Mise à jour provinciale et territoriale - 21 juin 2024

Les mises à jour provinciales et territoriales : Un aperçu des mises à jour législatives provinciales et territoriales pour la semaine du 21 juin 2024. Rédigé par Wes McLean.

Nouveau Brunswick

  • Un ministre du Nouveau-Brunswick qui avait déjà annoncé qu'il ne se représenterait pas aux élections provinciales de cet automne démissionne de son poste de député à compter de jeudi. Le ministre des Ressources naturelles et du Développement énergétique, Mike Holland, député de la circonscription d'Albert, a annoncé qu'il quittait son poste avec effet immédiat afin d'occuper un emploi dans le secteur privé. "J'ai mis tout ce que j'avais dans le travail que j'ai fait au cours des six dernières années. C'est très gratifiant.
  • La directrice générale de la régie de santé Vitalité affirme que les contrats coûteux des infirmières itinérantes sont le résultat des pressions exercées par le gouvernement Higgs pour réparer rapidement le système de santé - et du refus de ce même gouvernement d'approuver d'autres options moins coûteuses. La Dre France Desrosiers a déclaré à un comité de députés jeudi matin que le réseau de santé avait reçu un " mandat " à l'été de juillet 2022 pour améliorer rapidement les soins de santé à la suite du décès d'un patient au service des urgences d'un hôpital de Fredericton.
  • Le gouvernement du Nouveau-Brunswick soutient qu'un gardien de la prison de Saint John a eu recours à une "force appropriée" lorsqu'il a été vu sur une vidéo en train de frapper un détenu qui était maintenu au sol par plusieurs autres gardiens. Dans une déclaration de défense déposée au tribunal, la province et le Centre correctionnel régional de Saint John admettent qu'un agent correctionnel a frappé Scott Morrison à trois ou quatre reprises alors qu'il était retenu à la suite d'un incident survenu à la prison en septembre 2022. L'incident a été enregistré sur vidéo.
  • Selon la New Brunswick Teachers' Association, il manquera plus de 500 enseignants dans le système scolaire anglophone du Nouveau-Brunswick lorsque les élèves retourneront en classe cet automne. Bien que l'école se termine bientôt pour l'été, le président de l'association des enseignants, Peter Legacy, a déclaré que les membres s'inquiètent déjà de ce qui se passera lorsque les cours reprendront. En effet, l'association prévoit une pénurie de 524 enseignants, alors que des centaines d'entre eux prendront leur retraite et que la population de la province continue de croître. 

Nouvelle-Écosse

  • La Cour suprême du Canada ne se prononcera pas sur un différend entre la Nouvelle-Écosse et son syndicat d'enseignants qui remonte à plusieurs années. La Cour suprême de la province a statué il y a deux ans qu'un contrat de quatre ans imposé par une loi de 2017, connue sous le nom de "contrat de travail", n'avait pas été respecté. Projet de loi 75L'accord de principe conclu par le syndicat des enseignants de la Nouvelle-Écosse est nettement moins bon que celui qui avait été rejeté précédemment par les membres du syndicat.
  • Le procès prévu pour l'année prochaine, qui aurait pu contribuer à régler les questions en suspens concernant les droits de pêche issus de traités liés aux arrêts Marshall, n'aura plus lieu après qu'un juge de la Cour suprême de Nouvelle-Écosse a accédé à la demande conjointe de la Première nation Sipekne'katik et du procureur général du Canada de se concentrer plutôt sur la médiation. Cette décision fait suite à une action en justice intentée par Sipekne'katik en 2021, qui demandait à la Cour de déclarer que la loi fédérale sur la pêche et ses règlements portaient atteinte au droit de pêcher le homard dans le cadre d'un traité pour en tirer une subsistance convenable.
  • La Nouvelle-Écosse modifie les règles applicables aux personnes qui paient un loyer fixe pour les logements publics, une mesure qui, selon le gouvernement, vise à assurer l'équité et la cohérence. Le ministre du logement, John Lohr, a fait cette annonce jeudi, précisant qu'au cours des quatre prochaines années, 1 445 locataires de logements publics - soit environ 13 % du total - commenceront à payer leur loyer en fonction des revenus de leur ménage, ce qui signifie qu'ils pourraient payer plus ou moins qu'aujourd'hui.
  • Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse affirme qu'il travaille toujours à l'élaboration de nouvelles directives à l'intention des éducateurs publics sur la diversité des genres dans les écoles. Mais après plus d'un an, ces travaux n'ont toujours pas abouti à des changements. Un grand nombre d'élèves 2SLGBTQ+ des écoles publiques de Nouvelle-Écosse déclarent être la cible d'actes haineux, se sentir en danger ou menacés et être aux prises avec des problèmes de santé mentale. La députée néo-démocrate Lisa Lachance a déclaré que le processus prolongé de mise à jour des lignes directrices était préoccupant.

