Mise à jour provinciale et territoriale - 14 juin 2024

Les mises à jour provinciales et territoriales : Un aperçu des mises à jour législatives provinciales et territoriales pour la semaine du 14 juin 2024. Rédigé par Wes McLean.

Nouveau Brunswick

  • Le premier ministre Blaine Higgs renouvelle ses efforts pour que son parti réalise des gains électoraux dans les circonscriptions francophones du Nord cet automne - c'est la troisième campagne consécutive au cours de laquelle il se dit optimiste quant à ses perspectives d'avenir dans cette région. M. Higgs dit espérer que certains candidats de qualité, dont un maire bien connu du Nord, lui permettront enfin de faire une percée longtemps attendue dans la région lors des élections provinciales du 21 octobre.
  • Le syndicat représentant les chauffeurs d'autobus scolaires du Nouveau-Brunswick s'exprime au sujet des préoccupations en matière de sécurité que le vérificateur général Paul Martin a soulevées dans un rapport d'enquête. comité de relance la semaine dernière. Bureau de M. Martin a contrôlé les dossiers de 65 conducteurs et a constaté que 46 % des dossiers n'étaient pas conformes aux exigences en matière d'autorisation d'exercer, que 37 % ne contenaient pas de preuve de la formation dispensée dans les bus au moment de l'embauche et qu'un dossier sur cinq ne contenait pas de vérification du casier judiciaire.
  • Le Nouveau-Brunswick a demandé à présenter des arguments dans une affaire qui, selon les experts juridiques, déterminera si les tribunaux peuvent exprimer des préoccupations concernant les conséquences de l'utilisation de la clause dérogatoire sur les droits de l'homme. Les juristes constitutionnels Kerri Froc et Lyle Skinner s'accordent à dire que les provinces se tournent de plus en plus vers l'article 33 de la Constitution - également connu sous le nom de clause dérogatoire - comme moyen de déroger légalement à certains droits garantis par la Charte dans la législation. 
  • Un chien de garde provincial affirme qu'il n'y a aucune preuve de fraude électorale lorsqu'une majorité de résidents de deux foyers pour personnes âgées de la région de Bathurst se sont inscrits avec les libéraux provinciaux en 2022. Le défenseur des aînés, Kelly Lamrock, a fait part de ses conclusions dans une réponse écrite aux allégations faites par le député du Parti vert, Kevin Arseneau, à l'Assemblée législative le mois dernier. M. Arseneau a soulevé la question et déposé une plainte auprès du bureau de M. Lamrock après avoir déclaré que sa grand-mère, atteinte de démence, était inscrite par le Parti libéral au Foyer Chez Annie. 

Nouvelle-Écosse

  • Un juge de la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse a statué que la directrice générale des élections de la Nouvelle-Écosse n'avait pas le pouvoir d'ordonner au Parti libéral de la Nouvelle-Écosse d'enlever ses affiches et de cesser de distribuer du matériel de campagne qu'elle jugeait trompeur pour les électeurs de la circonscription de Preston. Dans une décision rendue vendredi, le juge Josh Arnold a critiqué les actions de Dorothy Rice lors de l'élection partielle de Preston en août dernier.
  • Le plaidoyer de la Nouvelle-Écosse pour accélérer l'adoption d'une législation fédérale ayant un impact sur les projets d'éoliennes en mer a subi un coup dur jeudi lorsqu'un comité sénatorial a déclaré avoir reçu une lettre des chefs Mi'kmaq soulevant des inquiétudes quant à la rapidité avec laquelle le projet de loi est en passe de devenir une loi. Tory Rushton, ministre des ressources naturelles et des énergies renouvelables de la Nouvelle-Écosse, a déclaré au comité sénatorial permanent de l'énergie, de l'environnement et des ressources naturelles que les Mi'kmaq étaient des "partenaires" et des "partisans" de la "transition vers l'énergie propre" de la province.
  • Un haut fonctionnaire fédéral chargé de l'application des lois sur la pêche affirme qu'il est probable qu'un grand nombre des personnes arrêtées ce printemps pour avoir pêché illégalement des petites anguilles le long des rivières de Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick seront inculpées dans le cadre des efforts déployés pour tenter de maîtriser une pêche incontrôlable. Tim Kerr, directeur de la conservation et de la protection du ministère des Pêches et des Océans pour les Maritimes, estime que la dissuasion fonctionne et que le ministère a l'intention d'adopter de nouvelles mesures pour que la saison de pêche de l'année prochaine se déroule plus harmonieusement.
  • Tim Houston n'est plus attaché à la date fixe des élections qu'il a défendue et que son parti a fait passer pour sa politique. première loi du gouvernement. Mercredi, lorsqu'un journaliste lui a demandé quand auraient lieu les prochaines élections provinciales, le premier ministre a répondu : "Les élections auront lieu quand elles auront lieu". "À un moment donné, il sera temps d'aller voir les gens et de leur demander comment ils veulent faire avancer la province", a déclaré M. Houston. "Lorsque ce moment sera venu, il y aura des élections.

