Mise à jour de la législation provinciale - 1er décembre 2023

Un aperçu des mises à jour législatives provinciales et territoriales pour la semaine du 24 novembre au 1er décembre 2023, rédigé par Wes McLean.

Nouveau Brunswick

  • Le gouvernement Higgs a déposé un projet de loi visant à contraindre cinq syndicats du secteur public à adhérer à des régimes de retraite à risques partagés, dans l'espoir de mettre un terme à un important dossier inachevé à la suite d'une grève majeure survenue en 2021. Pour mettre fin à ce conflit, deux sections locales du Syndicat canadien de la fonction publique ont signé un accord parallèle qui met de côté un point de désaccord sur les pensions et crée un processus pour le résoudre.
  • Le Parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick fait face à de nouvelles divisions internes au sujet de son message socialement conservateur en vue des élections provinciales de l'an prochain. Les courriels internes obtenus par CBC News comprennent des critiques à l'égard du premier ministre Blaine Higgs, du parti et de son directeur de campagne nouvellement embauché au sujet de la direction qu'ils prennent.
  • Un avocat souhaite obtenir une deuxième chance d'obtenir des informations d'une ancienne employée de N.B. Liquor qui aurait fait des déclarations indiquant que la société d'État n'a pas suivi la procédure appropriée lors de l'octroi de licences de magasins d'agence. Stacey McKinney, ancienne directrice financière de N.B. Liquor, aurait divulgué des informations à Peter Cook, propriétaire d'une entreprise à Hartland, et à son avocate Erica Brown en 2021, expliquant que les affiliations politiques ont quelque chose à voir avec les contrats lucratifs des magasins d'agence que N.B. Liquor attribue par le biais d'une procédure d'appel d'offres.
  • Le gouvernement Higgs déclare accepter une série de recommandations visant à améliorer l'apprentissage dans le système scolaire anglophone de la province, y compris une approche potentiellement nouvelle de la composition des classes. La province devrait essayer d'"équilibrer" la taille des classes afin que les écoles puissent continuer à soutenir les élèves ayant des besoins d'apprentissage supplémentaires tout en minimisant les perturbations potentielles pour les autres élèves, selon le rapport publié jeudi.

Nouvelle-Écosse

  • Le MV Fundy Rose, le traversier qui assure la liaison entre Digby (N.-É.) et Saint John, ne sera pas redéployé au printemps prochain. Le ministre des Transports du Canada, Pablo Rodriguez, en a fait l'annonce vendredi en ligne et lors d'un événement au port d'Halifax. "J'ai pris la décision que le MV Fundy Rose restera sur la route Digby-Saint John et ne sera pas déplacé", a-t-il déclaré dans un message sur X, anciennement connu sous le nom de Twitter.
  • L'appel lancé par le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, pour recueillir des "idées de bon sens" sur la manière d'améliorer le système de santé de la province a reçu 2 202 réponses. Le gouvernement provincial a annoncé le concours pour les travailleurs de la santé le mois dernier, recherche des idées "simples et faciles à mettre en œuvre avec peu ou pas de financement". La date limite était le 22 novembre.
  • Les associations de pêcheurs de homard du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse ont retiré leur soutien à un accord qui autorise quatre Premières nations de la région à exercer leur droit de pêcher pour gagner modérément leur vie. Jeudi, les groupes de pêcheurs ont affirmé que l'"autorisation provisoire" approuvée cette année par Pêches et Océans Canada (MPO) contient un changement qui permet aux pêcheurs non autochtones qui louent des permis de pêche commerciale du homard détenus par les Premières nations de pêcher au moyen de casiers de subsistance modérée.
  • La plus haute juridiction de Nouvelle-Écosse a adressé une réprimande sévère à un juge de la cour provinciale qui a tenté de retirer les remarques qu'il avait faites en audience publique. L'affaire concerne un homme, identifié dans les dossiers judiciaires par les initiales K.J.M.J., qui a été reconnu coupable par le juge Alain Begin de la cour provinciale d'agression sexuelle, d'invitation à des attouchements sexuels et d'attouchements sexuels. Les accusations concernent la belle-fille de l'homme. "Le comportement étonnant du juge de première instance dans cette affaire nécessite un rappel salutaire du devoir de tous les juges qui ont le privilège d'entendre et de trancher des affaires au tribunal", a écrit le juge Peter Bryson au nom d'une formation de trois membres de la Cour d'appel.