Île-du-Prince-Édouard

  • Environ 75 travailleurs étrangers et leurs sympathisants ont défilé dans les rues du centre-ville de Charlottetown mercredi, poursuivant leur protestation contre les récents changements apportés par le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard à la politique d'immigration. Certains membres du groupe manifestent par intermittence depuis le 9 mai, dans l'espoir de prolonger leur permis de travail et de devenir éventuellement des résidents permanents. "Cela ne nous mène nulle part", a déclaré mercredi Rupinder Pal Singh, organisateur de la manifestation. "Nous n'avons reçu aucune réponse solide de la part du gouvernement, si ce n'est des excuses et des refus.
  • Le sous-ministre des Finances de l'Île-du-Prince-Édouard et d'autres hauts fonctionnaires ont répondu mardi aux questions des députés sur le rapport du vérificateur général qui critiquait leur ministère. Le rapport du vérificateur général Darren Noonan comité de relancepublié en février, citait notamment l'absence de fonction d'audit interne au sein du gouvernement et les coûts élevés liés aux dépenses effectuées par le biais de "mandats spéciaux".
  • Le personnel du ministère fédéral des Pêches et des Océans mène actuellement l'enquête pour déterminer pourquoi plus de 300 poissons ont été retrouvés morts dans la rivière Cardigan ce mois-ci. Les poissons morts ont commencé à apparaître dans la rivière de l'est de l'Île-du-Prince-Édouard le 7 juin, près de la route 48 à Cardigan. Dans une déclaration, un porte-parole du MPO a indiqué que son personnel était sur place à Cardigan à cette date et de nouveau le 10 juin. 
  • Le Dr Tyler McDonell, directeur médical de l'hôpital du comté de Prince, se dit prudemment optimiste quant à l'avenir des services de soins intensifs à l'hôpital de Summerside, suite à une série d'embauches. Toutefois, l'hospitalier estime qu'il reste encore beaucoup à faire avant que l'établissement puisse rétablir certains des services qu'il a perdus. Health P.E.I. a déclassé l'unité de soins intensifs de l'hôpital au printemps 2023 en raison d'une pénurie de spécialistes en médecine interne et d'infirmières. 

