme de justice autochtone et le Programme d'assistance parajudiciaire aux autochtones.
    • $5,5 millions supplémentaires sur trois ans pour poursuivre les efforts de revitalisation des lois et des systèmes juridiques autochtones.
    • $25,1 millions sur trois ans pour renouveler le financement du renforcement des capacités et de l'engagement dans l'élaboration et la mise en œuvre initiale de la stratégie de justice indigène.
  • La police dirigée par les Premières nations et les Inuits : Le budget 2024 soutient les services de police dirigés par les Premières Nations et les Inuits avec un investissement dépassant $467 millions pour répondre aux besoins en matière de police identifiés par les communautés indigènes.
    Recherche de la décharge de Prairie Green : Le budget 2024 alloue $20 millions pour fouiller la décharge Prairie Green à Winnipeg en partenariat avec le gouvernement du Manitoba, les partenaires autochtones et les familles touchées. Cette initiative vise à permettre aux familles autochtones qui ont perdu des êtres chers de tourner la page.

En conclusion

Comme le souligne le budget 2024, le gouvernement canadien prend des mesures importantes pour honorer ses engagements envers les peuples autochtones, favoriser l'autodétermination et établir des partenariats plus solides et plus équitables. En investissant dans l'éducation, les soins de santé, le logement, le développement économique et la préservation de la culture, le gouvernement s'efforce de remédier aux injustices historiques et de créer des voies permettant aux communautés autochtones de prospérer. À l'avenir, la poursuite de la collaboration, du dialogue et de l'action sera essentielle pour concrétiser la vision commune de la réconciliation et d'un avenir meilleur pour tous les Canadiens.

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.