Île-du-Prince-Édouard

  • Une fois de plus, de nombreux habitants de l'Île-du-Prince-Édouard ne verront pas la part provinciale de leur impôt foncier augmenter l'année prochaine, mais la province procède différemment cette fois-ci. Au cours des deux dernières années, lorsque les évaluations foncières ont augmenté, la province a fourni une subvention égale au montant de l'augmentation de l'impôt foncier, gelant de fait ce que les habitants de l'île payaient. Pour l'année à venir, la province a modifié la loi sur l'impôt foncier (Real Property Tax Act) afin de geler à nouveau les impôts fonciers provinciaux, mais sans recourir à une subvention. 
  • Plus d'un an après que la tempête post-tropicale Fiona a mis hors service la quasi-totalité du réseau électrique de l'Île-du-Prince-Édouard, le gouvernement provincial n'a toujours pas indiqué quand il pourrait élargir l'accès des services publics à l'abattage des arbres le long de leurs lignes électriques. Les représentants de Maritime Electric ont discuté de la nécessité d'élargir le droit de passage avec les députés lors de deux réunions du comité permanent dans les semaines et les mois qui ont suivi la tempête Fiona.
  • Diane Griffin sera officiellement assermentée en tant que 10e chancelière de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard au début de l'année prochaine, a annoncé jeudi le conseil d'administration. Le chancelier de l'université a un rôle cérémoniel. Il préside les convocations et décerne les diplômes et les certificats. Mme Griffin a une longue expérience du service public, notamment en tant que présidente du conseil d'administration de Health P.E.I. et au Sénat du Canada, où elle a siégé de 2016 à 2022 avant de prendre sa retraite.
  • Après seulement trois semaines et demie, la session d'automne de l'Assemblée législative de l'Île-du-Prince-Édouard a pris fin. La lieutenante-gouverneure Antoinette Perry est arrivée à l'édifice Coles à Charlottetown mercredi en fin de journée pour donner la sanction royale à plus de 30 projets de loi et conclure les travaux. Le prochain jour de séance est prévu pour le 27 février 2024. Au cours des 14 jours de travaux, le principal point financier à l'ordre du jour a été le budget d'investissement, pour lequel $368,8 millions ont été budgétisés afin d'acheter, d'agrandir ou d'entretenir des biens provinciaux tels que des routes, des hôpitaux, des écoles, des équipements et bien d'autres choses encore. Ce total de $368,9 millions est supérieur de 20 % aux estimations de l'année dernière.

