Mise à jour de la législation provinciale - 7 juillet 2023

Un aperçu des mises à jour législatives provinciales et territoriales pour la semaine du 7 juillet 2023.

Nouveau Brunswick

  • Le Utilities and Review Board de la Nouvelle-Écosse a décidé d'ajouter 3,74 cents par litre au prix de l'essence et 4,17 cents au prix du diesel pour tenir compte du coût de la nouvelle réglementation fédérale sur les carburants propres, qui commencera à frapper les consommateurs vendredi. Terre-Neuve-et-Labrador a imposé exactement les mêmes frais dans cette province tôt jeudi matin. Les montants représentent la moitié de ce qui devrait être une charge de huit cents au Nouveau-Brunswick. 
  • Le nouveau président du Réseau de santé Vitalité affirme qu'il s'attend à ce que les nouveaux conseils d'administration des deux régies régionales de la santé, plus petits et entièrement nommés, soient en mesure de procéder à des réformes plus rapides que ne le pouvaient les anciens conseils, plus grands et partiellement élus. Tom Soucy précise que ses commentaires ne sont pas fondés sur des éléments personnels concernant d'anciens ou de nouveaux membres de Vitalité ou d'Horizon, mais plutôt sur son expérience au sein de plusieurs conseils d'administration privés et publics.
  • Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a amassé près de $41 millions en dépôts de garantie collectés auprès des locataires résidentiels dans le cadre d'une pratique unique au Canada et qui, selon les critiques, doit changer. Le dernier rapport annuel de Services Nouveau-Brunswick indique que les dépôts de garantie s'élèvent à $40,9 millions pour l'exercice 2021-22, contre $36,4 millions un an plus tôt. Les chiffres n'indiquent pas clairement quelle part du total provient de personnes qui ont déménagé et qui avaient le droit de récupérer leurs dépôts.

Nouvelle-Écosse

  • Paul Prosper est l'un des deux avocats micmacs nommés au Sénat cette semaine. Le Premier ministre Justin Trudeau en a fait l'annonce dans un communiqué jeudi. Les nominations ont été officiellement effectuées par la gouverneure générale Mary Simon. M. Prosper, qui a plus de 25 ans d'expérience dans le domaine des questions juridiques relatives aux autochtones, occupera le siège vacant au Sénat pour la Nouvelle-Écosse. Il a défendu toute sa vie les droits des peuples autochtones", peut-on lire dans la déclaration.
  • Le maire de Pictou, en Nouvelle-Écosse, affirme que la ville est de plus en plus frustrée par les pannes répétées du traversier qui mettent hors service le service entre la Nouvelle-Écosse et l'Île-du-Prince-Édouard. La société Northumberland Ferries a annoncé que le MV Confederation resterait hors service samedi et dimanche en attendant d'être réparé. "Au printemps, à l'été et à l'automne, nous dépendons beaucoup du trafic sur les ferries", a déclaré Jim Ryan. Le moment est d'autant plus mal choisi que le carnaval annuel du homard de Pictou a lieu ce week-end.
  • Une ancienne travailleuse du sexe de Nouvelle-Écosse a réussi à poursuivre un client devant le tribunal des petites créances pour non-paiement de services. Elle et ses défenseurs espèrent que cette décision modifiera le paysage juridique du travail du sexe au Canada. L'affaire concerne un incident survenu en janvier 2022, lorsque Mme Brogan, que CBC News n'identifie que par son prénom parce qu'elle a survécu à la traite des êtres humains, a passé une soirée avec un client. Par la suite, le client a refusé de payer les honoraires convenus.
  • Depuis des années, les locataires et les propriétaires dénoncent le manque d'application du programme de location résidentielle de la Nouvelle-Écosse. La province ne dispose pas d'un organe chargé de régler les litiges ou d'infliger des amendes, ce qui constitue un problème selon les deux parties. Des questions telles que les propriétaires exiger des dépôts illégaux et l'augmentation des loyers au-delà du plafond fixé par la provinceou Locataires ne payant pas leur loyer doivent faire l'objet d'une audience de location résidentielle et ces décisions ne peuvent être exécutées que par le biais du tribunal des petites créances.

