Analyse de la santé - Canada atlantique et Manitoba - 15-22 décembre 2023

Analyse provinciale de la santé pour le Canada atlantique et le Manitoba pour la semaine du 15 au 22 décembre 2023. Rédigé par Wes McLean.

Manitoba

  • Les responsables de la santé publique du ministère de la Santé, des Aînés et des Soins de longue durée du Manitoba recommandent aux parents et aux soignants de se tenir au courant des rappels d'aliments et de produits en cours au Canada et aux États-Unis, après qu'on a découvert qu'un enfant de la région avait un taux de plomb dans le sang supérieur aux recommandations nationales après avoir mangé de la compote de pommes faisant l'objet d'un rappel américain. Début novembre, la Food and Drug Administration (FDA) a rappelé aux États-Unis plusieurs marques de sachets de compote de pommes à la cannelle en raison de taux élevés de plomb. La FDA a noté que les jeunes enfants sont plus susceptibles de consommer ces aliments et sont plus sensibles à l'exposition au plomb. Les résultats des analyses de plomb dans le sang doivent être signalés à la santé publique. À la suite de cette procédure, la province a été informée qu'un enfant manitobain avait consommé ces sachets. L'enfant n'a présenté aucun symptôme négatif lié à l'exposition au plomb, mais les personnes qui s'occupent de lui l'ont emmené chez leur fournisseur de soins de santé pour un suivi lorsqu'elles ont été informées du rappel. Les tests ont révélé des niveaux élevés de plomb dans le sang de l'enfant. La province ne fournira pas d'autres détails sur l'enfant.  
  • Un homme qui est récemment revenu s'installer au Manitoba affirme qu'il attend depuis six mois une carte d'assurance-maladie et que, sans elle, il devra payer de sa poche les analyses sanguines dont il a besoin. David Finch a fait une demande de carte d'assurance-maladie du Manitoba en juillet et attend toujours. Il est originaire du Manitoba, mais son travail d'archéologue l'a amené à voyager dans tout le pays. "Les quatre semaines indiquées sur le site web ne correspondent pas du tout à la réalité", a-t-il déclaré lors d'une interview accordée à l'émission A la vitesse de l'éclair M. Finch a vécu dans les Territoires du Nord-Ouest pendant dix ans et possédait une carte de santé pour cette région. Il a également vécu à Terre-Neuve, mais a conservé sa carte de santé des T.N.-O., qui a expiré en août dernier. 
  • Certains Manitobains des régions rurales qui ont besoin de soins d'urgence pendant les vacances devront se déplacer plus loin pour être soignés. Le service des urgences de l'hôpital d'Eriksdale, dans la région d'Interlake, a été ouvert sporadiquement pendant des mois. Désormais, elle sera fermée pendant les vacances en raison d'un manque de personnel. Cela inquiète Thelma Hogue, dont le mari a eu une crise cardiaque l'année dernière et a dû être transporté à Ashern. Il n'a pas survécu. Thelma Hogue ne veut pas que d'autres personnes vivent la même expérience. "Il semble qu'une fois que le gouvernement a décidé de fermer quelque chose, les gens n'ont que faire des efforts qu'ils déploient pour s'y opposer", a-t-elle déclaré.

Terre-Neuve et Labrador

  • Le gouvernement provincial fait le point sur les solutions innovantes qui améliorent l'accès aux soins de santé à Terre-Neuve-et-Labrador et permettent aux patients de recevoir des soins plus rapidement que prévu. À ce jour :
  • Afin de soutenir la recherche et le développement, l'honorable Andrew Parsons, KC, ministre de l'Industrie, de l'Énergie et de la Technologie, a annoncé aujourd'hui l'octroi d'un financement de $553 693 à SiftMed dans le cadre du Programme de croissance des entreprises. La plateforme de SiftMed utilise l'apprentissage automatique et l'intelligence artificielle pour trier les documents médicaux. L'entreprise s'efforce d'étendre sa technologie à un modèle d'analyse prédictive afin de :
    • Aider les utilisateurs à évaluer rapidement les problèmes de santé liés aux demandes d'indemnisation ;
    • Créer un processus d'évaluation des risques plus efficace ; et,
    • Prévoir avec précision la complexité des demandes de remboursement de frais médicaux et identifier les problèmes de santé potentiels au sein d'une demande qui pourraient permettre d'identifier et de trier une demande comme étant complexe.
  • Une proposition de recours collectif a été déposée à la suite de la cyberattaque dont a été victime le système de santé de Terre-Neuve-et-Labrador à l'automne 2021. L'attaque, menée par des cyber-violeurs affiliés à l'Institut de recherche sur les maladies infectieuses (IRM), a eu lieu à l'automne 2021. Le ransomware Hive a volé des informations médicales personnelles ainsi que des informations sur les employés de milliers de personnes. Le Commissariat à l'information et à la protection de la vie privée a déclaré qu'il s'agissait du plus grand piratage de ce type dans la province et de l'un des plus importants au Canada à ce jour. A publié en mai de l'Office a constaté que les lacunes en matière de sécurité étaient connues bien avant la cyberattaque et qu'elles n'ont pas été corrigées par les responsables.

