Mise à jour de la législation provinciale - 12-21 janvier 2024

Un aperçu des mises à jour législatives provinciales et territoriales pour la semaine du 12 au 21 janvier 2024, rédigées par Wes McLean et Sonya Moore.

Nouveau Brunswick

  • Le flirt du premier ministre Blaine Higgs avec le déclenchement d'élections anticipées l'automne dernier a coûté aux contribuables plus de $1,7 million de dollars en dépenses qui se sont avérées inutiles, selon la directrice générale des élections du Nouveau-Brunswick. Kim Poffenroth a identifié les coûts dans une lettre expliquant au comité de la législature sur les procédures, les privilèges et les fonctionnaires législatifs pourquoi son bureau dépasse le budget cette année.
  • La province du Nouveau-Brunswick fait appel de la décision de la Cour du Banc du Roi de maintenir le versement de $2 millions de dollars au directeur licencié du Réseau de santé Horizon, le Dr John Dornan. Elle soutient que la juge Kathryn Gregory a "commis une erreur de fait et de droit" pour quatre motifs le mois dernier lorsqu'elle a a rejeté la demande d'annulation de la province. la décision d'un arbitre du travail dans l'affaire Dornan.
  • Les chefs des partis libéral et vert promettent tous deux d'interdire les dons aux partis politiques du Nouveau-Brunswick provenant de l'extérieur de la province. Susan Holt et David Coon ont pris cet engagement en réponse à un voyage de collecte de fonds du Parti progressiste-conservateur effectué cette semaine par le premier ministre Blaine Higgs en Colombie-Britannique et en Alberta. La plupart des provinces n'autorisent pas les partis politiques à collecter des fonds auprès des non-résidents.
  • Deux jours après que la province ait annoncé que l'emplacement d'un refuge pour sans-abri à St. Stephen était " finalisé ", le plan a été mis en suspens, selon les résidents. "Pour parler franchement, nous avons gagné", a déclaré Andrea McCaffrey après une réunion jeudi soir pour discuter du site du 24, chemin Happy Valley, auquel elle, d'autres voisins et des propriétaires d'entreprises voisines s'étaient opposés. "Le projet a été mis en suspens jusqu'à ce que nous puissions les aider à trouver un endroit approprié.  

Nouvelle-Écosse

  • Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse loue à nouveau des salles d'opération dans une clinique privée afin de réduire les délais d'attente pour les opérations de la cataracte. L'accord de trois ans conclu entre la province et Vision Group Canada permet aux chirurgiens d'utiliser les locaux de Lasik MD à Halifax pour effectuer jusqu'à 7 200 opérations par an. La province paie $790 par cas, ce qui signifie que la société peut gagner jusqu'à $5,7 millions par an grâce à cet accord.
  • La Nouvelle-Écosse a lancé un programme de dépistage pour les personnes présentant un risque très élevé de développer un cancer du poumon. Pour le Dr Daria Manos, il s'agit d'une annonce que l'on attendait depuis des années. "C'est un jour mémorable", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse tenue vendredi à Halifax. "Nous avons besoin de ce programme. Le cancer du poumon tue plus de Néo-Écossais que les cancers du colon, de la prostate et du sein réunis". Mme Manos, radiologue et directrice médicale du programme de dépistage du cancer du poumon, a déclaré que cette nouvelle faisait suite à des années de recherche, de consultation, de planification et de plaidoyer.
  • Les modifications apportées l'année dernière à la procédure d'accréditation des travailleurs de la santé étrangers en Nouvelle-Écosse ont entraîné un afflux d'infirmières et un exode des assistants de soins continus dans les établissements de soins de longue durée. La province se tourne vers les Philippines pour trouver de l'aide. À partir du mois de mai, les Le Nova Scotia College of Nursing a permis à des personnes de se qualifier en tant qu'infirmières dans sept pays. d'obtenir une licence immédiatement après avoir réussi un examen d'entrée. Avant ce changement, toutes les infirmières nouvellement arrivées devaient se soumettre à une procédure longue et souvent coûteuse, processus de qualification pour obtenir une licence dans la province.
  • Une décision inattendue d'augmenter la taille minimale légale du homard aux États-Unis est apparue comme une vague scélérate sur l'industrie canadienne, menaçant de réduire les exportations de homards vivants au sud de la frontière. La valeur totale des expéditions canadiennes de homard vivant s'élevant à $545 millions d'euros en 2022, les conséquences commerciales potentielles ont été le premier point à l'ordre du jour de la réunion annuelle entre le Canada et les États-Unis sur le homard, qui s'est tenue cette semaine à Moncton (N.-B.).

