Mise à jour provinciale et territoriale - 3 mai 2024

Les mises à jour provinciales et territoriales : un aperçu des mises à jour législatives provinciales et territoriales pour la semaine du 3 mai 2024. Rédigé par Wes McLean.

Nouveau Brunswick

  • Le conseil d'éducation du district anglophone de l'Est a rejeté la demande du ministre de l'Éducation de cesser de dépenser de l'argent pour une poursuite contre le gouvernement au sujet des politiques sur l'identité sexuelle. Dans une lettre adressée à Bill Hogan, le président Harry Doyle déclare que le conseil n'acceptera la demande que si le ministre promet par écrit de ne pas "abroger ou supprimer" la politique du district, qu'il a déjà déclaré vouloir abroger.
  • Selon un expert en éthique, il est "très probable" que le plan du Nouveau-Brunswick visant à obliger certaines personnes souffrant de graves dépendances à suivre un traitement involontaire causera plus de mal que de bien. Timothy Christie, directeur régional des services d'éthique du Réseau de santé Horizon, affirme avoir effectué une analyse éthique du projet de loi sur l'intervention compassionnelle et avoir trouvé "d'énormes problèmes" liés aux violations de la Charte et à la médecine fondée sur des données probantes.
  • Malgré les inquiétudes soulevées par un groupe de défense des droits des personnes 2SLGBTQ+, Woodstock maintient une politique qui empêchera les drapeaux de la Fierté de flotter sur les lampadaires municipaux. Le Rainbow Crosswalk a demandé au conseil municipal une dérogation à la règle, adoptée à l'unanimité par le conseil en novembre, qui limite les bannières accrochées aux lampadaires municipaux à des fins patrimoniales ou touristiques.
  • Le président du plus grand district scolaire francophone de la province affirme que les batailles avec le gouvernement Higgs accaparent plus de la moitié du temps du district, temps qui pourrait être consacré à l'amélioration de l'éducation des élèves. Michel Côté explique que le problème a commencé il y a environ deux ans, lorsque le gouvernement a proposé de limiter les pouvoirs des conseils d'éducation de district. 

Nouvelle-Écosse

  • La ministre des Travaux publics, Kim Masland, affirme que son gouvernement maintiendra le système d'inspection des véhicules automobiles de la Nouvelle-Écosse. Mme Masland a déclaré aux journalistes, à l'issue d'une réunion du cabinet à Halifax jeudi, que le travail d'enquête sur la question était en cours. a commencé au début de l'année, après que l'idée a été soumise au gouvernement, bien qu'elle n'ait pas précisé qui avait avancé l'idée.
  • Le premier ministre Tim Houston n'a peut-être pas encore a voyagé aussi loin que Stephen McNeil Houston a été plus discret au sujet de certaines de ces visites à l'étranger liées à son travail. Selon ses notes de frais, M. Houston s'est rendu à New York, au New Jersey et dans trois villes de Californie entre avril 2023 et mars 2024. Le mois dernier, il a quitté la province pendant quatre jours pour se rendre en Espagne.
  • Le principal agent d'exécution du ministère des Pêches et des Océans dans les Maritimes affirme que les arrestations et les saisies ont un effet dissuasif important sur la pêche non autorisée de la civelle ce printemps. "Cela est dû au nombre d'agents que nous avons en patrouille. Le nombre d'arrestations que nous avons effectuées et les véhicules que nous avons saisis ", a déclaré Tim Kerr, de la Direction de la conservation et de la protection, lors d'une réunion d'information organisée jeudi à l'intention des parties intéressées.
  • Le ministre des Finances, Allan MacMaster, affirme que le public mérite de savoir comment le passif non capitalisé du régime de retraite des enseignants de la Nouvelle-Écosse sera traité, mais seulement après que les deux promoteurs du régime auront fini d'étudier les recommandations d'un rapport indépendant. "Aucune décision immédiate ne doit être prise", a déclaré M. MacMaster aux journalistes à l'issue d'une réunion du cabinet jeudi. "Le régime est stable. Les gens reçoivent leur chèque de pension, les gens cotisent au régime".