Île-du-Prince-Édouard

  • Le Parti vert de l'Île-du-Prince-Édouard demande au ministre provincial du logement, Rob Lantz, d'imposer un moratoire sur la conversion de logements locatifs en condominiums. Le mois dernier, les résidents de Belvedere TerraceLes propriétaires d'un ensemble de 16 maisons en rangée à Charlottetown ont appris que leurs logements locatifs allaient être vendus et transformés en condominiums. Leur propriétaire actuel, Norray Properties, leur a laissé trois options : acheter leurs logements pour $329 000 euros chacun, demander à bénéficier du programme de location-vente de la province ou partir.
  • Health P.E.I. propose à certains professionnels de la santé une augmentation de salaire pour qu'ils puissent effectuer des gardes supplémentaires cet été, en particulier les soirs, les week-ends et les jours fériés. On espère que cette mesure permettra à d'autres travailleurs de la santé de prendre plus facilement des vacances cet été. Mais les dirigeants syndicaux craignent qu'elle ne crée encore plus de problèmes. Barbara Brookins, présidente du syndicat des infirmières de l'Île-du-Prince-Édouard, espère que les nouvelles mesures d'incitation seront utiles. Son syndicat a été le premier à conclure un accord avec Health P.E.I. vendredi. 
  • Des décennies de recherche montrent un lent déclin des stocks de harengs dans le golfe du Saint-Laurent, et les scientifiques établissent un lien entre ce déclin et les eaux qui se réchauffent en raison du changement climatique. Des recherches récentes de la NASA ont montré qu'environ 90 % du réchauffement de la planète se produit dans les océans. Dans le golfe du Saint-Laurent, Joël Chassé, océanographe à Pêches et Océans Canada, a indiqué que les températures de surface ont été supérieures à la normale pendant 11 des 12 mois de l'année dernière et qu'il s'attend à ce qu'il en soit de même cette année.
  • Environnement Canada a élargi sa capacité à prévoir les inondations côtières, et le nouveau système couvre désormais toutes les côtes du pays. Il permet également à l'agence de prévoir les inondations côtières cinq jours à l'avance, contre deux jours avec le système précédent, a déclaré Carmen Hartt, météorologue principale à Environnement et Changement climatique Canada (ECCC).  

Terre-Neuve et Labrador

  • Il faudra attendre la fin de l'été pour qu'une décision soit prise sur l'avenir du système d'ambulance aérienne de Terre-Neuve-et-Labrador, dont certains dirigeants du centre de Terre-Neuve craignent qu'il ne soit synonyme de pertes d'emplois. Deux entreprises anonymes ont déposé une offre pour le service. Les offres sont actuellement "en cours d'évaluation", selon les services de santé de Terre-Neuve-et-Labrador, qui superviseront le contrat. Début décembre, la province a lancé un appel d'offres pour la conception, la gestion et l'exploitation d'un service unique et intégré d'ambulances routières et aériennes. 
  • Lela Evans, qui représente le district nord des monts Torngat à la Chambre d'assemblée, demande que des mesures soient prises parce qu'un ferry qui devrait desservir les communautés côtières éloignées du Labrador est toujours à St. Le Kamutik W, qui assure un service de ferry essentiel pour relier la côte nord du Labrador au reste de la province, n'a pas commencé à fonctionner pour la saison.
  • Alors que sept incendies de forêt brûlent au Labrador, dont six sont hors de contrôle, un responsable provincial indique qu'il surveille la situation, à la fois au sol et depuis les airs. L'avis provincial sur les risques d'incendie indique que les régions autour de Happy Valley-Goose Bay, Northwest River et jusqu'à Rigolet font l'objet d'avertissements d'incendies extrêmes. Churchill Falls fait l'objet d'une alerte très élevée.
  • Selon un commentateur politique, le projet de Newfoundland and Labrador Hydro d'investir plus de $1 milliard d'euros dans l'expansion de son projet hydroélectrique de Bay d'Espoir présente un risque pour l'endettement de la province. Des Sullivan, ancien fonctionnaire, blogueur et critique de longue date du projet hydroélectrique de Muskrat Falls, est sceptique quant à la récente annonce d'Hydro concernant l'expansion du projet. "Hydro n'est pas connue pour ses bonnes estimations, n'est-ce pas ? Il est donc plus probable que ce milliard soit remplacé par deux autres milliards au cours des prochaines années", a déclaré M. Sullivan à l'émission de radio John's Morning Show