Île-du-Prince-Édouard

  • Comment le fait d'empêcher les agriculteurs de réparer leur matériel menace l'environnement. La loi proposée pour l'Île-du-Prince-Édouard obligerait les concessionnaires à fournir des manuels de réparation, des pièces et des outils. Pour résoudre ce problème, le député libéral de l'Île-du-Prince-Édouard, Rob Henderson, a présenté un amendement à la loi sur les concessionnaires et les vendeurs de machines agricoles (Farm Machinery Dealers and Vendors Act) au cours de la session d'automne de l'assemblée législative provinciale.
  • Alors que les eaux autour de l'Île-du-Prince-Édouard se réchauffent et que les experts mettent en garde contre des phénomènes météorologiques plus violents à l'avenir, certains pêcheurs d'huîtres de l'île pèsent le pour et le contre de l'évolution du climat. "On donne d'une main, on prend de l'autre", explique James Power, directeur général de Raspberry Point Oysters à Cavendish. "Un hiver plus chaud dans l'Île-du-Prince-Édouard ou une saison de croissance plus longue pour les huîtres, c'est en partie utile. Mais d'un autre côté, si les ouragans et les conditions météorologiques extrêmes se multiplient, cela pose des problèmes".
  • C'est statistiquement officiel : L'accès aux soins de santé est pire à l'Île-du-Prince-Édouard que dans toute autre province. Le nombre d'Insulaires sans fournisseur de soins de santé a augmenté de 76% en trois ans. Le Dr Krista Cassell, présidente de la Medical Society of P.E.I., a déclaré que la province devait se concentrer sur le recrutement et la fidélisation des prestataires de soins de santé primaires.
  • Les services de soins critiques et aigus de l'hôpital du comté de Prince à Summerside sont confrontés à une situation d'urgence qui nécessite une action rapide et radicale, selon une lettre signée par un groupe de médecins qui travaillent dans et avec le deuxième plus grand hôpital de l'Île-du-Prince-Édouard. L'East Prince Medical Staff Association a déclaré l'urgence dans une lettre ouverte publiée jeudi et signée par 42 médecins. La déclaration a été approuvée à l'unanimité par l'association le 11 janvier, selon la lettre.

Terre-Neuve et Labrador

  • L'ancien président de l'association de district du Parti progressiste-conservateur pour Conception Bay East-Bell Island affirme que la lettre de démission cinglante qu'il a envoyée au parti n'a rien à voir avec sa décision de se présenter en tant qu'indépendant lors de la prochaine élection partielle du district. Il y a près de deux mois, Darryl Harding a envoyé une lettre au parti PC accusant le leader Tony Wakeham d'avoir choisi la candidate du parti, Tina Neary, avec laquelle il travaille actuellement en tant que conseiller municipal de Portugal Cove-St. Philip's.
  • Le ministre de la santé, Tom Osborne, affirme que Terre-Neuve-et-Labrador obtient des résultats positifs dans son travail de recrutement d'infirmières, mais le syndicat provincial des infirmières déclare que les derniers chiffres sur les postes vacants montrent que la province a encore un problème de rétention. Selon Tom Osborne, environ 400 infirmières ont été recrutées au cours de la dernière année fiscale. En octobre 2022, il y avait environ 760 postes vacants, et ce chiffre est maintenant plus proche de 700. Yvette Coffey, présidente du Registered Nurses' Union Newfoundland and Labrador, estime que ce n'est pas suffisant. 
  • Terre-Neuve-et-Labrador lance un nouveau service en ligne pour améliorer l'accès au système de santé de la province, les habitants pouvant obtenir des informations détaillées sur leurs soins sans avoir à appeler un cabinet médical. À partir de février, environ 5 000 patients âgés de plus de 16 ans pourront accéder à leur dossier médical personnel par l'intermédiaire de MyGovNL - le même service que celui qui permet d'accéder à l'immatriculation des véhicules pour renouveler son permis de conduire, par exemple.
  • L'Association of Allied Health Professionals de Terre-Neuve-et-Labrador indique qu'elle abandonne ses efforts de conciliation avec le gouvernement provincial et qu'elle se concentre sur la mobilisation en vue d'une éventuelle action syndicale. Le syndicat, qui représente plus de 800 professionnels de la santé, dont des physiothérapeutes, des pharmaciens et des psychologues, s'est retiré des négociations collectives en octobre. Mercredi, le président de l'AAHP, Gordon Piercey, a déclaré que le syndicat avait décidé qu'il était temps de concentrer son énergie sur la mobilisation de ses membres.