Île-du-Prince-Édouard

  • Avec un autre avertissement de vent fort dans les prévisions maritimes pour le golfe du Saint-Laurent, les pêcheurs de la côte nord de l'Île-du-Prince-Édouard devront attendre jusqu'à la fin de semaine au plus tôt pour l'ouverture de la saison de pêche au homard de printemps. Lors d'une conférence téléphonique tenue jeudi matin au sujet d'une ouverture possible vendredi pour la zone de pêche au homard 24, qui longe la côte nord de East Point à North Cape, Pêches et Océans Canada a décidé de retarder encore l'ouverture de la saison.
  • Les associations étudiantes de l'Île-du-Prince-Édouard estiment que l'augmentation du nombre d'heures que les étudiants étrangers pourront travailler cet automne est un bon début, mais qu'elle n'est pas nécessairement suffisante pour faire face au coût de la vie. "Les étudiants, qu'ils soient internationaux ou nationaux, ont besoin de travailler pour subvenir à leurs besoins", a déclaré Divya Daboo, vice-présidente de la vie étudiante de l'Union des étudiants de l'UPEI. Pendant la pandémie de COVID-19, Ottawa a dérogé à la limite de 20 heures de travail pour les étudiants étrangers, leur permettant ainsi de travailler à temps plein, mais cette dérogation a expiré mardi.
  • Les organisateurs d'une pétition visant à interdire la chasse au collet à l'Île-du-Prince-Édouard ont pris la parole devant un comité législatif jeudi. La pétition, lancée par Debbie Travers et Rene Lombard, avait recueilli plus de 500 signatures lorsqu'elle a été déposée lors de la récente session de printemps de l'assemblée législative. Elle a été lancée à la suite de la mort d'au moins deux chiens à la fin de l'année 2022. Mme Travers était la propriétaire de l'un de ces chiens. Caspie, un pyrénéen de quatre ans, a été pris dans un collet et est mort alors qu'il se trouvait sur la propriété de Mme Travers. Le trappeur a été accusé d'intrusion et condamné à une amende de $500. 
  • Les municipalités de l'Île-du-Prince-Édouard espèrent un nouvel accord de financement avec le gouvernement provincial pour faire face à la hausse des coûts. La Fédération des municipalités de l'Île-du-Prince-Édouard a tenu son assemblée générale annuelle lundi à Charlottetown. Le président du groupe, Bruce MacDougall, a déclaré que la plupart des municipalités au Canada reçoivent entre huit et dix cents de chaque dollar d'impôt foncier, mais que les municipalités de l'Île-du-Prince-Édouard n'obtiennent que 2,2 cents. M. MacDougall a déclaré que les collectivités de l'Île-du-Prince-Édouard se sont mobilisées pour aider à résoudre des problèmes tels que le logement et l'itinérance.

Terre-Neuve et Labrador

  • Quel est l'intérêt d'avoir des amendes si l'on n'en a jamais pondu ? C'est ce que se demande Helen Conway Ottenheimer, politicienne conservatrice, à la suite de la publication d'un rapport sur les amendes. Article de CBC Investigates Conway Ottenheimer a déposé une plainte contre une entreprise de chauffage, de ventilation et de climatisation qui semble avoir laissé des clients - dont l'un de ses électeurs - sans la garantie promise et qui a soulevé des questions sur la protection dont jouissent les consommateurs dans cette province. Conway Ottenheimer demande au gouvernement provincial de renforcer ses lois sur la protection des consommateurs et d'embaucher un chien de garde indépendant pour enquêter sur des plaintes comme celle qui lui a été présentée par un électeur qui a déposé une plainte contre Atlantic Standard HVAC plus tôt cette année. 
  • Le budget de Terre-Neuve-et-Labrador a prévu $3 millions de dollars pour financer plus de 100 postes d'étudiants assistants dans les écoles de la province, mais les critiques disent que l'argent ne sera pas suffisant pour résoudre les problèmes liés à la composition des classes et à la montée de la violence dans les salles de classe. La ministre de l'Éducation, Krista Lynn Howell, a déclaré jeudi que cet argent était l'un des investissements les plus précieux de son portefeuille, mais le chef du NPD, Jim Dinn, pense que le financement n'est pas aussi bon qu'il pourrait l'être.
  • Certains habitants du Labrador craignent que le raccourcissement de la saison de la chasse aux phoques ne mette en péril une grande partie de leur culture. Des températures plus chaudes signifient une glace plus fine, et donc des déplacements moins sûrs pour la chasse aux phoques. Mina Campbell, de North West River, affirme que la chasse ne se résume pas aux peaux de phoque, mais qu'il s'agit d'une tradition de longue date qui rassemble les gens.
  • L'autorité sanitaire provinciale de Terre-Neuve-et-Labrador a déclaré qu'elle prévoyait de réduire progressivement son recours à des infirmières privées au cours des deux prochaines années. Les services de santé de Terre-Neuve-et-Labrador ont indiqué dans un communiqué envoyé par courriel jeudi qu'ils avaient pour objectif de réduire le nombre d'agents de santé privés d'environ 340 aujourd'hui à environ 60 personnes - ce qui, selon le directeur général de l'autorité sanitaire, David Diamond, correspond au niveau d'avant la pandémie - d'ici à avril 2026.