Terre-Neuve et Labrador

  • Le PDG de Newfoundland and Labrador Hydro déclare que les incendies de forêt près de Churchill Falls n'ont pas progressé vendredi, mais que les efforts de lutte contre les incendies se sont intensifiés pour les maintenir à distance. La ville de l'entreprise a été évacués mercredi nuit, alors qu'une paire d'incendies gagnait du terrain à proximité. Vendredi, le feu n'avait pas encore franchi le fleuve Churchill, qui sépare la ville de la zone dangereuse.
  • Malgré les inquiétudes croissantes concernant la violence à l'égard de la communauté 2SLGBTQ+, les activistes de Terre-Neuve-et-Labrador sont optimistes quant à l'avenir. Helen Kennedy, directrice exécutive de l'organisation de défense Egale Canada, affirme qu'elle sait depuis des années que la menace de violence augmente. "La rhétorique s'est intensifiée. Les gens semblent s'enhardir davantage, je pense, en raison du climat politique qui règne ici au Canada, mais aussi aux États-Unis", a déclaré Mme Kennedy lors d'une récente entrevue accordée à CBC News.
  • Les progressistes-conservateurs affirment que le gouvernement libéral a laissé tomber les enfants les plus vulnérables de Terre-Neuve-et-Labrador en raison de sa gestion du système d'hébergement et de soins pour les jeunes ayant des besoins complexes. "Il est inquiétant de constater que les coûts augmentent à un moment où nous devrions nous concentrer sur la façon de les réduire", a déclaré le chef de l'opposition Tony Wakeham dans une interview accordée à CBC News.
  • Sheldon Hibbs était de retour dans une salle d'audience de St. John's mardi matin, alors que les avocats débattaient de la durée de son emprisonnement pour homicide involontaire, l'avocat de la défense mettant l'accent sur les conditions de détention au Pénitencier de Sa Majesté. L'avocat Jason Edwards, qui représente Hibbs, a déclaré qu'une peine d'emprisonnement de quatre à six ans serait appropriée, compte tenu du temps que son client a déjà passé dans cette prison qui se détériore. "Le HMP est, de l'avis général, un véritable enfer", a-t-il déclaré à la cour. "Nous devrions avoir honte de la façon dont HMP traite les gens et de la façon dont nous avons laissé faire.

Québec

  • Le premier ministre du Québec, François Legault, n'exclut pas la tenue d'un référendum sur une nouvelle constitution pour le Québec. Mais il s'est dit convaincu que la plupart des Québécois ne sont pas favorables à la souveraineté. Pour lui, "la pire chose qui puisse arriver est de perdre un troisième référendum sur la souveraineté". "L'urgence nationale est de réduire de moitié le nombre d'immigrants temporaires", a-t-il déclaré lors d'une entrevue accordée lundi à Patrice Roy, de Radio-Canada. Il a ajouté que la tenue d'un autre référendum sur la souveraineté serait "irresponsable".
  • Denis Coderre est convaincu que les libéraux du Québec et lui-même peuvent renaître de leurs cendres. Après une carrière de plusieurs décennies dans la politique fédérale et municipale, l'ancien maire de Montréal a jeté son dévolu sur le troisième niveau de gouvernement, devenant le premier candidat à briguer officiellement la direction du Parti libéral du Québec. "Nous avons besoin d'hommes et de femmes d'expérience. Nous avons besoin de nous retrouver", a déclaré M. Coderre lors d'une conférence de presse d'une heure, vendredi matin, devant l'Assemblée législative du Québec, au cours de laquelle il a parlé longuement et s'est interrompu fréquemment pour interpeller les passants. "J'invite tous ceux qui se sentent mis de côté, tous les libéraux déçus, tous les libéraux qui sont restés chez eux à revenir.
  • Premier ministre François Legault doit cesser de contaminer le climat politique avec son pessimisme quant aux chances de gagner un autre référendum sur l'indépendance, a déclaré mardi le chef du Parti Québécois. Un jour après que M. Legault ait déclaré que la tenue d'un autre référendum sur la souveraineté serait irresponsable parce que le Québec serait affaibli s'il le perdait, Paul St-Pierre Plamondon a déclaré que M. Legault est plus intéressé par sa propre réélection que par l'avenir de la nation.
  • Le ministre fédéral de l'Environnement, Steven Guilbeault, recommande l'adoption d'un décret d'urgence pour protéger le caribou boréal au Québec, alors que certains troupeaux franchissent le "seuil de quasi-disparition". Les troupeaux de Pipmuacan, de Val-d'Or et du boisé de Charlevoix pourraient bientôt faire l'objet de mesures de protection imposées par le gouvernement fédéral. Dans une lettre adressée au ministre de l'Environnement du Québec, Benoît Charette, M. Guilbeault écrit qu'il a l'intention de recommander une intervention fédérale au cabinet cette semaine.