Nouvelle-Écosse

  • Les personnes âgées de la municipalité régionale de Halifax auront davantage accès à des chambres de soins de longue durée modernes grâce au remplacement des installations de trois communautés. Ocean View Continuing Care Centre à Eastern Passage, Oakwood Terrace à Dartmouth et Saint Vincent's Nursing Home à Halifax seront tous remplacés par de nouveaux établissements de 144 chambres.
  • Les Néo-Écossais peuvent désormais voter sur les idées soumises dans le cadre du Healthcare Improvement Challenge. Le concours, lancé en octobre, a reçu plus de 2 200 idées de la part de prestataires de soins de santé et de personnes occupant des emplois liés aux soins de santé en Nouvelle-Écosse. Les idées ont été réduites à une liste restreinte de 20 qui seront soumises au vote du public. Les dix premières idées seront considérées comme prioritaires, et le gouvernement travaillera avec les partenaires du système de santé pour les mettre en œuvre, dans la mesure du possible. Même les idées qui n'auront pas été retenues seront prises en considération si elles présentent un potentiel.
  • Davantage de personnes du comté de Digby ont désormais accès aux soins de santé primaires grâce à l'arrivée de neuf nouveaux professionnels de la santé au sein de l'équipe Digby Collaborative Family Practice. Basée au Digby and Area Health Services Centre, l'équipe gère également des cliniques à Weymouth et Bear River et soutient la clinique du Islands Health Centre à Freeport.

Nouveau Brunswick

  • La police a déterminé que le décès d'un patient qui attendait des soins au service des urgences de l'hôpital de Fredericton l'an dernier n'était pas d'origine criminelle. Darrell Mesheau, 78 ans, est décédé dans la salle d'attente du service des urgences de l'hôpital régional Dr Everett Chalmers le 12 juillet 2022. L'enquête du coroner sur la mort de l'ancien diplomate devait commencer le 29 mai, mais elle a été brusquement reportée lorsque de nouvelles informations ont été communiquées.
  • Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a perdu sa tentative de faire annuler le versement de $2 millions de dollars au directeur licencié du Réseau de santé Horizon. Un juge de la Cour du Banc du Roi a confirmé la décision d'un arbitre du travail dans le cas du Dr John Dornan. "En ce qui concerne les questions soulevées par l'employeur dans cette affaire, à savoir la considération, l'atténuation et les dommages aggravés, je ne suis pas persuadée que l'arbitre ait rendu une décision déraisonnable", a écrit la juge Kathryn Gregory dans sa décision de 20 pages publiée mardi.
  • Le Nouveau-Brunswick a signalé deux nouveaux décès dus au COVID-19, une augmentation d'une semaine à l'autre du nombre d'hospitalisations et d'épidémies dans les foyers de soins en raison du virus, ainsi qu'une augmentation du nombre de cas de grippe et d'hospitalisations mardi. Les deux personnes décédées étaient âgées de 45 à 64 ans et de 65 ans ou plus. Rapport de veille respiratoire Ces décès, survenus entre le 3 et le 9 décembre, ont porté le nombre de victimes de la pandémie à au moins 972. Seuls les cas confirmés qui meurent à l'hôpital sont comptabilisés.

Île-du-Prince-Édouard

  • Le chef intérimaire des libéraux, Hal Perry, accorde la priorité à la santé et au logement pour l'Île-du-Prince-Édouard en 2024. M. Perry et les libéraux ont constamment utilisé l'expression " gouvernement qui ne fait rien " pour décrire le premier ministre Dennis King et les PC. Le chef intérimaire des libéraux a déclaré qu'il remarquait le moins de mouvement sur les questions des soins de santé et du logement. "Il y a actuellement 36 000 personnes sur la liste du registre des patients. Pendant la campagne, ils ont promis aux gens qu'ils allaient régler le problème des soins de santé, mais la situation empire ", a déclaré M. Perry.
  • Karla Bernard, chef intérimaire des Verts de l'Île-du-Prince-Édouard, affirme que le système de santé " défaillant " est l'une des principales préoccupations pour 2024. Nous nous concentrons sur l'amélioration et l'agrandissement des choses avant de réparer ce qui ne va pas". Le premier ministre Dennis King et le Dr Michael Gardam, PDG sortant de Health P.E.I., ont tous deux déclaré que les bases avaient été jetées pour améliorer les soins de santé à l'avenir. Pour M. Bernard, il devrait être plus urgent de réparer le système dès maintenant. "Je pense que notre système de santé est cassé, et le considérer autrement aujourd'hui est un peu insultant pour les habitants de l'île. Les gens attendent de voir un spécialiste depuis des années et leur santé s'en ressent", a-t-elle déclaré. 

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.