Québec

  • Le premier ministre du Québec, François Legault, demande au premier ministre Justin Trudeau de ralentir l'afflux de demandeurs d'asile dans sa province, qui, selon lui, s'approche d'un "point de rupture". M. Legault a formulé sa demande dans une lettre officielle adressée à M. Trudeau mercredi après-midi, dont La Presse Canadienne a obtenu une copie. "Nous sommes très près du point de rupture en raison du nombre excessif de demandeurs d'asile qui arrivent au Québec mois après mois. La situation est devenue insoutenable", a écrit M. Legault.
  • Le chef conservateur Pierre Poilievre n'a pas mâché ses mots lorsqu'il a parlé des maires des deux plus grandes villes du Québec, qualifiant Valérie Plante et Bruno Marchand d'"incompétents" dans un message publié jeudi sur les médias sociaux. M. Poilievre réagissait à un récent rapport de la Société canadienne d'hypothèques et de logement. Ce rapport montre une baisse importante du nombre de maisons construites au Québec en 2023 par rapport à l'année précédente. M. Poilievre s'est rendu sur X, anciennement connu sous le nom de Twitter, pour critiquer la façon dont le premier ministre Justin Trudeau gère la crise du logement.
  • Une voix pour les anglos : Les commissions scolaires se préparent à d'autres batailles avec Legault. "Les commissions scolaires sont la dernière instance gouvernementale qui appartient à la communauté anglophone", mais le gouvernement de la CAQ a "fait preuve d'un mépris total pour nos droits", déclare Joe Ortona.
  • Les travaux de construction de l'énorme usine de Northvolt, d'une valeur de plusieurs milliards de dollars, située à l'est de Montréal, sont suspendus jusqu'à mardi prochain, dans l'attente d'une décision de justice concernant une demande d'injonction déposée par un groupe de défense de l'environnement. Ce groupe, qui s'appelle le Centre québécois du droit de l'environnement (CQDE), a déposé jeudi une demande d'injonction à la Cour supérieure, réclamant l'arrêt des travaux. Trois citoyens font également partie de la contestation judiciaire.