Terre-Neuve et Labrador

  • Le premier ministre Andrew Furey déclare que la construction du nouveau centre de santé mentale et de toxicomanie pour adultes à St. John's se déroule comme prévu et devrait ouvrir ses portes au printemps 2025. L'établissement offrira 102 nouveaux lits de soins au système de santé, ainsi qu'un nouveau centre d'hébergement de 60 lits qui remplacera le centre d'hébergement Agnes Cowan. L'établissement de 240 000 pieds carrés remplacera l'hôpital Waterford, ouvert en 1855, en tant que principal hôpital de soins de santé mentale de la province.
  • Un médecin du centre de Terre-Neuve, dont l'entreprise a perdu un contrat pour la fourniture de soins virtuels dans la province, se demande pourquoi une entreprise extérieure a été choisie au lieu de son groupe de médecins locaux. Le Dr Todd Young, de Springdale, est le directeur médical de Medicuro, une société qui se présente comme la première clinique de soins de santé virtuels de Terre-Neuve-et-Labrador. La société a répondu à la proposition du gouvernement provincial de fournir des soins virtuels aux résidents, mais la province a choisi la société américaine Teladoc Health.
  • Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a annoncé la création d'un nouveau groupe de travail sur les sans-abri, alors que la province se plaint de ne pas en faire assez pour mettre fin à une crise qui comprend un campement de tentes dans un parc important de St. Le premier ministre Andrew Furey, lors d'une conférence de presse jeudi après-midi pour annoncer la création de ce groupe de travail, a déclaré qu'il serait composé de représentants des gouvernements provinciaux et municipaux, et qu'il inclurait des groupes communautaires.
  • L'expérience de Joachim Selma avec le système de protection de l'enfance de Terre-Neuve-et-Labrador remonte à loin, et elle est liée à quelqu'un qui n'est plus là pour raconter sa propre histoire. "Mon histoire remonte aux années 70", a déclaré Selma à la loge de guérison de Natuashish cette semaine, lors des réunions communautaires organisées dans le cadre de l'enquête sur le traitement, les expériences et les résultats des Innus dans le système de protection de l'enfance au Labrador. "C'est pour mon frère, parce qu'il ne peut pas parler pour lui-même. L'enquête recueille des témoignages sur les expériences et les opinions concernant le système de protection de l'enfance, ainsi que sur l'histoire et la culture innues, dans l'espoir de formuler des recommandations pour aider les Innus à prendre en charge leur système de protection de l'enfance. 

Québec

  • Le premier ministre du Québec, François Legault, exhorte les enseignants en grève à retourner au travail. Il a déclaré vendredi matin que la grève, qui empêche des centaines de milliers d'élèves d'aller à l'école, nuit aux enfants. "Nous devons mettre fin à cette grève. Elle va nuire à nos élèves qui ont déjà subi la pandémie", a déclaré M. Legault aux journalistes dans la ville de Québec. "Nous devons arrêter cela. S'il vous plaît, je demande à tous les syndicats d'enseignants de cesser les grèves.
  • Un jour après la publication d'un rapport indiquant que Le Québec va réduire la hausse des frais de scolarité dans les universités Le gouvernement fait fausse route en voulant augmenter les frais de scolarité ... alors que le taux actuel (un peu moins de $9 000) est comparable aux taux payés dans d'autres provinces et que, pour de nombreux programmes, il est parmi les plus élevés au monde. "Le gouvernement fait fausse route en voulant augmenter les frais de scolarité [...] alors que le taux actuel de (un peu moins de) $9 000 est comparable aux taux payés dans d'autres provinces et que, pour de nombreux programmes, il est parmi les plus élevés au Canada", a déclaré le Conseil du patronat jeudi.
  • La communauté anglophone de Montréal s'inquiète du fait que le gouvernement Legault se précipite pour faire passer la loi sur les droits de l'homme. Projet de loi 15L'Assemblée générale des Nations unies a adopté le projet de loi sur les soins de santé, qui constitue la principale réforme du système de santé au Québec. Les membres de l'opposition et les experts en santé soutiennent qu'il y a encore trop d'articles à analyser avant que le gouvernement n'invoque la clôture à la fin de la session, la semaine prochaine. S'il était adopté, le projet de loi 15 créerait une agence provinciale centralisée qui superviserait le système de santé public - une approche de haut en bas que de nombreux critiques considèrent comme une recette pour un désastre.
  • Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) pourrait bientôt rejoindre les centaines de milliers d'autres travailleurs du gouvernement du Québec sur les lignes de piquetage. Les 25 000 membres du syndicat, qui travaillent comme analystes informatiques, inspecteurs, biologistes, comptables, arpenteurs-géomètres et autres, ont voté en faveur d'un mandat de grève - environ 70 % pour un mandat qui pourrait inclure une grève illimitée, et 80 % pour un mandat plus léger touchant les soirs, les week-ends et les jours fériés.
  • Olivier Bolduc, qui se décrit comme un féministe, s'est présenté trois fois aux élections avec le parti de gauche Québec solidaire, mais maintenant que le parti a interdit aux hommes de se présenter aux élections partielles, il a renoncé à son adhésion en signe de protestation. Lors de son congrès du week-end, le deuxième plus grand parti d'opposition du Québec a adopté une résolution visant à n'accepter que des femmes et des personnes non binaires comme candidats si des élections partielles sont déclenchées au cours de l'année prochaine.