Québec

  • Le premier ministre du Québec, François Legault, a demandé à la police de démanteler les campement de protestation pro-palestinien sur le terrain inférieur du campus du centre-ville de l'Université McGill à Montréal. Ses commentaires font suite aux appels lancés par McGill en début de semaine pour que la police enlève les dizaines de tentes installées sur le terrain depuis samedi en signe de protestation contre la guerre à Gaza. M. Legault a déclaré aux journalistes à Québec aujourd'hui qu'il s'attendait à ce que la police réponde à l'appel de l'université et démantèle le campement.
  • Le premier ministre François Legault a accusé deux partis d'opposition de tolérer la perte des pouvoirs de l'Assemblée nationale en votant contre le renouvellement de la clause dérogatoire de la Constitution pour protéger la loi sur la laïcité de l'État, le projet de loi 21, contre les contestations judiciaires. M. Legault a également déclaré que les Le syndicat d'enseignants FAE fait preuve d'un "manque de jugement" en se joignant à un recours devant la Cour suprême contre le projet de loi 21 parce que les cotisations syndicales qu'elle utilisera pour financer l'affaire sont déductibles d'impôt, ce qui signifie que "c'est l'argent des Québécois" qui est en jeu.
  • Le premier ministre du Québec, François Legault, a rejeté l'idée d'imposer une loi restreignant l'utilisation des médias sociaux pour les moins de 15 ans, comme l'a fait la France. Lors de la période de questions de jeudi, M. Legault a ridiculisé la proposition du chef du Parti québécois (PQ), Paul St-Pierre Plamondon, d'introduire ce type de contrôle parental. M. St-Pierre Plamondon a souligné qu'en plus de la France, l'État de Floride avait récemment décidé d'imposer cette restriction.
  • Suite aux critiques du comité de suivi de la Commission Laurent sur les actions du gouvernement en matière de protection de la jeunesse, le premier ministre François Legault a discrédité le travail du comité mercredi. Québec solidaire (QS) lui a demandé de s'excuser. La Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse (CSDEPJ) a rendu publique mercredi matin son analyse des progrès réalisés par le gouvernement dans la mise en œuvre des recommandations du rapport Laurent, déposé il y a trois ans.

Ontario

  • Les progressistes-conservateurs ont remporté la circonscription de Milton lors de l'élection partielle de jeudi, anéantissant les espoirs des libéraux de l'Ontario de se doter d'un rempart dans la région du Grand Toronto, ainsi que dans la circonscription rurale de Lambton-Kent-Middlesex, dans le sud-ouest de l'Ontario. "Nous avons de la chance, nous sommes bénis, mais nous sommes très humbles face à cette victoire", a déclaré le premier ministre Doug Ford lors de la fête de victoire de son candidat à Milton. La circonscription phare est passée au PC depuis la dernière victoire des libéraux aux élections générales en 2014.
  • De nouveaux chiffres montrent que les émissions de gaz à effet de serre de l'Ontario ont augmenté pour la deuxième année consécutive, après une chute due à une pandémie, et qu'elles ont retrouvé leur niveau d'avant l'arrivée au pouvoir du gouvernement du premier ministre Doug Ford. Ces chiffres proviennent du rapport annuel sur les émissions de gaz à effet de serre de l'Ontario. inventaire national des émissionsqui révèle les sources de dioxyde de carbone (CO2) et d'autres gaz à effet de serre dans toutes les provinces et tous les secteurs, y compris l'industrie, les transports et les bâtiments.    
  • Alors que les universités de l'Ontario annoncent aux étudiants que les manifestations de campements ne seront pas tolérées sur leurs campus, le premier ministre Doug Ford appelle au calme. Des campus américains, ainsi que des établissements canadiens comme l'université McGill et l'université de Colombie-Britannique, ont été le théâtre de manifestations organisées par des étudiants pour protester contre le conflit entre Israël et le Hamas et les conditions humanitaires dans la bande de Gaza.
  • L'Ontario commencera la construction de l'autoroute 413 l'année prochaine, a déclaré mardi le premier ministre Doug Ford. Selon les autorités, la province évalue actuellement la composition du terrain et espère organiser en mai un "événement de marché" avec les principales parties prenantes pour discuter de la manière de faire avancer la construction "rapidement et efficacement". Le gouvernement espère commencer à accélérer l'acquisition des terrains à l'automne. La construction commencerait en 2025.