Québec

  • Le gouvernement du Québec va de l'avant avec un projet de transport controversé dans la capitale provinciale, qui a été pendant des années un paratonnerre politique. Le premier ministre François Legault a annoncé jeudi que son gouvernement envisageait de construire un troisième pont reliant la ville de Québec aux banlieues situées de l'autre côté du fleuve Saint-Laurent. Cette décision intervient après que M. Legault a abandonné le projet l'année dernière, exaspérant certains électeurs et membres de son propre caucus, puis a promis de le relancer l'automne dernier - un jour après que le candidat de sa Coalition Avenir Québec ait perdu une élection partielle dans la ville de Québec.
  • Le premier ministre du Québec affirme vouloir trouver de nouveaux pouvoirs pour renforcer l'autonomie de sa province au sein du Canada, mais les experts gardent leurs attentes en réserve. Confronté à des sondages décevants et à un conflit larvé avec le gouvernement fédéral sur l'immigration, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé la semaine dernière la création d'une nouvelle commission chargée d'étudier les droits de la province et de renforcer ses pouvoirs au sein de la fédération.
  • Le ministre fédéral de l'immigration, Marc Miller, a déclaré mardi qu'il était "assez fatigué du fait que les gens accusent toujours les immigrants d'être responsables d'absolument tout", après que Le premier ministre du Québec, François Legault, attribue "100 % du problème du logement" à l'État québécois. à l'augmentation du nombre de personnes arrivant sur une base temporaire. Interrogé à la sortie d'une réunion du cabinet fédéral sur les remarques de M. Legault, M. Miller a pris soin de diriger son exaspération apparente vers "les gens".
  • Des représentants du gouvernement américain ont discuté à huis clos de la possibilité d'imposer des sanctions commerciales au Canada en raison de la controversée loi québécoise sur la langue, le projet de loi 96, a appris CBC News. Des documents obtenus par CBC News en vertu de la loi américaine sur la liberté d'information révèlent également que des représentants du gouvernement américain ont été informés que la mise en œuvre de la loi 96 pourrait entraîner une diminution des exportations de produits américains vers le Canada - et pas seulement vers le Québec.

Ontario

  • L'ordre donné par le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, à la LCBO de ramener les sacs en papier a pris au dépourvu les cadres supérieurs du magasin d'alcool provincial et a poussé sa direction à se précipiter pour se procurer de nouvelles fournitures, révèlent des documents obtenus par Radio-Canada. L'ordre de M. Ford a été donné un dimanche soir d'avril, quelque sept mois après que la LCBO ait décidé d'ouvrir un nouveau magasin d'alcool. avait cessé d'offrir des sacs en papier dans ses 660 magasins de détail à travers la province.
  • L'accord conclu en Ontario pour autoriser la vente de bière, de vin, de cidre et de boissons prémélangées dans les dépanneurs, les grandes surfaces et les supermarchés supplémentaires a jeté un froid dans les négociations contractuelles avec les travailleurs de la Régie des alcools de l'Ontario, laissant entrevoir la possibilité d'une grève chez le détaillant de boissons alcoolisées appartenant à la province. Le premier ministre de l'Ontario Doug Ford a annoncé le mois dernier un accord pour céder le Beer Store, qui est contrôlé par des brasseurs multinationaux, plus de $ La Commission européenne a décidé d'investir 225 millions d'euros dans la libéralisation des ventes d'alcool cette année. Ces changements pourraient se traduire par l'ouverture de 8 500 nouveaux points de vente d'alcool dans la province.
  • Le coût du cercle rapproché du premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, a considérablement augmenté après le dernier remaniement, car le nombre de ministres - et leur coût pour le contribuable - augmente par rapport au moment où les progressistes-conservateurs ont pris le pouvoir pour la première fois en 2018. Dans l'ensemble, le plus récent cabinet de M. Ford a augmenté de 72 % par rapport à son premier.
  • Le premier ministre Doug Ford a discrètement démantelé le ministère chargé de superviser la rénovation du bâtiment de l'Assemblée législative à Queen's Park, d'une valeur de $1 milliard de dollars. Le remaniement ministériel de jeudi n'a pas permis d'annoncer la dissolution du ministère de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire. le ministère des affaires législatives qui était dirigé par le ministre des affaires municipales et du logement Paul Calandra. Comme révélée par l'ÉtoileFord a également démis M. Calandra de ses fonctions de chef du gouvernement après que le premier ministre ait été pris au dépourvu par la décision de la Commission européenne. L'interdiction du port du kaffiyeh palestinien par le président de la Chambre des représentants, Ted Arnott, en avril, au sein de l'assemblée législative.