Île-du-Prince-Édouard

  • Les 140 membres d'un syndicat qui représente les travailleurs de Maritime Electric sont désormais en position légale pour faire grève. Les membres de la section locale 1928 de la Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE) ont voté à 89 % en faveur d'un mandat de grève après avoir rejeté la dernière offre de contrat de la compagnie d'électricité de l'Île-du-Prince-Édouard. Les deux parties négociaient une nouvelle convention collective depuis six mois.
  • Le seul ferry capable et disponible pour transporter des véhicules et des personnes entre l'Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse ne sera pas remis en service avant au moins le lundi 10 juillet, a déclaré jeudi l'opérateur Northumberland Ferries Ltd. dans un communiqué. "Le problème mécanique du MV Confederation devrait être résolu au cours du week-end. Les pièces nécessaires devraient arriver samedi, et une réparation accélérée, suivie de tests approfondis, permettra de remettre le navire en service au début de la semaine prochaine", a déclaré Mark Wilson, vice-président principal, dans le communiqué.
  • Île-du-Prince-Édouard pénurie de logements signifie que certains étudiants de l'enseignement supérieur qui commencent leurs cours en septembre ont beaucoup de mal à trouver un endroit où se loger. Alors que la population de la province Croissance recordIl n'y a pas assez de logements pour tout le monde, y compris pour les étudiants venant d'autres pays ou d'autres régions du Canada. 
  • Huit mois seulement après les dernières élections municipales de l'Île-du-Prince-Édouard, la communauté de Murray River se retrouve sans conseil municipal. Quatre des six conseillers de cette municipalité rurale de l'est de l'Île-du-Prince-Édouard ayant démissionné depuis les élections de novembre 2022, la province a dissous le conseil et nommé un administrateur pour gérer les affaires. "C'est un peu décevant et frustrant", a déclaré Paige Hart, l'ancien maire de Murray River. "Nous étions en train de faire avancer les choses en créant nos comités, le développement économique, notre comité des parcs et loisirs. 

Terre-Neuve et Labrador

  • Neuf entreprises ont désormais la possibilité de construire des projets d'hydrogène vert sur des terres de la Couronne à Terre-Neuve-et-Labrador. Le ministère de l'industrie, de l'énergie et de la technologie a annoncé jeudi qu'il avait réduit la liste de 24 propositions émanant de 19 entreprises différentes. Le gouvernement prévoit d'achever la deuxième et dernière série de décisions d'ici à la fin du mois d'août.
  • Judy White, de Terre-Neuve-et-Labrador, a été nommée au Sénat, a annoncé jeudi le Premier ministre Justin Trudeau. Mme White, une Mi'kmaq née et élevée à Flat Bay, dans l'ouest de Terre-Neuve, est une avocate du cabinet King's, spécialisée dans les questions relatives aux droits de l'homme, à la gouvernance autochtone et à d'autres domaines. Elle a précédemment occupé le poste de sous-ministre adjointe des affaires autochtones à Terre-Neuve-et-Labrador, est devenue la première femme autochtone à présider la Commission des droits de l'homme de la province en 2019 et a occupé le poste de directrice générale de Services autochtones Canada.
  • Lorsque Kelsey Puddister-Collins a ouvert un courriel des services de fertilité de Terre-Neuve-et-Labrador mardi, elle a été mortifiée de voir les noms et les adresses électroniques de plus de 100 personnes figurant sur la liste de diffusion. Les informations de Mme Puddister-Collins font partie de celles qui ont été partagées dans le cadre d'une violation de données. Le courriel était une enquête sur son expérience en matière de subvention de la fertilité de la province, dont les personnes peuvent bénéficier lorsqu'elles se rendent à l'extérieur de la province pour des procédures telles que la fécondation in vitro.
  • Selon le régulateur canadien de l'énergie (CER), la production de pétrole à Terre-Neuve-et-Labrador devrait diminuer fortement au cours de la prochaine décennie, pour atteindre son maximum au début des années 2030. En fait, le forage pétrolier en mer pourrait avoir pratiquement disparu d'ici à 2050, selon une étude de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE). comité de relance publié le mois dernier par l'agence fédérale. Le rapport de la CER décrit l'évolution de la production pétrolière au large des provinces selon trois scénarios :
    • Si la planète atteint le niveau zéro d'ici 2050.
    • Si le Canada atteint le zéro net, mais que le reste du monde reste à la traîne.