Manitoba

  • Le Canada et le Manitoba s'associent pour lancer un système d'alerte qui informerait le public de la disparition d'une femme ou d'une jeune fille autochtone, ont-ils annoncé vendredi à Winnipeg, à la veille d'une journée nationale de commémoration de la crise. Le système d'alerte "Red Dress", attendu depuis longtemps, vise à prévenir les décès et à favoriser les retrouvailles en toute sécurité avec les proches. Dans un rapport publié l'année dernière, Statistique Canada a conclu que le taux d'homicide chez les femmes et les filles autochtones était six fois supérieur à celui de leurs homologues non autochtones.
  • Le gouvernement du Manitoba a annoncé qu'il verserait $5,25 millions de dollars pour aider à créer près de 50 nouveaux logements sociaux. Les deux projets qui créeront les 46 nouveaux logements obtiendront le financement sous forme de prêts garantis et entièrement renonçables de Logement Manitoba, selon un communiqué de presse publié vendredi par la province. L'un des projets est un immeuble de quatre étages et de 15 logements situé au centre-ville de Winnipeg, qui servira de logement de transition de deuxième étape pour les femmes et les enfants autochtones et nouveaux arrivants qui ont été victimes de violence fondée sur le sexe, a déclaré la ministre du Logement, Bernadette Smith, lors d'une conférence de presse tenue vendredi.
  • Le gouvernement provincial souhaite connaître directement les raisons pour lesquelles les habitants de Swan River en ont assez de la criminalité. Le premier ministre Wab Kinew a déclaré jeudi que son gouvernement retournerait dans la communauté cet été pour entendre les préoccupations concernant le taux élevé de crimes contre les biens et de crimes de détail qui affligent cette ville de l'ouest du Manitoba. La province rencontrera les dirigeants municipaux, mais il est important "d'ouvrir ce dossier" à d'autres voix, a déclaré M. Kinew lors d'une conférence de presse tenue sur la pelouse de l'hôtel de ville de Swan River.
  • Le Manitoba manque toujours cruellement de médecins, mais la province n'a pas beaucoup de mal à attirer les diplômés des écoles de médecine pour une formation pratique. Cette année, la province a augmenté le nombre de résidences disponibles, qui est passé de 156 à 173, et, pour la première fois depuis quelques années, toutes les places de formation ont été occupées. Le Dr Peter Nickerson, doyen de l'école de médecine de l'Université du Manitoba, estime que cela témoigne des efforts déployés par la province pour attirer les jeunes médecins.