Manitoba

  • Une députée néo-démocrate qui participe fréquemment aux travaux parlementaires à distance depuis sa circonscription a facturé à la Chambre des communes un voyage qu'elle a effectué pour soi-disant rencontrer des "parties prenantes" pendant les vacances de Noël au Québec - un voyage au cours duquel elle a emmené son mari et ses enfants aux frais des contribuables. Les dossiers des voyages parlementaires indiquent que la députée NPD Niki Ashton n'a été à Ottawa qu'à une seule occasion, pendant quatre jours, au cours de la session d'automne 2022. Mais le 21 décembre de cette année-là, Mme Ashton s'est envolée de Thompson, au Manitoba, pour Ottawa - cinq jours après que la Chambre des communes se soit levée pour son congé de Noël.
  • Lorsque Donna Bartlett est retournée cette semaine à la décharge où l'on pense que les restes de sa petite-fille sont enterrés, elle a de nouveau été submergée par l'émotion. Mais cette fois-ci, dit-elle, c'était différent, car elle savait que les recherches pour retrouver ces restes allaient bientôt commencer. Je me disais : "Bon, on va te ramener à la maison, ma fille", a déclaré Mme Bartlett. "Nous allons te ramener à la maison", a déclaré Mme Bartlett lors d'une conférence de presse devant le Musée canadien des droits de l'homme, deux jours après que le premier ministre du Manitoba, Wab Kinew, a déclaré que la province avait approuvé une modification du permis environnemental nécessaire pour faire avancer les recherches dans la décharge.
  • Les dirigeants des Premières Nations de la région d'Interlake, au Manitoba, disent espérer qu'un nouveau rapport fédéral représente un pas dans la bonne direction vers un examen d'un énorme projet d'atténuation des inondations, qui, selon le rapport, nuirait probablement au mode de vie de leurs communautés. "Cette conclusion s'aligne sur ce que nos communautés disent à propos de ce projet depuis 2017", a déclaré Karl Zadnik, chef de la direction du Conseil tribal des réserves d'Interlake, lors d'une conférence de presse aux côtés de plusieurs autres dirigeants des Premières Nations jeudi.
  • Le gouvernement du Manitoba a nommé un comité chargé de superviser une commission scolaire secouée par la controverse et dont les membres ont démissionné. Le comité de surveillance, composé de trois membres, veillera à ce que la division scolaire de Mountain View, dans l'ouest du Manitoba, concentre ses efforts sur l'apprentissage des élèves, en tenant compte de la diversité, de l'inclusion et de la réconciliation, a déclaré mercredi le ministre de l'éducation, Nello Altomare.

