Mise à jour de la législation provinciale - 8-12 janvier 2024

Un aperçu des mises à jour législatives provinciales et territoriales pour la semaine du 8 au 12 janvier 2024, rédigé par Wes McLean. Les libéraux fédéraux tiendront une retraite du cabinet du 21 au 23 janvier à Montréal. Le caucus libéral fédéral tiendra sa retraite la semaine suivante.

Nouveau Brunswick

  • La directrice du réseau de santé Horizon affirme que des progrès ont été réalisés pour améliorer les temps d'attente dans ses quatre services d'urgence, mais qu'il reste encore beaucoup à faire, en particulier en ce qui concerne les personnes qui attendent dans les hôpitaux pour des soins de longue durée. Selon Margaret Melanson, présidente-directrice générale par intérim, 542 personnes attendent actuellement dans les hôpitaux Horizon un lit dans une maison de soins infirmiers ou un foyer de soins spéciaux. C'est plus que les années précédentes, selon Mme Melanson, et cela représente 33 % de l'ensemble des lits d'hospitalisation d'Horizon, soit une personne sur trois.
  • Des semaines après que le premier ministre Blaine Higgs a publiquement indiqué qu'il était trop facile pour les enfants d'obtenir des soins pour l'affirmation du genre au Canada, il refuse toujours de répondre aux questions sur ses remarques, même dans une déclaration. En décembre, M. Higgs a déclaré à Radio-Canada et à d'autres médias que "60 %" des enfants se voient prescrire des hormones ou des bloqueurs de puberté lors de leur "premier rendez-vous", ce qui le préoccupe. Il a fait ce commentaire alors qu'il défendait les changements qu'il avait apportés à la politique de l'école en matière de pronoms.
  • Après avoir renoncé à déclencher des élections anticipées l'automne dernier, les progressistes-conservateurs au pouvoir au Nouveau-Brunswick accélèrent leurs préparatifs en vue d'une campagne en 2024. Le parti a choisi deux candidats depuis le jour de l'An et a prévu huit autres congrès de nomination en janvier, tous dans des circonscriptions redessinées où l'on s'attend à ce que les députés provinciaux sortants se présentent à nouveau.
  • Les étudiants étrangers qui étudient au Nouveau-Brunswick et la communauté des affaires de la province disent espérer que le gouvernement fédéral augmentera le nombre d'heures qu'ils sont autorisés à travailler chaque semaine. Ils craignent qu'Ottawa ne réimpose la limite de 20 heures par semaine qui a été temporairement levée en novembre 2022 pour faire face à une pénurie de main-d'œuvre à l'échelle du pays.

Nouvelle-Écosse

  • Le pont Macdonald de Halifax s'apprête à subir une rénovation de $75 millions de dollars qui permettra d'enlever des décennies de vieille peinture pour repartir sur de nouvelles bases. Depuis l'ouverture du pont en 1955, Halifax Harbour Bridges indique que les équipes ont surtout effectué des retouches ponctuelles et de petites réparations sur la structure. Dans le cadre de ce nouveau projet, les ouvriers sableront pour la première fois l'acier nu sur l'ensemble du pont et appliqueront trois nouvelles couches de peinture.
  • Près d'un an après qu'un rapport important a mis en garde contre le fait qu'aucune quantité d'alcool n'est sans danger, la Nouvelle-Écosse met en place une campagne d'information sur les effets de la consommation d'alcool sur la santé. Le rapport, intitulé Canada's Guidance on Alcohol and Health (Directives canadiennes sur l'alcool et la santé), en a secoué plus d'un lorsqu'il a indiqué que même la consommation de petites quantités d'alcool comportait des risques. Il établit également un lien entre l'alcool et au moins sept types de cancer. 
  • La Nouvelle-Écosse est la quatrième province à signer un nouvel accord sur la santé avec le gouvernement fédéral, Ottawa lui accordant $355 millions d'euros pour améliorer l'accès aux soins de santé. La Colombie-Britannique a été la première à signer un accord individuel avec le gouvernement fédéral en octobre, suivie par l'Île-du-Prince-Édouard et l'Alberta juste avant Noël. Ces accords s'inscrivent dans le cadre d'un nouvel accord sur la santé que le Premier ministre Justin Trudeau a proposé aux premiers ministres au début de l'année dernière, après que les provinces eurent demandé à Ottawa de les aider à résoudre la crise des soins de santé, notamment la pénurie de personnel de santé et l'engorgement des hôpitaux.
  • Le ministre de l'Environnement de la Nouvelle-Écosse refuse de divulguer les résultats d'une récente enquête menée auprès des propriétaires fonciers au sujet de la loi sur la protection des côtes. Tim Halman a déclaré jeudi à la presse que les informations étaient "utilisées dans le cadre des travaux en cours sur la protection côtière". "Ces informations ont donc été prises en compte dans les travaux que nous menons actuellement sur la protection des côtes", a-t-il déclaré à l'issue d'une réunion du cabinet à Halifax. "Une fois que nous serons prêts à publier ce à quoi ressemblera la protection côtière, les informations que nous avons recueillies auprès des propriétaires de terrains côtiers seront publiées à ce moment-là.