Saskatchewan

  • Le ministère de la santé de la Saskatchewan fournira désormais une aide financière aux enfants et à leurs familles qui doivent se rendre à l'extérieur de la province pour subir des interventions médicales nécessaires. Il s'agit d'une modification de ce que le ministre de la santé, Everett Hindley, a qualifié de "politique de longue date" du gouvernement provincial. "Les procédures elles-mêmes sont couvertes, mais les frais de voyage et d'hébergement, ainsi que ce type de coûts, ne sont pas couverts", a déclaré M. Hindley la semaine dernière. 
  • Financement agricole Canada, une société d'État fédérale, affirme que la rumeur lancée par le chef du Parti uni de la Saskatchewan lors de la période des questions cette semaine concernant le déménagement de son siège social de Regina au Québec n'est pas fondée. "J'ai appris que Financement agricole Canada avait l'intention de fermer son siège social à Regina et de le déménager au Québec. Ce serait un résultat désastreux pour la Saskatchewan", a déclaré Nadine Wilson, chef du Parti uni de la Saskatchewan, lors de la période de questions. Nadine Wilson, chef du Parti uni de la Saskatchewan, a déclaré lors de la période de questions de jeudi. Mme Wilson a demandé au premier ministre Scott Moe de "confirmer ou d'infirmer ce déménagement".
  • L'Alberta et la Saskatchewan vont collaborer dans le domaine de la production d'énergie nucléaire dans le cadre d'un protocole d'accord dévoilé jeudi matin. Dustin Duncan, ministre de la Saskatchewan responsable de SaskPower, était accompagné de Nathan Neudorf, ministre albertain de l'accessibilité financière et des services publics, lors d'une conférence de presse à Regina. L'accord conclu entre les deux provinces des Prairies prévoit l'échange d'informations sur le développement de la main-d'œuvre, la chaîne d'approvisionnement nucléaire, la sécurité de l'approvisionnement en combustibles nucléaires, ainsi que le développement et la réglementation des technologies des réacteurs nucléaires, telles que l'énergie nucléaire. petits réacteurs modulaires (SMR). 
  • À partir de mercredi, les conducteurs de la Saskatchewan pris en flagrant délit de stunt ou de course de rue se verront retirer leur permis pour une semaine et leur véhicule pour un mois. Les sanctions s'appliquent également aux conducteurs qui roulent deux fois plus vite que la limite de vitesse ou qui la dépassent de plus de 50 km/h. Ces mesures s'ajoutent à l'augmentation des amendes qui remonte à octobre 2022, lorsque les contraventions pour les cascades et les courses de rue, qui s'élevaient respectivement à $150 et $205, ont été portées à $580.

Alberta

  • Les membres de l'organisme qui conseille les services de santé de l'Alberta sur les soins de santé 2SLGBTQ+ ont été surpris par l'annonce des politiques transgenres proposées par la première ministre Danielle Smith au début de l'année, selon des documents internes obtenus par CBC News. Dans un vidéo postée sur les médias sociaux le 31 janvier, Mme Smith a présenté une série de propositions de politiques axées sur les jeunes transgenres, dont plusieurs concernant les soins d'affirmation du genre. Elle a annoncé officiellement ces politiques lors d'une conférence de presse le lendemain.
  • Le premier ministre Danielle Smith a déclaré jeudi que Medicine Hat et la région qui l'entoure ont le potentiel de devenir une plaque tournante pour les centres de données et les travailleurs à distance, une opportunité qui pourrait définir l'avenir de l'industrie dans la région. "Grâce à la production intégrée d'énergie, d'électricité et de gaz naturel, vous avez la possibilité d'être le fournisseur d'électricité et de chauffage le moins cher de toute la province", a déclaré Mme Smith.
  • La première ministre Danielle Smith s'est dite heureuse que le projet de loi 20 - la Loi de 2024 modifiant les lois sur les affaires municipales - ait été déposé juste avant que le gouvernement ne se retire pour une pause électorale. Le moment choisi pour présenter le projet de loi à l'assemblée législative a permis aux députés de discuter du projet de loi avec les maires et les conseillers de leurs circonscriptions. Ces conversations ont mis en lumière les préoccupations des municipalités et ont finalement conduit à la décision de l'UCP d'envisager de modifier la loi controversée.
  • Le premier ministre Danielle Smith a déclaré que la province pourrait envisager de couvrir certaines pertes initiales des compagnies aériennes qui acceptent d'étendre leurs services aux aéroports régionaux, y compris Medicine Hat, Lethbridge et les centres du Nord. Elle a fait ce commentaire lors d'un discours de la chambre de commerce à Medicine Hat, où la ville et les groupes d'affaires tentent depuis 15 ans d'ajouter des vols à l'aéroport municipal, avec des résultats mitigés.