Saskatchewan

  • Sask. NPD. Le premier ministre Scott Moe a été interrogé sur les chemtrails et les conspirations du COVID-19 lors d'une réunion dans sa circonscription. Le chef de l'opposition officielle de la Saskatchewan affirme que le premier ministre Scott Moe devrait mettre fin aux théories du complot, et non les entretenir, après qu'une vidéo d'une récente réunion dans la circonscription de M. Moe a fait surface en ligne.
  • La Fédération des enseignants de la Saskatchewan (STF) a annoncé qu'elle consultait ses membres pour savoir si elle devait entamer un arbitrage exécutoire avec le gouvernement provincial. "La consultation des enseignants porte sur deux voies possibles, dont l'une implique le recours à l'arbitrage exécutoire pour résoudre deux questions en suspens : le cadre de complexité et de responsabilisation des classes et les salaires des enseignants", a déclaré la STF dans un communiqué de presse. La STF a indiqué que des informations supplémentaires ne seraient pas disponibles pendant la consultation des membres, mais qu'elle partagerait plus d'informations sur l'avenir du processus de négociation collective vendredi.
  • Le gouvernement du Parti de la Saskatchewan a refusé la proposition du NPD de faire examiner par un comité les allégations du président de la Chambre des communes, Randy Weekes. L'opposition a récemment envoyé une lettre à M. Weekes, président du comité des services de la Chambre, lui demandant de contacter les membres pour les informer de la demande de réunion. M. Weekes a demandé aux membres de la commission comment ils souhaitaient procéder et, lundi, la direction parlementaire du gouvernement a déclaré qu'elle n'accepterait pas l'invitation du NPD.
  • Deux candidats très en vue ont annoncé qu'ils se joindraient à la course à la mairie de Saskatoon. La conseillère du quartier 6, Cynthia Block, a fait cette annonce lors d'un événement ce matin, la première d'une paire d'" annonces spéciales " qui ont été annoncées la semaine dernière. Gordon Wyant, qui était député provincial de Saskatoon Northwest, a annoncé sa campagne à la mairie lors d'un événement qui a eu lieu lundi après-midi. M. Block est conseiller municipal depuis sa première élection en 2016 et, selon son profil sur le site Web de la ville de Saskatoon, il réside dans le quartier 6 depuis plus de 25 ans.

Alberta

  • Danielle Smith, premier ministre de l'Alberta, estime que la décision de transférer le Centre canadien de l'énergie (CCE) - communément appelé le centre de crise énergétique de la province - dans le centre de crise de la province de l'Alberta est une bonne chose. Département des relations intergouvernementales (s'ouvre dans un nouvel onglet) permettra de mieux cibler le centre et de l'aider à atteindre ses objectifs. Dans le cadre de ce déménagement, le mandat du centre, ses fonds et trois de ses employés sont rapprochés du premier ministre. "Lorsque nous avons de grandes initiatives à prendre, elles devraient être dirigées par le bureau du premier ministre. C'est ce qui a motivé cette décision", a déclaré M. Smith.
  • Premier ministre de l'Alberta Danielle Smith déclare qu'elle préférerait que la Canadian Western Bank, basée à Edmonton, reste basée en Alberta plutôt que de voir l'assiette de l'impôt sur les sociétés transférée au Québec à la suite d'un achat par la Banque nationale du Canada. Mme Smith a déclaré jeudi à la presse que Opération de rachat de la CCB par la Banque nationale pour un montant de $5 milliards d'euros est un vote de confiance à l'égard de la banque et de l'Ouest canadien, et elle compte sur la banque pour continuer à soutenir fermement les projets énergétiques de l'Alberta.
  • Le gouvernement de l'Alberta a critiqué mardi un nouveau rapport d'un comité consultatif fédéral, le qualifiant de preuve qu'Ottawa devrait abandonner ses objectifs "irréfléchis" en matière d'électricité propre pour 2035. Mais le président du comité à l'origine du rapport a déclaré que ses recommandations visaient à atténuer la rhétorique politique autour de l'énergie propre et à aider Ottawa et les provinces à trouver un terrain d'entente. Le Conseil consultatif canadien de l'électricité, nommé par le gouvernement fédéral et composé de chefs d'entreprise, de dirigeants autochtones et de cadres, a publié lundi un rapport contenant des suggestions sur la manière dont Ottawa peut atteindre son objectif de décarbonisation du réseau électrique du pays.
  • Bien que le gouvernement de l'Alberta n'engagera probablement pas de fonds publics pour soutenir les hôtels nécessaires au centre-ville de Calgary, près du BMO Centre, la première ministre Danielle Smith n'est pas opposée à fournir un soutien général pour aider les projets à démarrer, a-t-elle déclaré jeudi. La province est également sur le point de dévoiler une stratégie de développement des stations de ski de l'Alberta, a déclaré Mme Smith jeudi. Les commentaires de la première ministre interviennent alors que de grands congrès ont commencé à se tenir dans l'immense nouveau centre des congrès de Calgary, où la zone située à l'est du centre-ville a besoin de 2 500 à 5 000 chambres d'hôtel.