Île-du-Prince-Édouard

  • Les députés du comité de la santé de l'Île-du-Prince-Édouard ont dressé une longue liste de témoins qu'ils ont l'intention de convoquer pour parler des plans de la nouvelle école de médecine de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard. Les membres du comité permanent de la santé et du développement social se sont réunis jeudi pour discuter de leurs priorités à l'approche de la session de printemps de l'Assemblée législative, qui doit débuter le 27 février. Le chef de l'opposition, Hal Perry, est à la tête des efforts déployés pour examiner les plans et les décisions qui ont mené à la création de l'école de médecine, qui devrait accueillir ses premiers étudiants à l'automne 2025.
  • Une élection partielle provinciale à Borden-Kinkora a attiré des candidats des quatre principaux partis politiques de l'Île-du-Prince-Édouard. Les résidents du district 19 voteront pour un nouveau député qui les représentera à l'Assemblée législative de l'Île-du-Prince-Édouard le 5 février. Les progressistes-conservateurs au pouvoir ont fixé cette date après avoir choisi Carmen Reeves comme candidate lors d'une assemblée de mise en candidature tenue mardi soir à l'école Amherst Cove Consolidated School, à Borden-Carleton. La nécessité d'une élection partielle a été déclenchée après que l'ancien député du district, Jamie Fox, a démissionné de son siège pour se présenter pour les conservateurs fédéraux dans la circonscription de Malpeque.
  • Un programme provincial qui aide les gens à payer le chauffage de leur maison a reçu $500 000 demandes au cours des dix premiers jours de 2024, après avoir enregistré une demande record l'année dernière. "J'espère vraiment que l'hiver sera doux, mais cela montre bien les besoins", a déclaré John Burton, de l'Armée du Salut, qui administre le programme financé par la province. "Tout le monde a besoin d'être au chaud. C'est un besoin humain fondamental. Le programme de chauffage domestique permet aux habitants de l'île éligibles de recevoir jusqu'à $1 200 par année civile, ce qui signifie que toute personne ayant fait une demande à l'automne peut désormais prétendre à plus d'argent. 
  • Alors que la grippe et le COVID-19 font leur apparition cet hiver, les travailleurs de l'île attendent toujours des réponses sur la date à laquelle ils auront accès à davantage de congés de maladie payés. En novembre, les libéraux de l'Île-du-Prince-Édouard ont vu le projet de loi de l'opposition qu'ils avaient proposé pour étendre les congés de maladie payés être adopté, mais pas avant que les progressistes-conservateurs au pouvoir n'en modifient certaines parties. Les progressistes-conservateurs ont notamment supprimé l'obligation de mettre en œuvre les changements prévus dans le projet de loi dans un délai de six mois. Cette mise en œuvre est désormais laissée à la discrétion du gouvernement, ce qui signifie que les libéraux n'ont aucune idée de la date d'entrée en vigueur de la législation qu'ils ont eux-mêmes proposée.