Ontario

  • Le gouvernement de Doug Ford a déposé un projet de loi qui lui permettra de procéder au réaménagement controversé de la Place de l'Ontario. Le projet de loi 154, intitulé New Deal for Toronto Act, 2023, confère à la province certains pouvoirs pour accélérer le réaménagement et les exemptions des lois existantes afin de garantir que la construction d'un immense spa à la Place de l'Ontario puisse commencer. Le ministre des finances de l'Ontario, Peter Bethlenfalvy, a présenté le projet de loi lundi. Il a été adopté en première lecture.
  • Les libéraux de l'Ontario connaîtront samedi le nom de leur prochain chef de file lorsque les résultats du vote seront dévoilés lors d'un événement organisé au Palais des congrès de Toronto. Quiconque prendra la tête du parti sera confronté au même défi majeur qui, selon les initiés, a pesé lourd dans la course : trouver un moyen de déloger les PC de Ford après deux résultats électoraux désastreux. Will Wuehr, qui a été l'attaché de presse du leader libéral Stephen Del Duca lors de l'élection de 2022, a déclaré que "l'électabilité" était le principal enjeu pour les électeurs dans la course de cette année.
  • Le premier ministre Doug Ford admet volontiers que Queen's Park a signé un "accord vraiment unilatéral" avec la maire de Toronto, Olivia Chow, pour aider la ville à court d'argent. S'exprimant lors de la conférence de l'Association immobilière de l'Ontario mardi, M. Ford a déclaré que l'accord de $9 milliards, qui transfère à la province la responsabilité de l'autoroute Gardiner et du Don Valley Parkway, permettra à la mairie de disposer de plus d'argent. "C'était un excellent accord. Je vais vous dire, c'était un accord vraiment unilatéral", a déclaré le premier ministre au président de l'association, Tim Hudak, lors d'une discussion au coin du feu à l'hôtel Westin Harbour Castle un jour après avoir dévoilé l'accord historique.
  • Les chefs des Premières nations de l'Ontario demandent à la Cour fédérale d'exempter leurs communautés de la taxe fédérale sur le carbone, une politique qu'ils qualifient de grossièrement injuste et discriminatoire. Les Chiefs of Ontario, qui représentent plus de 130 Premières nations de la province, ont déposé jeudi une demande de révision judiciaire conjointement avec la Première nation Attawapiskat, une communauté crie isolée située sur les rives nord-ouest de la côte de la baie James. Les Premières nations affirment que l'imposition du prix du carbone laisse leurs communautés dans une situation pire que les autres au Canada et qu'elle enfreint les principes de réconciliation. 
  •  