Colombie-Britannique

  • Le premier ministre de la Colombie-Britannique, David Eby, et d'autres responsables politiques ont dénoncé les propos tenus lors d'une manifestation à Vancouver, au cours de laquelle les manifestants ont scandé "vive le 7 octobre", faisant l'éloge des attaques menées ce jour-là par le Hamas contre Israël. Charlotte Kates, du réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun, a déclaré lors du rassemblement qui s'est tenu vendredi devant la Vancouver Art Gallery que l'attaque était "héroïque et courageuse". M. Eby a déclaré que les commentaires sur l'attentat, qui a fait environ 1 200 morts selon Israël - pour la plupart des civils - étaient "les plus haineux" qu'il pouvait imaginer.
  • Le NPD de la Colombie-Britannique a utilisé sa majorité lundi pour bloquer une motion de BC United visant à voter sur l'abandon du projet pilote de décriminalisation des drogues de trois ans, quelques jours après avoir déclaré qu'il voulait interdire la consommation de drogues dans les lieux publics et les hôpitaux. Le premier ministre David Eby a déclaré que l'interdiction de la consommation de drogues illicites en public était nécessaire, mais qu'il n'avait pas l'intention de mettre fin au projet pilote, qui a débuté en janvier 2023. "Il est très clair que la consommation de drogues en public que nous constatons, certains comportements problématiques que nous observons dans les communautés, sont inacceptables pour les Britanno-Colombiens et pour moi, et nous devions y remédier", a déclaré M. Eby lors de l'annonce d'un projet de logement à Langley lundi.
  • Une décision sur la recriminalisation de l'usage public de drogues en Colombie-Britannique doit être prise d'urgence, a déclaré mercredi la ministre canadienne des addictions, mais elle dit attendre davantage d'informations de la part de la province avant de prendre une décision. La province est engagée depuis un an dans un projet pilote de trois ans visant à décriminaliser la possession de petites quantités de certaines drogues illégales, dont l'héroïne, le fentanyl, la cocaïne et la méthamphétamine. Une dérogation de Santé Canada a été accordée pour permettre la mise en œuvre du projet pilote. La semaine dernière, le premier ministre de la Colombie-Britannique, David Eby, a demandé à Santé Canada de recriminaliser la consommation de ces drogues dans les lieux publics, tels que les hôpitaux et les parcs. La possession dans les espaces privés resterait autorisée.
  • Le vérificateur général de la Colombie-Britannique a annoncé une enquête sur les efforts en cours pour reconstruire la communauté de Lytton. En une vidéo publiée sur YouTube Mercredi 1er mai, le vérificateur général Michael Pickup a déclaré que son enquête portera sur le rôle du gouvernement dans les jours qui ont suivi l'incendie de forêt qui a ravagé le village en juin 2021. "Notre examen porte sur trois domaines : les rôles et les responsabilités de la province de la Colombie-Britannique en matière de reprise après sinistre, le soutien de la province de la Colombie-Britannique à Lytton, y compris le financement qu'elle a apporté, les difficultés rencontrées dans la reconstruction de Lytton et les possibilités d'amélioration de la province de la Colombie-Britannique", a déclaré M. Pickup.

Territoires du Nord-Ouest

  • Si la société propriétaire de la mine de diamants d'Ekati, dans les Territoires du Nord-Ouest, veut poursuivre un projet d'exploitation souterraine, elle doit d'abord obtenir l'approbation du gouvernement des Tłı̨chǫ, a décidé un organisme de réglementation. Juste au nord du camp principal d'Ekati - et à 300 kilomètres au nord-est de Yellowknife - il existe déjà une mine à ciel ouvert pour accéder à la kimberlite, appelée mine à ciel ouvert de l'île de Sable. Un développement souterrain viserait à extraire davantage de cette roche diamantifère.

Yukon

  • "Nous devons essayer d'aller de l'avant" : Whitehorse organise une marche pour les familles ayant participé à l'enquête. L'enquête du coroner sur les quatre décès survenus au centre d'hébergement d'urgence de Whitehorse est terminée. Hier, le jury a conclu que Cassandra Warville, Myranda Tizya-Charlie, Josephine Elizabeth Hager et Darla Skookum étaient mortes au refuge de causes accidentelles. Il a également formulé des recommandations à l'intention de Connective, l'organisation à but non lucratif qui gère le refuge. Elle a également formulé des recommandations à l'intention de Connective, l'organisation à but non lucratif qui gère le refuge, et du gouvernement du Yukon.

Nunavut

  • Le président de l'Inuit Tapiriit Kanatami, Natan Obed, a déclaré qu'il envisageait de retirer son organisation de son rôle au sein du nouveau Conseil national pour la réconciliation, qualifiant cet organe de surveillance de "creuset de voix autochtones" dont il ne veut pas faire partie. Le Conseil est la réponse du gouvernement fédéral à la crise des droits de l'homme. Appel à l'action 53 de la Commission Vérité et Réconciliation, qui a exhorté Ottawa à créer un organisme national indépendant chargé de suivre les efforts déployés par le gouvernement fédéral pour rétablir les relations avec les peuples autochtones. 

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.