Terre-Neuve et Labrador

  • L'oxygène issu de la production d'hydrogène vert pourrait contribuer à endiguer la zone morte qui s'étend au fond du golfe du Saint-Laurent. nouvelle recherche menée par des scientifiques canadiens. Des zones mortes marines apparaissent dans le monde entier, notamment dans la mer Baltique et au large des côtes chinoises. La zone morte du golfe du Saint-Laurent est le résultat de nutriments qui consomment de l'oxygène et d'une modification des courants océaniques qui éloignent les eaux riches et froides du golfe. Les zones mortes menacent les espèces marines, qui ont besoin d'oxygène pour vivre, en éliminant l'habitat des espèces moins mobiles comme les crabes et les moules et en réduisant l'habitat d'autres espèces, ce qui les rend plus vulnérables aux prédateurs.
  • Les eaux inhabituellement agitées au large de la côte ouest de Terre-Neuve signifient que le seul service de ferry pour camions de transport de l'île a subi une avalanche de retards. Selon Darrell Mercer, porte-parole de Marine Atlantique, ces retards répétés signifient que les camions transportant de la nourriture, des vêtements et des articles ménagers n'arrivent pas à temps. "Des systèmes de tempête se sont succédé avec des vents violents", a déclaré M. Mercer lors d'une interview. "Il y a eu des perturbations. Les traversées ont été annulées mercredi, la dernière d'une série de suspensions de service depuis les jours précédant Noël.
  • Le président de l'association des professeurs de l'université Memorial pense que les réductions du financement institutionnel pourraient avoir un lien avec la cyberattaque qui a visé l'université à la fin du mois dernier. L'incident a affecté les services informatiques du campus Grenfell à Corner Brook, ce qui a retardé le début des cours du semestre d'hiver. Memorial n'a pas communiqué beaucoup d'informations au public ou aux enseignants sur la nature exacte de l'incident de cybersécurité, a déclaré Josh Lepawsky, président de l'association des enseignants de Memorial University (MUNFA), ajoutant que la demande du syndicat pour une réunion d'urgence a été refusée.
  • Les services de santé de Terre-Neuve-et-Labrador prévoient de mettre en place des cliniques mobiles qui pourront se déplacer et se rendre partout où le besoin s'en fera sentir. L'autorité sanitaire provinciale a lancé un appel d'offres pour trois véhicules de loisirs pouvant être transformés en cliniques mobiles. L'objectif est de réduire la pression sur les salles d'urgence des hôpitaux, explique Melissa Coish, directrice principale des soins de santé primaires et des services communautaires pour la zone urbaine de l'est des services de santé de Terre-Neuve-et-Labrador.

