Analyse de la santé - Canada atlantique et Manitoba - 25 août-1er septembre 2023

Analyse de l'état de santé du Canada atlantique et du Manitoba pour la semaine du 25 août au 1er septembre 2023. Préparé par Wes McLean, consultant principal au groupe Capital Hill.

Manitoba

  • S'ils sont élus le mois prochain, les néo-démocrates du Manitoba affirment qu'ils embaucheront 200 travailleurs paramédicaux - une promesse qui reçoit le soutien d'un groupe représentant les premiers intervenants de la province. Ce plan et une promesse récemment annoncée par le NPD pour la réouverture de trois salles d'urgence à Winnipeg fermée par le gouvernement progressiste-conservateur, a été saluée par le groupe de défense des intérêts de la Paramedic Association of Manitoba. 
  • Wab Kinew affirme qu'un gouvernement néo-démocrate donnerait aux chirurgiens d'un hôpital du nord-est de Winnipeg le droit d'effectuer des opérations plus complexes de la hanche et du genou. S'il est élu le 3 octobre, M. Kinew a annoncé que son gouvernement construirait six unités de réduction progressive dans les six mois afin de renforcer la capacité chirurgicale de l'hôpital Concordia. Ces lits seraient réservés aux patients ayant besoin de soins après leur intervention, où ils bénéficieraient d'un ratio d'une infirmière pour un patient. 

Terre-Neuve et Labrador

  • Le gouvernement provincial a annoncé la création d'un comité multipartite sur la consommation de substances et les dépendances, en réponse au besoin continu de prévention, d'intervention précoce, de traitement et de soutien pour les personnes vivant avec des problèmes de santé mentale, de consommation de substances et de dépendance, en mettant l'accent sur les jeunes et les jeunes adultes. Le comité examinera également de près les relations entre ces questions et d'autres déterminants sociaux de la santé, tels que le logement, la pauvreté et l'éducation.
  • Le gouvernement provincial prend désormais en charge le coût des examens médicaux des conducteurs âgés de 75 ans ou plus à Terre-Neuve-et-Labrador. À partir de maintenant, les médecins factureront directement ce service au MCP au lieu de le faire payer aux patients. La couverture des examens médicaux des conducteurs liés à l'âge est rétroactive au 1er avril 2023. Les personnes âgées qui ont été facturées pour ce service seront remboursées jusqu'à concurrence du montant $100 du code d'honoraires établi par le gouvernement et l'Association médicale de Terre-Neuve-et-Labrador.
  • Un an après l'entrée en vigueur à Terre-Neuve-et-Labrador d'une taxe controversée destinée à dissuader le public d'acheter des boissons sucrées, le gouvernement ne peut dire si elle a eu l'effet escompté. La taxe sur les boissons sucrées a été rejetée dès le premier jour par les politiciens de l'opposition, qui l'ont qualifiée d'escroquerie, et par les experts, qui doutaient de son efficacité. Un an plus tard, les opposants à cette taxe, la première du genre au Canada, doutent toujours de son efficacité.
  • Les détenus de la célèbre prison de Terre-Neuve, qui date de l'époque victorienne, affirment que leur santé mentale se détériore car ils seraient enfermés dans leurs cellules pendant des jours et privés de visites de leurs familles. Jonathan Payne était désemparé lorsqu'il a décrit avoir senti des rongeurs ramper sur son corps alors qu'il essayait de se soulager de la chaleur étouffante du pénitencier de Sa Majesté en dormant sur le sol en béton. John's, qu'il n'était sorti que quelques fois au cours de l'été et que le manque de personnel avait entraîné l'annulation des visites avec sa famille - même celles prévues pour la vidéo.