Québec

  • Des centaines d'habitants de Lac-Mégantic, au Québec, se sont tus sur la pelouse de l'église Sainte-Agnès, jeudi, alors que 47 cloches résonnaient dans la ville. Ils ont baissé la tête, honorant chaque vie perdue dans le déraillement du train et l'explosion qui a rasé le centre-ville il y a 10 ans. Les dignitaires se sont tenus debout, les mains jointes, certains déposant des bouquets de fleurs sur le monument voisin qui énumère les noms des personnes tuées.
  • La province de Québec et plusieurs de ses plus grandes villes ne feront plus de publicité sur Facebook à la suite de la décision de Meta de bloquer l'accès des Canadiens aux nouvelles sur ses plateformes en raison d'une loi exigeant des paiements aux éditeurs de nouvelles locales. "Le refus de Meta de partager du contenu journalistique est très préoccupant", a déclaré mercredi la maire de Montréal, Valérie Plante, sur Twitter. "L'accès à des nouvelles vérifiées et de qualité est essentiel. Les villes de Québec, Gatineau, Laval et Longueuil font de même.
  • Alors qu'une vague de chaleur atteignant des valeurs humidex de 40 se poursuivait à Montréal jeudi après-midi, une panne d'électricité soudaine a touché environ 200 000 clients d'Hydro-Québec sur l'île, y compris à l'aéroport Trudeau. La panne s'est produite vers 15 h 30 et a touché principalement l'ouest de l'île et l'ouest de Montréal. À 20 heures, le courant avait été rétabli pour la plupart des clients. Hydro-Québec a déclaré que les pannes étaient dues au déclenchement d'un mécanisme de sécurité sur l'une de ses lignes à haute tension. 
  • Le gouvernement du Québec a annoncé l'octroi de $50 millions de prêts d'urgence aux entreprises touchées par les incendies de forêt qui ont ravagé la province cet été. Les entreprises qui ont perdu plus de la moitié de leurs revenus pendant quatre semaines consécutives en raison de l'interdiction d'accès à la forêt ou de problèmes d'approvisionnement en biens et services seront éligibles, selon le ministre de l'économie Christopher Skeete.
  • Les chauffeurs d'autobus de la ville de Québec ont approuvé l'accord conclu entre leur syndicat et les Réseau de transport de la Capitale (RTC) mercredi, mettant ainsi fin à la grève qu'ils avaient déclenchée samedi. Le règlement intervient juste à temps pour l'ouverture du Festival d'été de Québec (FEQ), l'un des plus grands événements estivaux de la ville, qui débute jeudi. La grève aurait pu se poursuivre jusqu'au 16 juillet, paralysant les services d'autobus pendant les 11 jours du FEQ.

Ontario

  • Le gouvernement fédéral pourrait avoir les munitions dont il a besoin pour faire dérailler le plan controversé du premier ministre Doug Ford visant à développer certaines parties de la ceinture verte de l'Ontario, comme le révèle Global News. Une note d'information préparée en mars pour le ministre canadien de l'environnement et du changement climatique énumère 29 espèces à risque qui vivent - ou sont susceptibles de vivre - sur les terres précédemment protégées.
  • Toronto doit mettre de l'ordre dans ses finances et Ottawa devra intervenir pour aider la ville à court d'argent, car Queen's Park en a fait assez, selon le premier ministre Doug Ford. Un jour après que le Premier ministre Justin Trudeau a annoncé l'élection de Olivia Chow, maire élue - mais a prévenu qu'il n'y aurait pas de nouveaux fonds fédéraux pour la ville - le premier ministre a souligné que la province avait déjà apporté une contribution bien plus importante à Toronto.
  • Le premier ministre Doug Ford s'est tourné vers l'un des critiques les plus virulents de son gouvernement pour qu'il l'aide à dissoudre la région de Peel et à faire de Mississauga, Brampton et Caledon des villes autonomes. Peter Weltman, dont le mandat en tant que responsable de la responsabilité financière de la province s'est achevé le 6 mai dernierfait partie de l'équipe de transition de cinq membres annoncée mercredi par le ministre des Affaires municipales, Steve Clark. En tant qu'organisme indépendant de surveillance des finances publiques, il rend compte à la législature, Weltman a été une épine dans le pied de Les progressistes-conservateurs de Ford au cours des cinq dernières années.
  • Caroline Mulroney a été admise au barreau de l'Ontario trois jours avant de recevoir le titre de "King's Counsel". Le titre de "King's Counsel" est destiné aux "avocats qui ont démontré leur engagement dans la poursuite de l'excellence juridique au service de la Couronne, du public et de leurs communautés", a déclaré le gouvernement Ford vendredi.
  • L'Ontario prévoit d'installer trois autres petits réacteurs modulaires sur le site de la centrale nucléaire de Darlington. Cette annonce intervient la semaine même où le ministre de l'énergie a déclaré que la province allait de l'avant avec le projet de centrale nucléaire de Darlington. une nouvelle installation nucléaire à grande échelle. L'énergie produite par les petits réacteurs modulaires - quatre au total, dont un est déjà en construction à Darlington, situé à Clarington (Ontario), à environ 70 kilomètres à l'est de Toronto - et par la grande centrale prévue à Bruce Power, sur les rives du lac Huron, serait de 6 000 mégawatts, soit assez pour alimenter l'équivalent de six millions de foyers vers le milieu des années 2030.