Colombie-Britannique

  • Premier David Eby Le président de la Commission européenne multiplie les critiques à l'égard de ce qu'il considère comme une part inéquitable de l'aide de l'Union européenne. financement fédéral à l'Ouest du Canada. M. Eby estime que le "traitement spécial accordé par Ottawa au Québec et à l'Ontario" finit par être "trop important" et qu'il est "fallacieux" de la part du ministre fédéral de l'immigration, Marc Miller, de suggérer que les préoccupations de la Colombie-Britannique ne concernent que les demandeurs d'asile.
  • Uber affirme que les modifications apportées à la réglementation applicable aux travailleurs des services de livraison et de covoiturage en Colombie-Britannique entraîneront une hausse des coûts et réduiront la demande pour les restaurants locaux, mais le premier ministre David Eby estime que les entreprises qui se plaignent peuvent "se résigner". Uber a publié un communiqué jeudi pour dire qu'elle soutient certaines des nouvelles règles qui entreront en vigueur en septembre, comme l'augmentation du salaire minimum et la protection de la santé et de la sécurité, mais que le montant qu'elle est obligée de payer aux travailleurs pour l'utilisation d'un véhicule personnel est "déraisonnable".
  • La Colombie-Britannique envisage une action en justice contre Ottawa au sujet de la péréquation. David Eby a réitéré ses critiques à l'égard d'Ottawa concernant le manque de soutien fédéral et la Colombie-Britannique pourrait se joindre à une action en justice contre le gouvernement libéral au sujet des paiements de péréquation. "Nous ne demandons pas de traitement spécial, nous ne demandons rien d'autre que ce que reçoivent les autres provinces", a déclaré le premier ministre de la Colombie-Britannique le jeudi 13 juin. "Tout ce que nous voulons, c'est un traitement équitable entre nous, Ottawa et toutes les autres provinces.
  • Le parti conservateur de la Colombie-Britannique, qui vient de renaître, envisage des changements radicaux dans les domaines de l'école, du logement, du climat et de la réconciliation avec les Premières nations s'il est élu pour former le gouvernement cet automne, pour la première fois depuis près d'un siècle. Le parti, qui n'a cessé de grimper dans les sondages et devance désormais largement le BC United, l'opposition actuelle, abrogerait la loi provinciale sur la déclaration des droits des peuples autochtones pour s'orienter vers une approche de "réconciliation économique" en signant des accords commerciaux avec des communautés autochtones individuelles, des groupes ethniques et des organisations non gouvernementales. Premières nations.

Territoires du Nord-Ouest

  • Les habitants de Fort Smith, dans les Territoires du Nord-Ouest, disent ressentir un mélange de soulagement et d'inquiétude après que la ministre des Finances du territoire est revenue sur sa décision de fermer l'unité pour hommes de l'établissement correctionnel de la communauté. La ministre Caroline Wawzonek a fait l'annonce à l'Assemblée législative mercredi, déclarant que le financement de la prison - et $331 000 pour deux postes de sages-femmes à Yellowknife - serait rétabli dans le projet de budget du territoire.

Yukon

  • Le premier ministre du Yukon, Ranj Pillai, demande au gouvernement fédéral d'offrir $60 millions de dollars pour aider à connecter le territoire au réseau énergétique continental. "Il s'agit d'un investissement générationnel", a déclaré M. Pillai lundi à Whitehorse, à l'issue de la réunion annuelle des premiers ministres des provinces de l'Ouest. "Nous devons disposer d'une source d'énergie à long terme. Et je pense qu'avec la croissance de la population et l'augmentation des dépenses de défense, nous aurons besoin d'une connexion au réseau nord-américain.

Nunavut

  • Le syndicat des enseignants du Nunavut affirme que 90 % de ses membres ont été témoins d'une forme ou d'une autre de violence dans les écoles du territoire cette année, et que plus de 83 % en ont fait l'expérience directe. Ces chiffres proviennent d'une enquête menée par la Nunavut Teachers' Association (NTA) au cours d'une période de deux semaines en mai. 218 de ses membres ont répondu à l'enquête, soit un taux de réponse d'environ 30 %, ce qui, selon le syndicat, se traduit par une marge d'erreur de 5 %.

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Comment pouvons-nous aider votre organisation à travailler avec le gouvernement ?

Vous souhaitez travailler ou vendre aux pouvoirs publics ? Ou vous voulez vous tenir au courant de tous les changements constants qui interviennent dans le secteur public ? Prenons le temps de discuter et de voir si nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs et les résultats souhaités.

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.