Nouvelle-Écosse

  • À partir du vendredi 1er septembre, les personnes âgées peuvent faire une demande dans le cadre du programme annuel de subvention pour les soins aux personnes âgées, qui les aide à faire face aux dépenses leur permettant de rester chez elles plus longtemps et d'améliorer leur qualité de vie. La subvention a été augmentée à $750 et inclut désormais le chauffage domestique parmi les services éligibles. Pour en bénéficier, les Néo-Écossais doivent être âgés de 65 ans ou plus au 31 mars 2024, vivre dans une maison dont ils sont propriétaires ou locataires, et avoir un revenu annuel par ménage de $37 500 ou moins.
  • L'autorité sanitaire de la Nouvelle-Écosse soupçonne que plusieurs décès ont été "associés" à l'épidémie de légionellose survenue à New Glasgow cet été. Dans un courriel envoyé cette semaine, l'autorité sanitaire n'a pas précisé le nombre exact de décès et a ajouté qu'ils "pourraient avoir été causés directement par l'infection ou avoir contribué à l'aggravation d'autres problèmes de santé chroniques". L'épidémie de New Glasgow a été déclarée L'épidémie a repris mardi après plusieurs semaines sans nouveaux cas. Dix cas ont été confirmés par des tests de laboratoire et 22 ont été considérés comme probables.
  • Le gouvernement progressiste-conservateur prend une nouvelle mesure pour prolonger les heures d'ouverture des salles d'opération en Nouvelle-Écosse, mais il n'est pas certain que cela permettra de réduire l'arriéré de cas chirurgicaux. Un contrat récemment signé par le gouvernement avec des médecins étend une prime déjà versée pour les interventions chirurgicales d'urgence aux interventions chirurgicales programmées en dehors des heures normales, les week-ends et les jours fériés. Cette prime serait versée aux chirurgiens, aux anesthésistes et aux assistants chirurgicaux.

Nouveau Brunswick

  • Le gouvernement provincial offre un soutien financier pour aider l'Université du Nouveau-Brunswick (UNB) à créer un programme de baccalauréat en sciences infirmières de trois ans à Saint John. Le programme pilote, qui sera lancé en septembre 2024, complétera le modèle de prestation actuel de quatre ans de l'université en offrant le programme régulier dans un délai condensé. Le gouvernement provincial fournit une somme initiale de $412 000 pour aider l'université à mettre en place le programme. Il fournira jusqu'à 1 237 500 euros sur une période de trois ans, en fonction de l'évaluation des premiers succès et résultats.
  • Le Centre for Hope and Harmony, un nouvel établissement de traitement des toxicomanies géré par le Réseau de santé Vitalité à Campbellton, est maintenant ouvert et traite des patients. Le centre fait partie d'un effort de $24,5 millions de dollars visant à améliorer l'accès aux programmes de désintoxication et aux traitements des troubles concomitants pour les personnes qui luttent contre la toxicomanie. Bien qu'il soit situé à Campbellton, le centre peut accueillir des patients de toute la province. Le nombre de lits utilisés pour les services de traitement des troubles concomitants, qui sont conçus pour aider les patients ayant des problèmes de toxicomanie et/ou de jeu pendant des séjours de 35 à 90 jours, passera de 12 à 18 lits.
  • Le gouvernement provincial aide l'Université du Nouveau-Brunswick (UNB) à lancer un nouveau programme qui permettra à certains étudiants en sciences infirmières de terminer leurs études plus près de leur collectivité. Le nouveau programme, appelé Apprendre là où l'on vit, permettra aux infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés qui préparent leur diplôme en sciences infirmières d'étudier et de travailler à Miramichi ou à Moncton pendant les troisième et quatrième années de leur programme. Auparavant, ces étudiants auraient dû suivre des cours à Fredericton. La faculté de sciences infirmières de l'université offre le programme en partenariat avec le Réseau de santé Horizon et le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick.

Île-du-Prince-Édouard

  • L'E.I. attend le nouveau vaccin de rappel COVID-19 pour la mi-septembre : CPHO. Nous nous attendons à ce que le vaccin antigrippal arrive à peu près en même temps, et ce pourrait être une très bonne occasion d'administrer les deux en même temps", a déclaré l'administrateur en chef de la santé publique, le Dr Heather Morrison, à CBC News : Compass à Louise Martin.
  • Le conseil d'administration de Santé Î.-P.-É. affirme qu'il progresse rapidement dans la recherche d'un nouveau chef de la direction, mais qu'il faudra peut-être attendre un certain temps avant que quelqu'un prenne la relève. La présidente Diane Griffin a déclaré jeudi que le conseil d'administration était en train de choisir entre deux cabinets de chasseurs de têtes qui l'aideront à trouver un remplaçant au Dr Michael Gardam, qui doit quitter son poste le 29 mars. Mme Griffin a déclaré que, dans le meilleur des cas, le nouveau directeur général devrait être nommé d'ici là, mais elle a averti que les choses pourraient se prolonger jusqu'à l'été.

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Comment pouvons-nous aider votre organisation à travailler avec le gouvernement ?

Vous souhaitez travailler ou vendre aux pouvoirs publics ? Ou vous voulez vous tenir au courant de tous les changements constants qui interviennent dans le secteur public ? Prenons le temps de discuter et de voir si nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs et les résultats souhaités.

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.