Ontario

  • Premier Doug Ford demande au gouvernement fédéral d'imposer des droits de douane élevés sur les produits fabriqués en Chine. véhicule électrique Les importations de véhicules électriques en provenance de Chine se font dans un contexte où l'on craint de plus en plus que les voitures bon marché ne saturent le marché canadien et n'affaiblissent le secteur de la fabrication de véhicules électriques de l'Ontario, ainsi que les milliards de dollars de subventions financées par les contribuables qui le soutiennent. Jeudi, M. Ford a publié un communiqué avertissant que la Chine "inondait" le pays de "véhicules électriques artificiellement bon marché" qui pourraient mettre en péril les emplois dans l'industrie automobile en Ontario.
  • Le gouvernement de l'Ontario a signé un accord avec quatre Premières nations du nord-ouest de l'Ontario pour financer des routes et des formations en prévision de l'augmentation de l'activité minière dans la région. Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, a rencontré les chefs locaux à Greenstone, en Ontario, mardi. Le gouvernement provincial a déclaré qu'il avait renouvelé ses partenariats avec Animbiigoo Zaagi'igan Anishinaabek, la Première nation d'Aroland, la Première nation de Ginoogaming et la Première nation de Long Lake #58. M. Ford a signé des lettres de confirmation avec deux sociétés de développement appartenant aux Premières nations.
  • Avec Premier Doug Ford se prépare à des élections anticipéesLe chef de file des libéraux, Bonnie Crombie, exhorte son parti à se préparer. "Alors que nous entrons dans une phase de campagne, je veux que vous sachiez que nous avons mis en place une nouvelle équipe solide pour nous aider à nous préparer à ce combat", a écrit Mme Crombie dans un courriel adressé aux membres du parti mercredi. Elle a annoncé la nomination de Chad Walsh et de Genevieve Tomney, des acteurs clés de la campagne électorale. sa candidature à la tête de l'Union européenneseront les directeurs de campagne des libéraux.
  • Le gouvernement Ford annonce qu'il fermera définitivement le Centre des sciences de l'Ontario au public "avec effet immédiat" en raison de "graves problèmes structurels" qui ont été identifiés dans un récent rapport d'ingénierie. La fermeture abrupte de l'attraction touristique de North York signifie que les Torontois ne pourront plus visiter le musée à partir d'aujourd'hui, même si les événements privés prévus pour le week-end pourront avoir lieu. "Les mesures prises aujourd'hui protégeront la santé et la sécurité des visiteurs et du personnel du Centre des sciences de l'Ontario, tout en favorisant sa réouverture éventuelle dans une nouvelle installation ultramoderne", a déclaré Kinga Surma, ministre de l'infrastructure de la province, dans un communiqué de presse.

Manitoba

  • La recherche dans une décharge de la région de Winnipeg des restes de deux victimes d'un tueur en série reconnu devrait commencer à la fin de l'automne, lorsque les techniciens passeront au crible les déchets retirés d'une zone de la taille de quatre terrains de football, selon l'ingénieur qui a conçu le plan de recherche. Ce sont là quelques-uns des détails révélés lors d'une réunion d'information organisée jeudi par Amna Mackin, sous-ministre adjointe provinciale chargée de l'opération visant à retrouver les dépouilles de Morgan Harris, 39 ans, et de Marcedes Myran, 26 ans.
  • La plus grande Première nation du Manitoba craint qu'un projet immobilier prévu à La Fourche ne compromette les preuves archéologiques et les biens d'importance culturelle et spirituelle du lieu historique national et affirme qu'elle n'a pas été suffisamment consultée avant la réalisation du projet. La Première nation de Peguis a rencontré les représentants de La Fourche en mai pour leur faire part de ses préoccupations, mais elle ne sait pas exactement si elle sera consultée dans le cadre d'un processus officiel, a déclaré Mike Sutherland, directeur de la consultation et des projets spéciaux de Peguis.
  • Carla Compton, du NPD du Manitoba, a été élue dans une circonscription de Winnipeg qui n'avait voté que pour les progressistes-conservateurs au cours de ses quatre décennies d'existence. Les néo-démocrates ont remporté Tuxedo, longtemps considérée comme un bastion conservateur, par une marge d'un peu plus de 600 voix. "Ce soir, nous avons prouvé qu'il n'existe pas de siège PC sûr au Manitoba", a déclaré M. Compton sous des applaudissements nourris, lors d'une fête de victoire organisée au restaurant Original Joe's, sur le boulevard Kenaston. Selon les résultats de tous les bureaux de vote, M. Compton a obtenu 3 777 voix, devant le candidat progressiste-conservateur Lawrence Pinsky, qui en a obtenu 3 175, d'après les données d'Élections Manitoba. résultats non officiels.
  • L'une des plus grandes universités du Manitoba prévoit une perte de près d'un demi-million de dollars en frais de scolarité en raison de la baisse du nombre d'inscriptions pour l'année à venir. Malgré la baisse prévue des inscriptions, l'université de Brandon a pu équilibrer son budget 2024-25 grâce à l'injection, à la onzième heure, d'une somme de 1,5 million d'euros. plus de $7 millions d'euros de financement provincial en mai, a déclaré Scott Lamont, vice-président de l'université chargé de l'administration et des finances. "Nous avions de réelles inquiétudes quant à notre capacité à équilibrer le budget sans soutien supplémentaire", a déclaré M. Lamont.