Québec

  • Selon une nouvelle étude de l'Institut Angus Reid, seulement 18% des Québécois croient que le gouvernement du Québec dirigé par François Legault fait du bon travail en matière de soins de santé dans la province. Il s'agit d'une baisse de 15 points depuis la dernière mesure de l'approbation en juin 2023. 77% affirment que le gouvernement Legault a fait un mauvais travail en matière de soins de santé.
  • Le nombre de malades et de blessés dans les salles d'urgence du Québec n'a jamais été aussi élevé depuis cinq ans, et les médecins et les infirmières ont du mal à fournir des soins. La crise se concentre dans la région métropolitaine de Montréal, où la plupart des salles d'urgence avaient une capacité supérieure à 100 % mercredi après-midi, et certaines à 200 %. Dans une province où les salles d'urgence sont souvent - voire toujours - engorgées au moment des fêtes et où les soins primaires sont difficiles pour une grande partie de la population qui n'a pas accès à un médecin de famille, les "urgences bondées" sont devenues un sujet de conversation récurrent. 
  • Le directeur du campus du Collège Champlain de Lennoxville a été mis en congé temporaire rémunéré avec effet immédiat à la suite d'allégations de harcèlement psychologique et d'une motion de défiance du syndicat des enseignants. La résolution a été prise lors d'une réunion spéciale du conseil d'administration du Collège régional Champlain, mercredi soir. Elle fait suite à l'enquête de CBC sur les audiences en cours au sujet de Nancy Beattie au tribunal du travail du Québec. 
  • Denis Coderre, ancien maire de Montréal qui a également été député fédéral pendant 16 ans, envisage une carrière en politique provinciale. Lors d'une chronique sur la radio communautaire CKLV mercredi, Denis Coderre a confirmé qu'il envisageait sérieusement de se présenter à la tête du Parti libéral du Québec (PLQ). M. Coderre est une personnalité politique bien connue dans la province. Il a été maire de Montréal de 2013 à 2017, date à laquelle il a été battu par Valérie Plante de Projet Montréal.

Ontario

  • Un rapport de Metrolinx suggère que l'entreprise a demandé une orientation stratégique au gouvernement provincial plus de la moitié du projet pilote de deux ans du service GO entre Londres et Toronto en raison de la faible fréquentation, ce qui, selon un critique des transports en commun, peut être en partie imputé à une défaillance du système. Promesse électorale pour 2022 par le premier ministre Doug Ford. CBC News a obtenu le rapport de 12 pages de Metrolinx, intitulé "Strategic Direction for London GO Service", par le biais de la loi sur l'accès à l'information de l'Ontario.
  • La chef du NPD de l'Ontario, Marit Stiles, demande au premier ministre de prendre des mesures spécifiques pour mettre fin à la crise croissante des soins de santé et des temps d'attente en Ontario. Mme Stiles a déclaré lors d'une conférence de presse jeudi que les conservateurs continuent d'ignorer les préoccupations évidentes en matière de soins de santé et ne respectent pas la promesse du premier ministre Doug Ford de mettre fin aux problèmes de médecine de couloir qui sont apparus sous le gouvernement libéral précédent.
  • Le gouvernement Ford prévoit de fermer certaines ServiceOntario et les transférer dans des kiosques situés dans des papeteries, a confirmé un porte-parole du premier ministre. Cette mesure s'inscrit dans le cadre d'un plan présenté par la province visant à "rationaliser" les opérations et à fournir des services de manière "rentable". Un porte-parole du premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, a déclaré que le programme pilote visant à transférer certains bureaux de ServiceOntario dans des kiosques situés à l'intérieur des magasins Staples avait été mis en place après de "longues" consultations. Les centres ServiceOntario offrent divers programmes provinciaux, notamment des cartes santé, des permis de conduire et des renouvellements de plaques d'immatriculation.
  • Le personnel de Toronto recommande une augmentation de 9 % de l'impôt foncier résidentiel de la ville - la plus forte augmentation en une seule année depuis la fusion en 1998 - alors qu'il cherche à combler un déficit budgétaire de près de $1,8 milliard de dollars en 2024 et des perspectives fiscales à long terme peu encourageantes. Avec la recommandation d'une augmentation supplémentaire de 1,5 % de la taxe de construction, les propriétaires pourraient voir leur facture d'impôts augmenter de 10,5 % cette année si les chiffres restent inchangés au cours des cinq semaines de débats et de consultations budgétaires prévues. L'impôt sur les bâtiments de la ville est une taxe spéciale introduite en 2016 qui sert à financer de grands projets de transport en commun et de logement.