Ontario

  • Les fortes augmentations de l'impôt foncier proposées dans toute la province sont en partie dues au fait que l'Ontario s'est déchargé de divers coûts sur les gouvernements locaux dans les années 1990, selon les municipalités, et il est temps d'avoir une discussion franche sur qui paie quoi. La province a annoncé à la fin de l'année dernière un "nouveau pacte" pour Toronto, dans lequel elle a accepté de prendre en charge le coût de deux autoroutes torontoises afin d'alléger les pressions financières de la ville, et d'autres collectivités souhaitent maintenant bénéficier d'un soutien similaire. L'Association des municipalités de l'Ontario insistera cette semaine, lors de la conférence de l'Association des municipalités rurales de l'Ontario, pour que les relations entre la province et les municipalités soient repensées de manière plus large.
  • Le TLR Hazel McCallion, qui n'est pas encore achevé, est situé à Mississauga devrait recevoir un double coup de pouce de la part du gouvernement Ford, avec des projets d'extension de l'itinéraire à Mississauga et à Brampton. Le ministre des transports de l'Ontario, Prabmeet Sarkaria, a demandé à l'agence provinciale de transport Metrolinx de préparer d'urgence une analyse de rentabilité pour ce projet. Cette instruction marque le début de deux engagements majeurs de la province en matière d'infrastructure pour prolonger la ligne de métro léger qui doit partir de Port Credit et longer la rue Hurontario.
  • Deux employeurs de London - un fabricant international de pâtes et une usine de pièces en silicone - ont obtenu près de $3 millions d'aide du gouvernement de l'Ontario pour financer des expansions dans la ville. Le premier ministre Doug Ford était à London pour annoncer un investissement de 1,5 million de dollars dans le fabricant de pâtes italien Andriani Ltd, qui prévoit de construire une usine d'une valeur de 1,4 million de dollars cette année. Plus tard dans la journée, M. Ford a été rejoint par M. Vic Fedeli, ministre du développement économique de l'Ontario, pour annoncer une aide de 1,3 million de tonnes destinée à soutenir un investissement de 1,4 million de tonnes réalisé par Starlim North America dans son usine de moulage par injection de silicone liquide à London.
  • Le gouvernement de l'Ontario va permettre à un plus grand nombre de cliniques privées de pratiquer des interventions chirurgicales et des diagnostics afin de réduire les temps d'attente. L'annonce, faite mercredi par la ministre de la Santé Sylvia Jones, s'appuie sur une loi adoptée en mai qui permet aux cliniques privées à but lucratif et non lucratif d'effectuer des interventions chirurgicales couvertes par le Régime d'assurance maladie de l'Ontario (RAMO). Les procédures couvertes comprennent les opérations de la cataracte, les IRM et les tomodensitogrammes, les chirurgies gynécologiques peu invasives et les remplacements du genou et de la hanche.

Manitoba

  • L'Université de Regina enquête sur une cinquantaine de cas présumés d'inconduite académique impliquant des étudiants en soins infirmiers. Un porte-parole de l'université a confirmé que les enquêtes sont toutes liées aux examens finaux passés en décembre 2023 par des étudiants du programme Saskatchewan Collaborative Bachelor of Science Nursing, qui est dispensé conjointement par l'université de Regina (U of R) et l'école polytechnique de la Saskatchewan.
  • Il a fallu moins de deux heures à un jury de Saskatoon pour rejeter, au nom de la sécurité nationale, la plainte de Travis Patron, qui avait suivi un agent de la GRC qui n'était pas en service dans un centre commercial du centre-ville, en criant des insultes raciales. "Le fait qu'un jury de ses pairs, de Canadiens, dise non, ce n'était pas bien et ce que vous avez fait était mal, c'est exactement ce que notre société défend et cela a confirmé l'administration de la justice", a déclaré le procureur Lana Morelli lors d'une interview. Travis Patron a fondé le Parti nationaliste canadien, aujourd'hui disparu, qui défendait des idées anti-immigration et anti-LGBTQ.
  • Un travailleur de première ligne et un professeur de santé publique condamnent un changement de politique sur la consommation de drogues illicites annoncé jeudi par la Saskatchewan, estimant qu'il témoigne d'un mépris pour la vie humaine, qu'il fait reculer les efforts visant à stopper la transmission du VIH/sida et qu'il va à l'encontre de décennies d'études scientifiques. Jeudi, le ministère de la santé de la province a déclaré qu'il ne fournirait plus de pipes propres pour la consommation de drogues ni d'instructions sur la manière de les utiliser. Les organisations tierces ne pourront pas non plus utiliser les fonds provinciaux pour ce faire.
  • Les experts de la justice s'interrogent sur l'efficacité d'une nouvelle loi sur la réforme de la mise en liberté sous caution pour prévenir la récidive violente en Saskatchewan, estimant qu'il faut se concentrer davantage sur les causes profondes de la criminalité. Le projet de loi C-48 est entré en vigueur le 4 janvier.. Le projet de loi fédéral vise à rendre plus difficile la remise en liberté des personnes accusées de crimes violents si elles ont déjà des antécédents d'infractions graves et violentes impliquant une arme, ainsi que dans les cas de violence entre partenaires intimes. La nouvelle loi stipule que les tribunaux doivent prendre en compte les antécédents de condamnations violentes de l'accusé lorsqu'ils décident d'une ordonnance de remise en liberté.

