Les syndicats fédéraux s'opposent à l'obligation de travailler trois jours au bureau

Les syndicats fédéraux s'opposent à l'obligation de travailler trois jours au bureau : Cette semaine, le gouvernement fédéral a annoncé qu'il exigerait de tous les fonctionnaires qu'ils travaillent au bureau au moins trois jours par semaine, à quelques rares exceptions près. Les syndicats représentant ces travailleurs ont donc déposé des plaintes formelles à ce sujet, arguant que cette décision sapait les conventions collectives en vigueur.

3 jours de présentation du mandat en cabinet

Cette semaine, le gouvernement fédéral a annoncé qu'il demanderait à tous les fonctionnaires de travailler au bureau au moins trois jours par semaine, à quelques rares exceptions près. Les syndicats représentant ces travailleurs ont donc déposé des plaintes formelles à ce sujet, arguant que cette décision compromettait les conventions collectives en vigueur.

À l'heure actuelle, chaque ministère est autorisé à établir ses propres politiques et, bien que tous aient exigé un certain niveau de travail en personne, les détails varient grandement. Au printemps dernier, l'AFPC a négocié une clause dans sa nouvelle convention collective qui obligerait les gestionnaires à évaluer les demandes de travail à distance par individu, plutôt que par groupe. L'AFPC soutient que ces nouveaux changements vont à l'encontre de cette convention.

Les plaintes portent notamment sur le fait que le Conseil du Trésor ne négocie pas de bonne foi, qu'il a enfreint la loi sur les relations de travail en modifiant les règles tout en négociant un nouvel accord, et que le déménagement est fondé sur des considérations politiques plutôt que sur des préoccupations de productivité. Les élus municipaux de la ville d'Ottawa ont plaidé en faveur d'un retour au bureau pour tous les fonctionnaires fédéraux, en raison de la réduction du trafic dans les entreprises locales du centre d'Ottawa. À la fin du mois de mars, le premier ministre Ford s'est fait l'écho de cet appel pour la même raison.

Le gouvernement fédéral exige que tous les ministères mettent en œuvre ces changements d'ici au mois de septembre, tandis que les syndicats se sont engagés à lutter contre ce nouveau mandat.

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Comment pouvons-nous aider votre organisation à travailler avec le gouvernement ?

Vous souhaitez travailler ou vendre aux pouvoirs publics ? Ou vous voulez vous tenir au courant de tous les changements constants qui interviennent dans le secteur public ? Prenons le temps de discuter et de voir si nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs et les résultats souhaités.

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.