La stratégie quantique nationale du Canada est dévoilée

Récemment, le gouvernement du Canada a révélé sa très attendue Stratégie quantique nationale (SQN), qui est un plan complet, collaboratif et tourné vers l'avenir pour faire progresser la science et la technologie quantiques au Canada - une industrie qui, selon le Conseil national de la recherche (CNR), devrait atteindre $139 milliards d'ici 2045, ainsi que créer plus de 200 000 emplois et $42 milliards de revenus pour le Canada.

Contexte de la stratégie et financement

Guidée par les avancées à multiples facettes que les technologies quantiques peuvent apporter, la NQS a été rédigée après une collaboration et des consultations considérables avec divers groupes de parties prenantes, notamment le monde universitaire, l'industrie et les organisations à but non lucratif. En s'appuyant sur les $360 millions qui ont été désignés dans le budget 2021 pour la conception et la mise en place de l'industrie, la NQS a alloué un financement fédéral supplémentaire de $141 millions pour la recherche quantique, $45 millions pour le talent et $169 millions pour la commercialisation.

La stratégie en détail

Afin de développer davantage l'écosystème quantique du Canada et de consolider sa position de leader de l'industrie à long terme, le NQS a désigné trois missions et piliers clés que le gouvernement fédéral poursuivra.

 

Missions de NQS

Les trois missions NQS suivantes ont pour but de guider la collaboration continue entre le gouvernement, les universités, l'industrie et les organisations à but non lucratif, ainsi que de décrire le soutien nécessaire du gouvernement fédéral.

  • Mission 1 : Faire du Canada un leader mondial dans le développement, le déploiement et l'utilisation continus de matériel et de logiciels d'informatique quantique - au profit de l'industrie, des gouvernements et des citoyens canadiens.. Pour réaliser le potentiel des ordinateurs quantiques et accomplir cette mission, il faut répondre à une multitude de préoccupations à court terme en matière de recherche et de développement, notamment la capacité de calcul hybride, les simulateurs quantiques et les cas d'utilisation des ordinateurs quantiques. En tant que stratégie désignée pour atténuer ces préoccupations et faire avancer cette mission, le gouvernement fédéral visera à accélérer le développement de matériel, de logiciels et d'algorithmes d'informatique quantique canadiens, ainsi qu'à favoriser une gamme d'expertise diversifiée sur les plateformes.
  • Mission 2 : Assurer la protection de la vie privée et la cybersécurité des Canadiens dans un monde à capacité quantique grâce à un réseau national de communications quantiques sécurisées et à une initiative de cryptographie post-quantique. Pour réaliser cette mission, le gouvernement du Canada donnera la priorité aux travaux relatifs à la sécurité des systèmes de données actuels et futurs, notamment par le développement de la cryptographie post-quantique et d'un réseau national de communications quantiques. Ces mesures devraient permettre aux entreprises canadiennes de participer aux marchés nationaux et internationaux, ce qui renforcera la sécurité collective du Canada et de ses alliés.
  • Mission 3 : Permettre au gouvernement du Canada et aux industries clés d'être des développeurs et des adopteurs précoces des nouvelles technologies de détection quantique. Le Canada doit agir rapidement afin de consolider sa position sur le marché mondial des technologies de détection quantique, en constante expansion, qui devrait atteindre près de $550 millions USD d'ici 2026. Pour renforcer sa position de leader mondial dans le développement et l'utilisation des capteurs quantiques, le gouvernement fédéral encouragera et explorera les opportunités du marché, notamment en soutenant davantage les investissements dans la recherche, en développant des normes industrielles et en augmentant l'accessibilité de la technologie au Canada.

 

Pour mener à bien et réaliser les trois missions globales ci-dessus, il est prévu que le gouvernement du Canada publie un plan de déploiement supplémentaire pour fournir des détails supplémentaires sur les initiatives associées.

 

 

Piliers NQS

Pour soutenir les trois missions du NQS et le grand paysage quantique au Canada, le NQS est renforcé par les trois piliers de coordination suivants : Recherche, Talent, et Commercialisation.

  • Pilier 1 - Recherche : Reconnaissant que la recherche quantique canadienne est essentielle à la progression de l'industrie et à l'élaboration de meilleures solutions, le gouvernement du Canada continuera d'encourager et d'aider les programmes de recherche dans le cadre de la NQS. Cela comprend la nouvelle Initiative de recherche et développement quantique ($9 millions sur six ans) et la création des trois nouveaux volets suivants de subventions d'alliance du CRSNG spécifiques au domaine quantique :
    • Alliance - Quantum ($62,5 millions sur sept ans) pour renforcer, coordonner et augmenter les capacités de recherche nationales du Canada ;
    • Alliance - Consortia Quantum ($40 millions sur sept ans) pour développer des collaborations de recherche à grande échelle entre les institutions qui sont liées aux besoins du gouvernement et aux applications industrielles ; et
    • Alliance - International Quantum ($30 millions sur sept ans) pour permettre aux chercheurs universitaires canadiens de se connecter aux opportunités internationales.
  • Pilier 2 - Talent : Pour que l'industrie réussisse, le Canada doit attirer, construire et développer une main-d'œuvre quantique diversifiée et de renommée mondiale. En développant les efforts déployés jusqu'à présent par le Canada pour améliorer le réservoir et le pipeline de talents, la NQS apportera un soutien supplémentaire à la programmation fournie par Mitacs ($40 millions sur six ans) et NSERC CREATE ($5.4 millions sur six ans). Ces initiatives de financement de la NQS visent à renforcer l'expertise universitaire et professionnelle en matière de quantum, à créer des possibilités de stage et à établir des liens avec des bassins de talents internationaux.
  • Pilier 3 - Commercialisation : En développant avec succès la recherche et les nouvelles technologies, une industrie canadienne élargie avec des résultats commerciaux significatifs suivra. Afin de soutenir la commercialisation et l'approvisionnement qui permettront de mettre sur le marché de nouvelles technologies quantiques, dans le cadre de la NQS, le gouvernement fédéral va :
    • Fournir des fonds pour étendre l'Internet des objets du CNRC : Quantum Sensors Challenge et lancer l'Applied Quantum Computing Challenge ($50 millions sur sept ans) ;
    • Soutenir les pôles d'innovation mondiaux ($14 millions sur sept ans) qui accéléreront la croissance et la collaboration de l'industrie ;
    • Aider les entreprises canadiennes à trouver des solutions aux défis quantiques urgents en facilitant l'essai de prototypes opérationnels de la R&D à un stade avancé par le biais de Solutions innovantes Canada ($35 millions sur sept ans) ; et
    • Soutien continu des agences de développement régional (CED $23,3 millions sur sept ans, FedDev Ontario $23,3 millions sur sept ans, PrairiesCan $9,4 millions sur sept ans, PacifiCan $14 millions sur sept ans).

Les prochaines étapes

Pour poursuivre l'orientation de la stratégie et obtenir un succès quantique, le gouvernement du Canada publiera des informations supplémentaires, des appels de fonds et des programmes de soutien au cours des prochains mois.
En réfléchissant aux objectifs ambitieux et à la nature collaborative du NQS, deux considérations apparaissent immédiatement. 

Premièrement, on s'attend à ce que les opportunités et la demande pour ceux qui peuvent contribuer à l'industrie quantique canadienne augmentent au cours des prochaines années. Et deuxièmement, les acteurs et représentants de l'industrie doivent être prêts à s'engager et à collaborer étroitement avec le gouvernement fédéral à mesure que l'écosystème quantique du Canada continue d'évoluer.

Restez à jour avec les nouvelles tendances