Manitoba

  • Les familles de deux femmes des Premières nations dont les restes se trouveraient dans une décharge de la région de Winnipeg se disent découragées par la décision du gouvernement manitobain de ne pas contribuer au financement des recherches qui permettraient de ramener leurs proches à la maison. "Je suis absolument déconcertée par la façon dont les choses se sont déroulées et par le peu ou le manque de respect dont on a fait preuve", a déclaré Cambria Harris jeudi.
  • Un examen de la plus grande organisation manitobaine pour les jeunes et les familles en crise a débouché sur 29 recommandations après les allégations de mauvais traitements, de racisme et de mauvaise gestion financière dont elle a fait l'objet en décembre. Sur les 29 recommandations, 23 ont déjà été mises en œuvre, a déclaré Kerri Irvin-Ross, PDG du Link (anciennement Macdonald Youth Services), situé à Winnipeg. "Honnêtement, à l'heure actuelle, je suis reconnaissante d'avoir eu cet examen. The Link est solide. Il sera encore plus fort", a-t-elle déclaré. "Nous cherchons donc à aller de l'avant.
  • Une technologie d'IRM spécialisée, rare au Canada, sera bientôt mise à la disposition des Manitobains qui luttent contre le cancer pour compléter leur arsenal thérapeutique, a annoncé la province jeudi. L'appareil, d'une valeur de $8,4 millions de dollars, sera installé à CancerCare Manitoba, où il fournira une imagerie améliorée et des techniques de pointe pour améliorer les résultats du traitement du cancer. Il devrait entrer en service dans huit mois, selon un communiqué de presse de la province. Le président de CancerCare Manitoba explique que la technologie IRM est rare au Canada, puisqu'elle n'est actuellement utilisée qu'à l'hôpital Princess Margaret de Toronto, et que l'Alberta vient tout juste d'acheter son propre équipement.
  • Le commissaire aux élections du Manitoba a jugé que le gouvernement avait enfreint l'interdiction de faire de la publicité en période électorale en invitant des journalistes à un événement en compagnie de la première ministre Heather Stefanson. Le commissaire Bill Bowles a toutefois déclaré qu'il ne pensait pas que cette violation était intentionnelle et qu'il était très peu probable qu'elle ait eu un effet substantiel sur le résultat du vote. La controverse découle de l'annonce par WestJet, en mars 2022, de l'augmentation de ses services à destination de Winnipeg. Mme Stefanson a participé à l'annonce et son attaché de presse a contacté certains médias à l'avance pour les informer de l'événement.