Saskatchewan

  • Le commissaire à la protection de la vie privée de la Saskatchewan affirme que les ministères et organismes provinciaux ont ignoré des dizaines de ses demandes au cours de l'année écoulée en vue de la publication d'informations publiques. Un rapport de Ron Kruzeniski, publié jeudi, indique qu'à 84 reprises, entre avril 2023 et mars 2024, ces organismes ont partiellement ou totalement ignoré ses recommandations de rendre des documents publics. Le rapport indique que les informations ont été entièrement communiquées dans 45 % des cas lorsque le commissaire l'a demandé.
  • Le nombre de plaintes déposées auprès de la police de Saskatoon pour violence entre partenaires intimes a augmenté de 14 % l'année dernière. C'est l'une des raisons pour lesquelles la police crée une équipe spécialisée pour répondre à ces appels. Dans le cadre du nouveau plan, des travailleurs familiaux et d'autres experts qualifiés accompagneront la police lors des appels, et apporteront leur soutien aux victimes et à la gestion des délinquants. De plus amples détails devraient être discutés lors d'une réunion de la commission de police jeudi.
  • Après s'être adressé à une grande salle lors de la première journée du Salon canadien de l'agriculture (SCA) à Regina, le premier ministre Scott Moe a répondu à des questions sur ce qui s'est passé dans une petite salle à Speers, en Saskatchewan. M. Moe a abordé des thèmes similaires lors d'une assemblée publique tenue à la fin du mois d'avril à Speers, au cours de laquelle de nombreux participants ont posé les questions suivantes des questions truffées de théories du complot, et a suscité des critiques de la part du NPD en raison du peu d'efforts déployés par le premier ministre pour réfuter certaines des affirmations faites ce jour-là. "En fait, je ne crois pas aux traînées chimiques", a précisé le premier ministre mardi.
  • A chaque question posée sur la possibilité d'une enquête sur la allégations formulées le mois dernier par le président de la Chambre des représentants, Randy Weekes, Le premier ministre Scott Moe a rappelé mardi la politique anti-harcèlement du corps législatif. "Le processus est en place pour protéger les députés. C'est pour cela qu'elle existe, c'est pour cela que nous l'avons votée. S'il y a un sentiment que cela devrait être initié par la personne impliquée, cela devrait être initié", a déclaré M. Moe. Cette politique de lutte contre le harcèlement comporte certaines exigences, comme la confidentialité et le signalement d'un incident dans les 90 jours, sauf en cas de circonstances atténuantes. Lorsque M. Weekes ne sera plus député, après les élections prévues à l'automne, la politique ne sera plus applicable et toute enquête en cours sera mise de côté.