Saskatchewan

  • Davantage de professionnels de la santé sont en passe de rejoindre le système de santé de la Saskatchewan, alors que le plan d'action de la province progresse. Le plan d'action des ressources humaines en santé (RHS), qui a été annoncé en septembre, donne la priorité à quatre points : recruter, former, encourager et retenir. Les infirmières autorisées (IA) des Philippines ayant reçu une offre conditionnelle ont commencé à travailler dans le cadre du RN Pathway, qui comprend la langue, l'éducation de transition et l'obtention du permis, selon un communiqué du gouvernement provincial.
  • Le Chef de la Nation Ochapowace Okimaw Iskwew Margaret Bear a lancé un nouvel appel au gouvernement de la Saskatchewan pour qu'il reconsidère ses récentes actions visant à affirmer son contrôle sur les ressources naturelles de la province. Bear a pris la parole, en tant qu'invitée, lors d'une récente conférence de presse du NPD de la Sask. NDP s'opposant à la poursuite de la vente et de la location des terres de la Couronne sans consulter dûment les Premières Nations.
  • L'Université des Premières Nations du Canada (FNUniv) reçoit plus de $2 millions pour le nouveau centre d'éducation en plein air qu'elle appelle son quatrième campus. Le financement est fourni à la fois par la Les gouvernements provin provin provin provin et fédéral. Il fait partie de plus de $19,7 millions de dollars de financement conjoint pour 25 projets d'infrastructure dans toute la province.

Alberta

  • La Première ministre de l'Alberta, Danielle Smith, a fait pression sur le procureur général et son bureau pour qu'ils interviennent dans les affaires judiciaires liées à COVID, selon plusieurs sources au courant des interactions. Les échanges entre le bureau de la première ministre et celui du ministre de la Justice Tyler Shandro pendant plusieurs mois comprenaient ce que les sources ont qualifié de tentatives d'influencer les affaires. 
  • La promesse de la Première Ministre de l'Alberta, Danielle Smith, de réunir un groupe d'experts médicaux pour fournir des conseils permanents sur la santé publique et le COVID-19 sera couverte par l'examen de la pandémie de l'ancien chef du Parti Réformiste, Preston Manning, a déclaré son bureau mercredi.
  • La chef de l'opposition de l'Alberta, Rachel Notley, affirme que si son NPD devait remporter les élections du printemps, il supprimerait le comité d'examen COVID-19 dirigé par l'ancien chef du Parti réformiste, Preston Manning. Rachel Notley affirme que la première ministre Danielle Smith devrait se concentrer sur l'aide aux familles albertaines qui luttent contre l'inflation plutôt que de payer $253 000 à Manning.
  • Alberta Health dit qu'il va sous-traiter des milliers de chirurgies orthopédiques à des établissements chirurgicaux agréés de Calgary. Le ministre de la Santé, Jason Copping, explique que plus de 3 000 chirurgies de la hanche et du genou financées par l'État seront effectuées à Canadian Surgery Solutions, un établissement de santé indépendant. Il dit que cela s'ajoute aux chirurgies déjà pratiquées dans les hôpitaux de Calgary - et que cela augmentera leur nombre de 21 pour cent. Le NPD de l'opposition affirme que le plan du gouvernement conservateur uni étend la privatisation de la chirurgie.