Manitoba

  • Le gouvernement néo-démocrate a promis une nouvelle aide aux régions rurales du Manitoba devant un auditoire composé de préfets et de conseillers municipaux, jeudi. Les dirigeants municipaux se sont alignés devant les microphones pour poser des questions à la province pendant le forum ministériel de deux heures, qui faisait partie du congrès annuel d'automne de l'Association des municipalités du Manitoba, tenu à Brandon, au Manitoba, cette semaine. Certaines de ces réponses ont permis de mieux comprendre les priorités de la province.
  • L'ancienne candidate à la direction du Parti progressiste-conservateur du Manitoba, Shelly Glover, avertit le parti de ne pas adopter les nouvelles règles de la course à la direction établies pour éviter une autre course chaotique comme celle qu'elle a contestée en cour il y a deux ans. Le conseil exécutif du Parti progressiste-conservateur du Manitoba se réunira le 16 décembre pour examiner un ensemble de nouvelles règles créées dans le but d'éviter des problèmes tels que ceux qui ont entaché la course à la direction du parti en 2021, que Mme Glover a perdue face à Heather Stefanson, l'ancienne première ministre, par 363 voix.
  • Le gouvernement provincial s'installe dans le sud du Manitoba avec un nouveau bureau de cabinet dans la région de Pembina Valley. L'ancien maire de Morden, Brandon Burley, dirigera cette initiative. M. Burley, qui a été maire de la ville pendant cinq ans, assurera la liaison entre le bureau du premier ministre, le cabinet et les parties prenantes de la région de Pembina Valley, a indiqué la province dans un communiqué de presse mercredi soir. "Si vous regardez la carte électorale du dernier cycle, il n'y avait pas beaucoup de représentation du NPD dans les régions rurales", a-t-il déclaré lors d'une entrevue avec CBC News.
  • Les six candidats en lice pour devenir le prochain chef national de l'organisation qui représente plus de 600 Premières nations au Canada ont expliqué comment ils défendraient les droits issus des traités, la souveraineté et les questions de santé lors d'un forum organisé une semaine avant l'élection. Quatre des principaux groupes représentant les Premières nations au Manitoba ont organisé l'événement à Winnipeg mercredi pour entendre les candidats à la direction de l'Assemblée des Premières nations. Les chefs ou leurs mandataires étaient présents et ont eu l'occasion de poser des questions.

Saskatchewan

  • La vérificatrice de la Saskatchewan va enquêter sur les pratiques d'approvisionnement et de paiement de la province lorsque les personnes bénéficiant de l'aide sociale doivent séjourner à l'hôtel. "Nous rendrons compte publiquement de toute question importante dans notre rapport 2024 (volume deux) en décembre 2024", a déclaré jeudi April Serink, porte-parole de la vérificatrice Tara Clemett. "Cet examen plus approfondi, à la discrétion de notre bureau, a été motivé par les récents débats au sein de l'assemblée législative. L'enquête intervient après que le NPD, parti d'opposition, a accusé un motel appartenant à un membre de l'assemblée législative d'avoir augmenté les tarifs pour un client lorsque les services sociaux ont commencé à payer la note.
  • L'autorité sanitaire de la Saskatchewan (SHA) a signé un accord de coopération avec le ministère de la santé. accord sur les droits et responsabilités du nouveau patient. Jeudi, le CSA a signé un accord intitulé "Notre engagement mutuel", destiné à "consacrer plusieurs éléments liés à la sécurité des patients, à la qualité des soins et à l'engagement du CSA en faveur de la vérité et de la réconciliation". Le directeur général du CSA, Andrew Will, a déclaré qu'avant la création du CSA, les différentes autorités sanitaires disposaient de différents documents concernant les droits et les responsabilités des patients, et que ce nouvel accord remplacera désormais les autres.
  • Une femme de la Saskatchewan qui attend depuis des mois une biopsie mammaire estime que la décision de la province de se tourner vers l'Alberta pour obtenir de l'aide en matière de procédures de diagnostic du cancer du sein est un pas dans la bonne direction. Lindsay Rogers, 35 ans, attend de savoir si elle a un cancer du sein. Une biopsie du sein est prévue à Regina mardi prochain, soit environ 15 semaines après que son médecin lui a adressé sa demande le 23 août. La longue attente pour l'intervention est due au fait que Lindsay Rogers est considérée comme une patiente plus à risque, en raison de ses antécédents familiaux de cancer du sein.
  • Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a déclaré que la province cesserait de percevoir la taxe carbone sur le chauffage électrique à partir du 1er janvier. Il a déclaré jeudi dans une vidéo diffusée sur X, anciennement connu sous le nom de Twitter, que de nombreuses personnes du nord de la Saskatchewan utilisaient l'électricité pour chauffer leur maison et qu'elles devraient être exemptées du paiement de la taxe. "Nous allons devoir déterminer qui chauffe sa maison à l'électricité et ensuite estimer le pourcentage de sa facture d'électricité qui est utilisé pour ce chauffage", a déclaré M. Moe.