Saskatchewan

  • Le premier ministre Scott Moe est préoccupé par les réglementations fédérales et les problèmes de transport qui rendent plus difficile l'expédition des ressources de la Saskatchewan à travers le monde. M. Moe a rejoint John Gormley mardi matin pour évoquer ces questions à son retour de la Conférence des premiers ministres de l'Ouest. M. Moe a déclaré que le gouvernement a vu ces problèmes s'aggraver au cours des 15 dernières années. Des acheteurs en Allemagne et au Japon ont demandé à acheter du gaz naturel liquéfié (GNL) de la Saskatchewan, mais le premier ministre a déclaré que des problèmes persistants liés à la réglementation et au transport s'y opposent.
  • Carla Beck, chef du NPD de la Saskatchewan, exhorte le premier ministre Scott Moe à prendre des mesures pour réduire les délais d'attente pour les opérations chirurgicales en Saskatchewan, les listes d'attente pour les arthroplasties du genou et de la hanche étant les plus longues du pays.
    De nouvelles données de l'Institut canadien d'information sur la santé et de la Saskatchewan Health Authority montrent que le temps d'attente médian en 2022 pour une arthroplastie de la hanche était de 309 jours, plus long que dans toutes les autres provinces et près du double de la moyenne nationale de 164 jours.
  • Le commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de la province a déclaré que le gouvernement de la Saskatchewan n'aurait pas dû partager un courriel d'un député de l'opposition, mais le gouvernement n'est pas d'accord. Le mois dernier, le commissaire à la protection de la vie privée Ronald Kruzeniski a publié les résultats de son enquête La Commission européenne a décidé d'enquêter sur la plainte de Nathaniel Teed, qui estime que le gouvernement a porté atteinte à sa vie privée. Environ dix mois avant d'être élu député néo-démocrate de Saskatoon Meewasin, Nathaniel Teed a envoyé un courriel au cabinet du ministre responsable de la Liquor and Gaming Authority (SLGA) de la Saskatchewan, dans lequel il suggérait que le gouvernement supprime progressivement les magasins d'alcool publics.
  • Des centaines de professeurs, de membres du personnel et d'étudiants de l'Université de Regina ont signé une pétition adressée au président de l'université, qui demande que des mesures urgentes soient prises pour remédier aux difficultés financières. La lettre fait état des préoccupations de la communauté universitaire concernant les insuffisances budgétaires de l'établissement, ainsi que de la diminution de 13,7 % du financement des établissements postsecondaires de la Saskatchewan au cours des quatre dernières années. "Nous ne comprenons pas pourquoi l'université n'a pas demandé au gouvernement provincial d'augmenter sa subvention de fonctionnement. Cela devrait être une priorité absolue", peut-on lire dans la pétition.

Alberta

  • Le premier ministre Justin Trudeau doit rencontrer aujourd'hui à Calgary la première ministre de l'Alberta, Danielle Smith, et faire d'autres arrêts dans la ville à l'occasion du début de la saison du Stampede. MM. Trudeau et Smith devraient aborder un certain nombre de questions, notamment les réductions d'émissions et l'objectif du gouvernement fédéral de disposer d'un réseau électrique à consommation zéro d'ici à 2035. En juin, avant une réunion avec les ministres fédéraux des ressources naturelles et des affaires intergouvernementales, M. Smith a déclaré que l'objectif d'Ottawa pour 2035 n'était pas réaliste pour l'Alberta sans entraîner un coût massif pour l'économie et l'emploi.
  • La première ministre de l'Alberta, Danielle Smith, se sent "justifiée" après que CBC News a ajouté une note de la rédaction aux articles qui ont été précédemment rapportés, citant des sources, que son bureau a directement envoyé des courriels aux procureurs de la Couronne au sujet des affaires criminelles contre les participants aux manifestations de 2022 à Coutts, en Alberta, qui ont bloqué la frontière entre le Canada et les États-Unis. La note de l'éditeur indique qu'à la suite d'un examen de son journalisme, les sources n'ont pas pu confirmer l'existence des courriels présumés entre son bureau et les procureurs. CBC News a déclaré que les sources continuaient d'insister sur le fait que les procureurs avaient subi des pressions politiques dans le cadre de ces affaires.
  • La première ministre de l'Alberta demande au Parlement de se réunir à nouveau et d'adopter une loi de retour au travail pour mettre fin à la grève des travailleurs portuaires de la Colombie-Britannique. Danielle Smith rencontre le premier ministre Justin Trudeau vendredi et affirme qu'elle abordera le sujet si la grève n'est pas terminée d'ici là. "La rentrée parlementaire n'est pas prévue avant septembre, et d'après ce que j'ai vu, les deux partis semblent s'éloigner au lieu de se rapprocher", a-t-elle déclaré lors d'une annonce sur la Nation Tsuut'ina mercredi. "Ce serait dévastateur pour l'Alberta.
  • La première ministre de l'Alberta, Danielle Smith, a déclaré jeudi que son gouvernement évaluait ses options quant à sa réponse à l'ajout de tranquillisants pour animaux aux opioïdes et au nombre élevé de décès par overdose. "J'ai évidemment une équipe qui travaille sur le sujet, dirigée par [le ministre de la santé mentale et de la toxicomanie] Dan Williams, pour voir s'il y a quelque chose de plus que nous pouvons faire d'un point de vue thérapeutique, pour examiner cette nouvelle combinaison particulière", a déclaré Mme Smith. "Voici la réponse que nous avons. Nous ne pensons pas qu'il existe un approvisionnement sûr en opioïdes".