Colombie-Britannique

  • Lors du B.C. Natural Resources Forum à Prince George, le premier ministre Eby a annoncé un investissement de $36 milliards de dollars pour des projets d'infrastructures communautaires et régionales qui fourniront à l'avenir de l'électricité propre et abordable aux personnes et aux entreprises. 
  • L'honorable Arif Virani, ministre de la Justice et procureur général du Canada, l'honorable Dominic LeBlanc, ministre de la Sécurité publique du Canada, des Institutions démocratiques et des Affaires intergouvernementales, l'honorable Niki Sharma, procureur général de la Colombie-Britannique, et l'honorable Mike Farnworth, ministre de la Sécurité publique et solliciteur général de la Colombie-Britannique, ont rencontré Kory Wilson, président du British Columbia First Nations Justice Council (BCFNJC), et ses directeurs, à l'occasion de la deuxième réunion tripartite annuelle. Conformément au protocole d'entente tripartite conclu entre le BCFNJC, le Canada et la Colombie-Britannique, la réunion tripartite annuelle des ministres a pour objet de discuter des moyens de faire progresser les questions de justice telles qu'elles sont décrites dans la Stratégie de justice des Premières nations de la Colombie-Britannique (la Stratégie de la C.-B.).
  • Selon le Groupe Banque TD, 39 % des Britanno-Colombiens se disent moins positifs à l'égard de leurs finances, et plus de la moitié d'entre eux considèrent le coût de la vie comme le plus grand défi qu'ils auront à relever cette année. La banque partage ces résultats dans le cadre de son rapport sur les perspectives financières pour 2024.
  • Le syndicat représentant quelque 180 superviseurs des transports en commun dans le Lower Mainland a prévenu qu'il suspendrait tous les services de bus s'il ne parvenait pas à un accord avec son employeur dans les jours à venir.

Territoires du Nord-Ouest

  • Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) souhaite obtenir des commentaires sur l'extension de la stratégie de certification des apprentis, des métiers et des professions.
  • Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest va prolonger la stratégie d'immigration des Territoires du Nord-Ouest jusqu'en 2025 et sollicite des commentaires sur l'identification de nouvelles priorités et actions.
  • Le gouvernement fédéral investit près de $19 millions d'euros dans le cadre de la troisième phase du volet de projets de l'Initiative de logement rapide (ILS) pour aider à construire plus de 50 nouveaux logements pour les populations autochtones dans les Territoires du Nord-Ouest.
  • La première version publique du budget 2024 de Yellowknife prévoit une augmentation de l'impôt foncier de 7,22 %.
  • Certains propriétaires de petites entreprises de Yellowknife disent qu'ils ont besoin de plus de temps pour rembourser les prêts du Compte d'urgence pour les entreprises du Canada (CEBA) après quelques années difficiles.

Yukon

  • Le premier ministre Justin Trudeau, le ministre des Affaires du Nord Dan Vandal, le premier ministre du Nunavut P.J. Akeeagok et le président de Nunavut Tunngavik Incorporated Aluki Kotierk ont signé l'Accord sur le transfert des terres et des ressources du Nunavut, une étape importante dans l'histoire du territoire à laquelle ont assisté des dirigeants inuits, des dignitaires et des citoyens locaux. Cet accord historique est le plus grand transfert de terres de l'histoire du Canada. Grâce à cet accord, le Nunavut et ses habitants pourront désormais prendre des décisions concernant l'utilisation des terres publiques, de l'eau douce et des ressources non renouvelables sur le territoire, et récolter les fruits d'un développement responsable et durable des ressources. Le transfert de responsabilités créera des emplois, des opportunités, des investissements et une plus grande prospérité pour le Nunavut et ses habitants, pour les générations à venir. L'accord reflète et soutient les priorités du Nunavut. Avec un engagement commun envers la vision de l'autodétermination, nous continuerons à travailler en partenariat étroit au cours des trois prochaines années pour mettre en œuvre le transfert des responsabilités, qui sera achevé d'ici le 1er avril 2027.
  • Le député d'Amittuq, Joelie Kaernerk, a démissionné du cabinet après que le premier ministre P.J. Akeeagok lui a retiré ses fonctions ministérielles mardi. Aucun détail concernant la violation du code de conduite par M. Kaernerk n'a été précisé. Pamela Hakongak Gross sera ministre de la Culture, du Patrimoine et des Langues par intérim. John Main sera le ministre responsable de la Qulliq Energy Corporation.

Nunavut

  • La députée néo-démocrate du Nunavut, Lori Idlout, affirme que les visites qu'elle a effectuées cette semaine dans trois communautés du territoire ont montré qu'une question était au cœur des préoccupations de bon nombre de ses électeurs : le nouveau projet de loi fédéral sur les armes à feu, C-21. "Nous ne sommes pas allés dans les communautés avec un sujet spécifique," dit Idlout. "Nous avons laissé le choix à chaque communauté... bien que dans chaque communauté, la première question a porté sur le projet de loi C-21 et sur les impacts potentiels de ce projet."

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.