Manitoba

  • Le président du caucus du NPD du Manitoba dépose deux plaintes en matière d'éthique à la suite d'allégations selon lesquelles l'ancien gouvernement provincial aurait tenté de faire approuver à toute vapeur le projet de forage de sable d'une société minière de l'Alberta, quelques jours après que les progressistes-conservateurs eurent perdu les élections provinciales du 3 octobre. Mike Moyes a déclaré qu'il prévoyait de déposer officiellement les plaintes vendredi auprès du commissaire à l'éthique de l'assemblée législative contre l'ancienne première ministre et actuelle chef du Parti progressiste-conservateur, Heather Stefanson, et le député de Red River North, Jeff Wharton, un ancien ministre progressiste-conservateur.
  • La province du Manitoba et le syndicat représentant 11 500 fonctionnaires ont conclu un accord de principe pour un contrat de quatre ans. Le Manitoba Government and General Employees Union a déclaré avoir conclu un accord avec le gouvernement provincial vendredi et recommande à ses membres de l'accepter. S'il est approuvé, l'accord, rétroactif à l'année dernière, augmentera les salaires d'environ 14 % sur quatre ans, selon le syndicat - 2,5 % en 2023, 2,75 % en 2024 et 3 % en 2025 et 2026.
  • Pierre Poilievre a profité d'une journée froide et venteuse à Winnipeg pour faire valoir que la température n'est pas la seule raison pour laquelle le coût du chauffage d'une maison augmente. Le chef du Parti conservateur fédéral a lancé vendredi matin dans la capitale manitobaine sa campagne itinérante "Axe the Tax", qui vise la taxe sur le carbone qu'il a promis de supprimer s'il était élu. Il a présenté ses arguments à l'intérieur, à côté des cabines de deux camions semi-remorques. "Tout ce qui est transporté dans ces camions devient plus cher à cause de la taxe Trudeau sur le carbone et le diesel", a déclaré M. Poilievre lors d'une conférence de presse à Gardewine, une entreprise de camionnage de Winnipeg. 
  • La nièce d'un couple tué dans un accident d'autobus au nord de Carberry cet été affirme que le règlement offert par la Société d'assurance publique du Manitoba à ses proches après la tragédie est comme une gifle. Frank Perzylo, 82 ans, et Rose Perzylo, 80 ans, de Dauphin, au Manitoba, font partie des 17 personnes qui ont perdu la vie après qu'un semi-remorque est entré en collision, le 15 juin 2023, avec le petit autobus dans lequel ils voyageaient. Leur nièce, Chantel Uhrich, affirme que MPI a dit à leur famille, fin décembre, que le montant maximum de l'indemnisation qu'ils pouvaient recevoir était de $72,500 pour chaque victime. "Je suis absolument consternée et dégoûtée qu'ils aient pu attribuer un montant aussi bas à la mort d'une personne", a-t-elle déclaré. 

Saskatchewan

  • Davantage de professionnels de la santé sont en passe de rejoindre le système de santé de la Saskatchewan, alors que le plan d'action de la province progresse. Le plan d'action des ressources humaines en santé (RHS), qui a été annoncé en septembre, donne la priorité à quatre points : recruter, former, encourager et retenir. Les infirmières autorisées (IA) des Philippines ayant reçu une offre conditionnelle ont commencé à travailler dans le cadre du RN Pathway, qui comprend la langue, l'éducation de transition et l'obtention du permis, selon un communiqué du gouvernement provincial.
  • Le Chef de la Nation Ochapowace Okimaw Iskwew Margaret Bear a lancé un nouvel appel au gouvernement de la Saskatchewan pour qu'il reconsidère ses récentes actions visant à affirmer son contrôle sur les ressources naturelles de la province. Bear a pris la parole, en tant qu'invitée, lors d'une récente conférence de presse du NPD de la Sask. NDP s'opposant à la poursuite de la vente et de la location des terres de la Couronne sans consulter dûment les Premières Nations.
  • L'Université des Premières Nations du Canada (UPNC) reçoit plus de $2 millions de dollars pour un nouveau centre d'éducation en plein air qu'elle appelle son quatrième campus. Le financement est assuré à la fois par le Les gouvernements provin provin provin provin et fédéral. Il fait partie de plus de $19,7 millions de dollars de financement conjoint pour 25 projets d'infrastructure dans toute la province.