Colombie-Britannique

  • Le gouvernement de la Colombie-Britannique envisage de retirer ses publicités de Facebook, Instagram et d'autres plateformes gérées par le géant technologique Meta, après ce que le premier ministre David Eby appelle le mépris scandaleux de l'entreprise pour la loi canadienne. "Je pense que la conduite de ces entreprises est absolument honteuse", a déclaré M. Eby lors d'une interview jeudi, faisant référence non seulement au comportement de Meta, mais aussi à la menace de Google de couper l'accès aux sources d'information canadiennes en guise de représailles pour une nouvelle loi fédérale qui soutient les médias locaux.
  • Hier à Vancouver, la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, a rencontré le premier ministre de la Colombie-Britannique, David Eby. Cette rencontre a permis de réaffirmer le partenariat étroit entre les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique. Face à des catastrophes naturelles de plus en plus fréquentes et graves, notamment des incendies de forêt, des sécheresses et des inondations, la vice-première ministre et le premier ministre ont réaffirmé la nécessité de poursuivre l'action pour lutter contre le changement climatique.
  • La Colombie-Britannique étend un programme de registre à l'ensemble de la province dans le but de mettre en relation davantage de patients avec des médecins de famille disponibles, a déclaré mercredi le ministre de la santé, Adrian Dix. Le programme élargi du gouvernement néo-démocrate Registre Health Connectlancé le 1er juillet, vise à faciliter l'accès des patients de la Colombie-Britannique à un médecin de famille ou à une infirmière praticienne dans leur communauté en s'inscrivant auprès d'un prestataire de soins primaires, a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Territoires du Nord-Ouest

  • Le chef sortant de la Première Nation Deninu Kųę́ (PNDK) a été réélu jeudi dernier, et son seul concurrent dans cette course fait maintenant appel de l'élection. Lundi, Gordon Beaulieu, qui a perdu l'élection au poste de chef face à Louis Balsillie, a envoyé une lettre d'appel au président du conseil électoral de la Première Nation de Deninųę, dans laquelle il expose sept raisons pour lesquelles l'élection devrait être annulée. CBC News a obtenu une copie de cette lettre. "C'était une élection truquée ! écrit M. Beaulieu. Il affirme que l'élection du 29 juin n'a pas respecté les règles électorales coutumières de la Première nation et que les membres de la bande qui vivent à l'extérieur de Fort Resolution (T.N.-O.) n'ont pas eu une chance équitable de voter.
  • Certains habitants du Nord ont peut-être remarqué un paiement qui est apparu sur leur compte bancaire hier. Le gouvernement fédéral a commencé à verser des remises ponctuelles sur les produits alimentaires. Ces paiements sont destinés à atténuer l'augmentation du coût des denrées alimentaires due à l'inflation ; ils vont de $234 pour une personne sans enfant à $628 pour une famille avec quatre enfants. 

Yukon

  • La question de savoir ce qui fait d'une école une école a occupé le devant de la scène dans une salle d'audience de Whitehorse mercredi, alors que le promoteur d'un projet de magasin de cannabis au centre-ville cherchait à faire annuler le rejet de sa demande de licence de vente au détail. L'année dernière, Community Cannabis Inc. s'est adressée à la Commission territoriale des licences de cannabis dans le but d'ouvrir un magasin au 2193, avenue Second. La commission a rejeté à l'unanimité la demande de Community Cannabis en février, citant les objections des membres de la communauté au sujet de la proximité du futur magasin avec deux établissements de l'école Montessori du Yukon, situés sur les rues Front et Keish.

Nunavut

  • La sécurité de l'Arctique fait l'objet d'une attention renouvelée, car la Russie et la Chine lorgnent sur la région, mais les dirigeants du Nord affirment que le Canada ne sera pas en mesure d'exercer sa souveraineté si leurs communautés ne sont pas construites correctement. Les premiers ministres des trois territoires du Nord affirment que le gouvernement fédéral, bien que conscient de la nécessité de renforcer la sécurité dans l'Arctique, n'a pas mis en place de plan d'infrastructure cohérent pour construire les fondations nécessaires à la réalisation de cet objectif.

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.