Alberta

  • Premier ministre de l'Alberta Danielle Smith et le ministre fédéral des finances Chrystia Freeland a annoncé mercredi un nouvel investissement de $8,9 milliards de dollars de Dow dans le cœur industriel de la province. Fort Saskatchewan accueillera l'installation Path2Zero de Dow, le premier site intégré de craquage d'éthylène et de produits dérivés à émissions nettes nulles de gaz à effet de serre (scope 1 et 2) au monde.
  • La première ministre de l'Alberta, Danielle Smith, se rendra à la conférence COP28 à Dubaï cette semaine et voyagera ensuite au Moyen-Orient avec une nouvelle politique climatique cruciale en main : un programme d'incitation à la capture du carbone qui pourrait attirer jusqu'à $35 milliards d'investissements. Mardi, la province annoncera les détails du voyage de Mme Smith dans la région, y compris les étapes ultérieures à Doha, au Qatar, et éventuellement à Riyad, la capitale de l'Arabie saoudite, alors que le sommet sur le climat COP28 débutera jeudi.
  • Des recettes plus élevées que prévu provenant de l'impôt sur le revenu et des revenus des ressources non renouvelables font grimper l'excédent prévu de l'Alberta à $5,5 milliards de dollars cette année. Malgré les perspectives optimistes à court terme présentées dans la mise à jour fiscale du deuxième trimestre publiée jeudi, le ministre des finances, Nate Horner, affirme vouloir se préparer à des années où les coffres de la province seront plus clairsemés. "Il y a des pressions que je vois et qui m'empêchent de dormir", a déclaré M. Horner à la presse. Les dettes arrivant à échéance devront être refinancées à des taux d'emprunt plus élevés. De plus, la plupart des employés syndiqués de l'Alberta ont des contrats qui expirent l'année prochaine.
  • Une injection ponctuelle de $30 millions de dollars pour les salles de classe de l'Alberta qui regorgent d'élèves supplémentaires est un soulagement bienvenu, affirment au moins deux divisions scolaires. Cependant, les défenseurs de l'éducation publique et les critiques de l'approche du gouvernement provincial en matière de financement de l'éducation de la maternelle à la 12e année affirment que ce dont les élèves - et les conseils scolaires - ont besoin, c'est d'une formule de financement révisée. "Ce modèle de financement est un échec", a déclaré Rakhi Pancholi, porte-parole du NPD en matière d'éducation, à l'Assemblée législative mardi. "Le gouvernement doit revenir en arrière et changer ce modèle. Les conseils scolaires en pleine croissance ont particulièrement soulevé des inquiétudes concernant la formule mise en œuvre en 2020 par le gouvernement du Parti conservateur unifié.