Alberta

  • Un ministre du cabinet de l'Alberta a dénoncé le projet du maire d'Edmonton de déclarer une situation d'urgence en matière de logement et d'itinérance, le qualifiant de "bizarre" et de "coup politique complet". Le maire Amarjeet Sohi a déclaré dans un communiqué jeudi qu'il prévoyait de présenter une motion visant à déclarer une situation d'urgence à l'échelle de la ville lors d'une réunion spéciale du conseil municipal lundi. "Il est clair que ce que nous faisons actuellement ne permet pas de réaliser les progrès que nous espérions", a déclaré M. Sohi.
  • Le nouveau président de la médecine d'urgence de l'Alberta Medical Association affirme que les médecins des urgences, déjà confrontés à de longues heures de travail, à une pénurie de personnel et à des salles d'attente encombrées, sont également obligés, dans certains cas, de travailler gratuitement. Le Dr Warren Thirsk affirme que le gouvernement du premier ministre Danielle Smith n'a pas encore donné suite à sa promesse de rembourser les médecins des urgences pour les paiements dits "de bonne foi". "Il y a eu beaucoup d'excuses, mais en fin de compte, personne n'a reçu un centime pour ces paiements de bonne foi qui ont été suspendus", a déclaré Thirsk lors d'une interview.
  • L'association des enseignants de l'Alberta demande au gouvernement provincial de cesser d'utiliser un nouveau logiciel pour les examens du diplôme de 12e année jusqu'à ce que les problèmes de la plateforme soient résolus. Les étudiants qui utilisent une nouvelle plateforme d'évaluation numérique pour rédiger des essais dans le cadre des tests standardisés à enjeux élevés ont rencontré des problèmes techniques lors des sessions d'examen de l'automne 2023 et à nouveau lors des examens de cette semaine, selon le gouvernement, les conseils scolaires et les enseignants. Bien que la province n'ait pas précisé le nombre d'élèves concernés, certaines commissions scolaires affirment que des milliers de leurs élèves ont passé des examens numériques d'arts du langage cette semaine qui comportaient une erreur importante.

Colombie-Britannique

  • La Colombie-Britannique doit agir différemment pour rompre le cycle dans lequel les autochtones représentent 5 % de la population, mais environ 30 % des personnes incarcérées, ont déclaré jeudi le premier ministre David Eby et les dirigeants des Premières nations. "C'est dans notre système judiciaire que ce travail est le plus aigu", a déclaré M. Eby lors d'une conférence de presse annonçant la création de cinq nouveaux centres de justice pour les autochtones au cours de l'année écoulée. Ces centres s'inscrivent dans le cadre des travaux menés par le gouvernement en collaboration avec le Conseil de justice des Premières nations en vue de rendre les communautés plus sûres et d'aider à changer des vies, a-t-il déclaré lors de la conférence de presse organisée à Vancouver.
  • Selon une enquête d'opinion réalisée par l'institut sans but lucratif Angus Reid, les néo-démocrates de Colombie-Britannique ont subi une chute spectaculaire de l'approbation du public à la suite de leur gestion du dossier des soins de santé depuis les dernières élections. Aujourd'hui, la pandémie est passée au second plan et le débat sur les soins de santé est dominé par les préoccupations concernant les listes d'attente et la difficulté de trouver un médecin de famille. Même le premier ministre David Eby admet que les temps d'attente et l'accès aux soins contre le cancer sont "inacceptables". Son gouvernement a envoyé un nombre sans précédent de patients aux États-Unis pour y subir une radiothérapie.
  • Le premier ministre David Eby se dit "profondément préoccupé" par les allégations formulées dans un rapport d'enquête. lettre cinglante Le ministère de la gestion des urgences et de la préparation au changement climatique de la province est mis en cause par les responsables de la communauté de recherche et de sauvetage de la Colombie-Britannique. Les La lettre détaille les allégations de harcèlement moralLe rapport fait état d'intimidations, de sexisme et de menaces de la part de certains membres du personnel de la province. Elle affirme également que le gouvernement provincial a "ignoré" les nouvelles avancées technologiques utiles et demande un audit provincial du personnel du ministère.
  • Une étude menée par le B.C. Centre for Disease Control a révélé que la prescription d'opioïdes de qualité médicale réduisait considérablement les taux de décès et d'overdose chez les toxicomanes vivant en Colombie-Britannique. L'étudepubliée dans le British Medical Journal, est décrite comme "le premier cas connu d'une province ou d'un État d'Amérique du Nord fournissant des conseils cliniques aux médecins et aux infirmières praticiennes pour la prescription d'alternatives pharmaceutiques aux patients risquant de mourir à cause de l'approvisionnement en médicaments toxiques".