Alberta

  • La maire de Calgary, Jyoti Gondek, a promis un examen approfondi de l'infrastructure souterraine de la ville, alors que celle-ci entame sa troisième semaine de restrictions de l'utilisation de l'eau après la rupture catastrophique d'une canalisation. La maire a déclaré qu'elle allait demander au conseil municipal, la semaine prochaine, de veiller à ce que le budget soit suffisant pour effectuer une inspection approfondie de l'état de toutes les canalisations d'eau souterraines. "Je vais poser des questions importantes pour savoir ce dont nous avons besoin dans le budget, afin que nous disposions de la technologie et des méthodes d'inspection nécessaires pour comprendre le type d'état dans lequel se trouve notre infrastructure de l'eau.
  • Le gouvernement de l'Alberta déclare qu'il "étudie activement" toutes les possibilités juridiques, y compris une contestation constitutionnelle ou l'utilisation de la loi sur la souveraineté de l'Alberta, pour s'opposer à la législation fédérale qui va bientôt en vigueur. Il s'agit du projet de loi C-59, qui obligerait les entreprises à fournir des preuves à l'appui de leurs déclarations environnementales. Il est actuellement en attente de la sanction royale.
  • Les téléphones ont beaucoup évolué depuis les encombrants Nokias des années 90, et il n'est pas facile d'en gérer l'utilisation pour les jeunes d'aujourd'hui. Le 17 juin 2024, le ministre de l'éducation, Demetrios Nicolaides, a fait le point sur le plan provincial visant à limiter l'utilisation des téléphones portables dans les écoles de l'Alberta. À partir de l'automne 2024, les élèves ne seront pas autorisés à utiliser leurs appareils mobiles personnels pendant les cours et les sites de médias sociaux seront limités sur les réseaux scolaires. "Les risques pour le bien-être mental et la réussite scolaire des élèves sont réels, et nous devons prendre des mesures dès maintenant pour lutter contre ces effets", a déclaré M. Nicolaides.
  • Selon un nouveau rapport de Deloitte, les compagnies pétrolières et gazières canadiennes confrontées à un plafond d'émissions imposé par le gouvernement fédéral décideront de réduire leur production plutôt que d'investir dans des technologies de captage et de stockage du carbone trop coûteuses. Le rapport commandé par le gouvernement de l'Alberta - dont La Presse Canadienne a obtenu une copie - vise à évaluer l'impact économique du plafond proposé. Ses conclusions contredisent la position du gouvernement fédéral selon laquelle son projet de plafonnement des émissions de gaz à effet de serre provenant du secteur pétrolier et gazier serait un plafonnement de la pollution, et non un plafonnement de la production. L'étude soutient la position de l'Alberta selon laquelle un plafond obligatoire entraînerait des réductions de la production et de graves conséquences économiques.