Colombie-Britannique

  • Le premier ministre de la Colombie-Britannique, David Eby, s'est excusé mercredi pour que son bureau ait "raté" les excuses prévues par le gouvernement pour avoir enlevé des enfants doukhobors à leurs familles il y a 70 ans et les avoir enfermés. "Je prendrai mes responsabilités", a déclaré M. Eby. "Il s'agit d'une initiative du cabinet du premier ministre, qui aurait dû être mise en œuvre, mais qui ne l'a pas été, et je tiens à présenter mes excuses à tous ceux qui ont causé des difficultés.
  • Le procureur général de la Colombie-Britannique a récemment fait des commentaires dans les médias et en ligne qui "risquent de miner la confiance du public dans le système de justice pénale", selon une lettre publiée par la section de la Colombie-Britannique de l'Association du Barreau canadien. La lettre, adressée à Niki Sharma et datée du mardi (ouvre un nouvel onglet)Dans un communiqué de presse, la Commission européenne s'oppose à des commentaires faits à Global News et dans un tweet après une décision de condamnation dans une affaire de voyeurisme. La décision, dans cette affaire, n'est pas accessible au public, mais le reportage indique que l'auteur a reçu une absolution conditionnelle après avoir plaidé coupable d'avoir installé une caméra cachée dans une salle de bain utilisée par un étudiant international vivant à son domicile.
  • Les politiciens ont quitté la législature de la Colombie-Britannique jeudi après avoir adopté une série de lois axées sur le logement qui, selon les partis d'opposition, ne changeront pas grand-chose au statut de la province comme l'une des juridictions les plus inabordables pour le logement dans toute l'Amérique du Nord. La fin de la session législative d'automne intervient à moins d'un an des élections attendues en Colombie-Britannique, et environ trois mois avant que le gouvernement néo-démocrate ne dépose son budget de février. La ministre des finances, Katrine Conroy, a indiqué cette semaine que le budget affichera un déficit de plusieurs milliards de dollars et prévoit une croissance économique inférieure à 1 %.
  • Le salaire minimum vital continue de grimper en Colombie-Britannique, selon un rapport publié mercredi, ce qui signifie que des centaines de familles ont du mal à joindre les deux bouts. Le rapport, compilé par le Centre canadien de politiques alternatives, révèle qu'un tiers des familles biparentales de la région métropolitaine de Vancouver ne gagnent pas un salaire décent - 1T4T25,68 de l'heure, soit une augmentation de 6,6 % par rapport à 1T4T24,08 en 2022. Ces conclusions font suite à la publication par Statistique Canada de son dernier rapport sur l'emploi dans la région métropolitaine de Vancouver, intitulé "L'emploi dans la région métropolitaine de Vancouver". Enquête sur les forces de travailqui a révélé qu'un ménage canadien sur trois connaît des difficultés financières.

Territoires du Nord-Ouest

  • Une famille des T.N.-O. qui a perdu sa maison dans un incendie de forêt affirme qu'elle a été expulsée de son logement temporaire, malgré la promesse d'un ministre territorial de la laisser jusqu'à la fin janvier. Natasha Cleary a séjourné à Castaways Cottages à Hay River (T.N.-O.) avec son mari, John Cleary, et leurs cinq enfants après que leur maison d'Enterprise a été détruite par un incendie de forêt au mois d'août. L'incendie a détruit la plupart des de la petite communauté. Le département des affaires municipales et communautaires (MACA) du territoire a indiqué qu'il fournissait des logements temporaires aux locataires qui avaient perdu leur maison depuis la levée des ordres d'évacuation des incendies en septembre. 

Yukon

  • ATCO Electric Yukon souhaite augmenter ses tarifs de 5,2 % pour 2024. Une audience publique de quatre jours s'est tenue cette semaine devant la Régie des services publics du Yukon au sujet de sa demande, au cours de laquelle le rendement des capitaux propres de l'entreprise privée est devenu un point de friction majeur. Le rendement des capitaux propres fait référence aux bénéfices réalisés par ATCO Electric. Ces bénéfices reviennent à la société mère et, en fin de compte, une partie est reversée aux actionnaires. 

Nunavut

  • L'autorité éducative du district d'Iqaluit poursuit le gouvernement du Nunavut en justice, alléguant que le ministère de l'éducation du territoire a bloqué l'accès aux services d'évaluation qu'elle souhaitait fournir aux élèves. L'autorité éducative affirme avoir reçu $120 000 de l'initiative fédérale Inuit Child First au début de l'année pour dépister les troubles émotionnels et comportementaux chez 28 enfants.

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.