Territoires du Nord-Ouest

  • Le directeur général de l'Armée du Salut à Yellowknife affirme que le personnel a jusqu'à présent "gagné la bataille" contre le gel des tuyaux dans le refuge d'urgence du centre-ville, bien que les températures glaciales persistantes aient rendu la tâche difficile. "En ce moment, nous avons des tuyaux qui gèlent. Nous faisons tout ce que nous pouvons avec des entrepreneurs ici en ville et nous apportons des chauffages portables pour essayer d'empêcher que la situation n'empire", a déclaré Tony Brushett. Lors d'une nouvelle vague de froid en 2021, le rupture de canalisations dans l'établissement ce qui a entraîné une évacuation de plusieurs semaines et des réparations d'un montant de $4 millions. 

Yukon

  • Les gouvernements fédéral et du Yukon investissent ensemble plus de $248 millions de dollars dans des travaux à l'aéroport de Whitehorse - la majeure partie de l'argent étant consacrée à la reconstruction de la piste principale. Le ministre de la voirie et des travaux publics du Yukon, Nils Clarke, a déclaré vendredi dans un communiqué de presse que ces travaux permettraient à l'aéroport de continuer à répondre aux besoins du territoire. Le gouvernement du Yukon contribue à l'ensemble des travaux à hauteur de $62 millions, tandis que le gouvernement fédéral y consacre plus de $186 millions. 
  • Les Premières nations, les écologistes et la société minière concernée se félicitent d'une décision de la Cour suprême du Yukon concernant les lacunes dans les consultations relatives à un projet minier controversé sur le territoire traditionnel de Kaska. Dans un arrêt rendu la semaine dernièreDans le cadre de l'évaluation environnementale du projet de mine Kudz Ze Kayah, dans le sud-est du Yukon, la juge Suzanne Duncan a estimé que la Couronne s'était largement acquittée de son obligation de consulter les Premières nations. Toutefois, elle a également constaté que la Couronne n'avait pas tenu compte d'une dernière soumission de 48 pages des Premières nations avant de donner le feu vert à la mine.

Nunavut

  • Le gouvernement du Canada investira plus de $27 millions de dollars pour accélérer la construction de 459 unités de logement dans les communautés du Nunavut au cours des trois prochaines années. La construction de plus de 3 100 logements devrait avoir lieu au cours de la prochaine décennie, l'accent étant mis sur la création de logements à plus forte densité, la disponibilité des terrains, le renforcement des capacités et l'accessibilité financière, selon un communiqué du gouvernement du Canada. "Le besoin le plus pressant au Nunavut est le manque de logements. La construction d'un plus grand nombre de logements abordables à Iqaluit peut profiter à tous les Nunavummiut. En travaillant ensemble, nous pouvons aider les Nunavummiut à contribuer à l'économie du Nunavut et du Canada, et même s'il reste encore beaucoup à faire, ce projet sera utile", a déclaré Lori Idlout, députée du Nunavut, dans un communiqué.

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.