Colombie-Britannique

  • Le premier ministre de la Colombie-Britannique, David Eby, demande un accès urgent aux informations de l'agence d'espionnage du Canada pour aider à lutter contre l'ingérence étrangère au niveau provincial, citant des allégations concernant le crime organisé transnational, la cybersécurité et le meurtre. M. Eby a déclaré lundi qu'il avait envoyé une lettre au Premier ministre Justin Trudeau, indiquant que la Colombie-Britannique ne disposait pas des informations nécessaires pour intercepter et traiter les ingérences étrangères susceptibles de se produire dans la province. "Comment sommes-nous censés prendre des mesures pour résoudre ces problèmes ?", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse sur le logement qui s'est tenue lundi à North Vancouver.
  • Les podiums et le premier ministre de la Colombie-Britannique se succèdent presque quotidiennement, le gouvernement multipliant les annonces de dépenses, comme celle de mardi concernant une nouvelle unité de soins rénaux à Surrey. "Le gouvernement dispose d'un avantage beaucoup plus important, dans la mesure où il peut faire des annonces importantes et spectaculaires avec l'argent du gouvernement", a fait remarquer le politologue Hamish Telford mardi. David Eby s'est insurgé contre l'idée que l'annonce de lundi concernant l'achat d'un terrain de l'ICBC pour y construire des logements ou la conférence de presse de mardi étaient essentiellement des événements de campagne financés par les contribuables.
  • Les élections en Colombie-Britannique n'auront lieu que dans quatre mois, mais le premier ministre de la province a déjà annoncé qu'il avait l'intention d'organiser des élections. David Eby a organisé un événement de campagne à Vancouver avant ce qu'il considère comme un compte à rebours personnel : la naissance de son troisième enfant, prévue pour la semaine prochaine. M. Eby a déclaré que sa femme, Cailey, et lui attendaient une fille le 27 juin, et qu'il souhaitait donc commencer tôt sa campagne pour l'élection du 19 octobre, avant de faire une pause pour passer du temps avec sa famille. Il a présenté quatre candidats néo-démocrates, dont l'ancienne animatrice Randene Neill et Baltej Dillon, le premier agent de la GRC à porter un turban dans l'exercice de ses fonctions.
  • Voyages à l'étranger, salaires élevés et questions sur l'insuffisance de la surveillance - les dépenses du district régional de Metro Vancouver (MVRD) ont attiré l'attention du premier ministre de la Colombie-Britannique. Après des semaines de controverse, le dernier point de discussion concernant le district régional se concentre sur le montant des salaires du chef de l'administration. Des documents du MVRD montrent que le directeur administratif Jerry Dobrovolny gagne plus que le premier ministre David Eby et le premier ministre Justin Trudeau réunis. La rémunération annuelle de M. Dobrovolny, augmentée de ses avantages, s'élève à plus de $700 000 en 2023. Ce chiffre accrocheur a attiré l'attention d'Eby.

Territoires du Nord-Ouest

  • Vital Metals a annoncé lundi qu'elle vendait ses stocks de terres rares au Saskatchewan Research Council pour $3,3 millions. Ces matériaux proviennent du gisement North T de la mine Nechalacho, située à 110 kilomètres de Yellowknife. Ressources naturelles Canada, ainsi que le ministre de l'énergie et des ressources naturelles, Jonathan Wilkinson, ont directement facilité cette transaction, qui a pour effet d'empêcher les matériaux à base de terres rares de tomber entre les mains de la Chine.

Yukon

  • L'Assemblée des Premières Nations (APN) s'en prend aux gouvernements fédéral et du Yukon pour leur gestion du saumon du fleuve Yukon, qui, selon l'organisation nationale de défense des droits, est en voie d'extinction. "Le gouvernement du Yukon est l'un des principaux acteurs ayant autorisé la destruction ou la modification de l'habitat", peut-on lire dans une récente missive de l'APN adressée à un comité fédéral au sujet du saumon du bassin hydrographique. "L'APN recommande de chercher à mieux comprendre les principales menaces qui pèsent sur l'habitat d'eau douce, telles que la destruction de l'habitat associée à l'exploitation des placers et à d'autres projets de développement, et d'établir un lien entre ces menaces et les réglementations et politiques qui permettent leur maintien.

Nunavut

  • Le maire d'Iqaluit s'est dit heureux d'apprendre que davantage de policiers seront à l'affût des cas d'intoxication en public cet été. Mais le maire Solomon Awa a également déclaré qu'il n'excluait pas que la ville prenne d'autres mesures - comme une interdiction temporaire de consommer de l'alcool dans toute la ville - si l'augmentation des patrouilles de la GRC ne donnait pas de résultats. Lors de leur réunion du 28 mai, les conseillers municipaux ont adopté à l'unanimité une motion demandant à la GRC et au gouvernement du Nunavut de faire davantage pour lutter contre la consommation d'alcool en public. "Nous avons besoin de l'aide de la GRC en matière d'intoxication publique pour nous assurer que les lois sont respectées", a déclaré M. Awa lors d'une entrevue avec CBC.

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Comment pouvons-nous aider votre organisation à travailler avec le gouvernement ?

Vous souhaitez travailler ou vendre aux pouvoirs publics ? Ou vous voulez vous tenir au courant de tous les changements constants qui interviennent dans le secteur public ? Prenons le temps de discuter et de voir si nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs et les résultats souhaités.

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.