Rapport sur les minéraux critiques Août 2023

Les premiers ministres se concentrent sur les actions visant à soutenir la croissance et les opportunités économiques

L'équilibre entre la protection de l'environnement et la croissance économique a été au cœur du sommet des premiers ministres du Canada qui s'est tenu cette année à Winnipeg, au Manitoba. En conséquence, les priorités provinciales suivantes ont été publiées :

  • la compétitivité, les relations canado-américaines et le commerce ;
  • l'infrastructure stratégique ;
  • la sécurité énergétique et les minéraux critiques ; et
  • le développement durable et l'action climatique.

 

Les premiers ministres cherchent à réaliser ces priorités en coopérant avec des partenaires clés et ont demandé au premier ministre de convoquer une réunion des premiers ministres pour discuter plus en détail de la compétitivité et de l'infrastructure stratégique. Depuis lors, les stratégies relatives aux minéraux critiques sont au cœur des stratégies provinciales.

Le gouvernement du Manitoba publie une stratégie sur les minéraux essentiels

Dans l'esprit du Sommet des premiers ministres du Canada, qui vise à développer une chaîne de valeur canadienne des minéraux essentiels au profit de l'économie propre, le gouvernement du Manitoba a publié la Stratégie manitobaine sur les minéraux essentiels : Driving Sustainable Growth (Stratégie pour une croissance durable). Selon le premier ministre Stefanson, cette étape historique permettra de coordonner le travail du gouvernement, des communautés locales et du secteur privé afin de tirer parti des avantages stratégiques du Manitoba et de générer des investissements dans l'exploration et la mise en valeur des minéraux essentiels qui seront reconnus dans le monde entier.

Opportunités :

Le Manitoba abrite 29 des 31 minéraux essentiels figurant sur la liste des minéraux critiques du Canada (dont le lithium, le graphite, le nickel, le cobalt, le cuivre et les terres rares, qui ont été jugés prioritaires par le gouvernement fédéral). Le premier ministre Stefanson a familièrement appelé la province "l'entrepôt Costco des mines" et a souligné qu'elle était "ouverte aux affaires". Selon la province, le lithium, le cuivre, le nickel et la silice représentent quelques-unes des principales opportunités de la province, ainsi que les activités mises en évidence sur la carte ci-dessous :

Priorités :

Pour réaliser ses ambitions en matière de minéraux essentiels et faire progresser les opportunités économiques, la stratégie du gouvernement du Manitoba s'appuiera sur les six piliers stratégiques suivants :

  • Sensibilisation mondiale à l'avantage concurrentiel du Manitoba
  • Promouvoir la participation des populations autochtones à l'économie minérale
  • Une information géoscientifique de qualité
  • Rationalisation des procédures réglementaires d'autorisation
  • Un écosystème favorable d'activités à valeur ajoutée
  • Formation ciblée et parcours de développement des compétences

Remarques du vice-premier ministre et ministre des finances sur les minéraux essentiels et la création de carrières bien rémunérées en Saskatchewan

La province voisine de la Saskatchewan a également reçu l'attention du gouvernement fédéral pour son secteur des minéraux essentiels. Le 11 juillet, la vice-première ministre et ministre des finances du Canada, Chrystia Freeland, a fait des remarques sur les opportunités économiques dans le secteur de la province. À la lumière de l'invasion illégale de l'Ukraine par la Russie et de la poussée mondiale en faveur d'une économie verte, Mme Freeland a positionné la Saskatchewan et ses 23 minéraux critiques comme un élément clé de la chaîne d'approvisionnement mondiale en minéraux critiques. En outre, Mme Freeland a souligné comment le nouveau crédit d'impôt du gouvernement fédéral pour la fabrication de technologies propres et la décarbonisation stimulera la croissance de l'emploi à la suite de la pandémie de COVID-19 et dans le contexte de la baisse des taux d'inflation. Pour plus d'informations sur la manière dont la Saskatchewan répond à la nécessité de stimuler la croissance et le développement de son secteur des minéraux critiques, cliquez sur la nouvelle stratégie de la province en matière de minéraux critiques. ici.

Doug Ford affirme que cette région minière est une priorité absolue. Ottawa n'est pas forcément d'accord

La coopération entre le gouvernement fédéral et les provinces sur les minéraux essentiels n'a pas été sans heurts ce mois-ci. Le ministre fédéral des ressources naturelles, Jonathan Wilkinson, et le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, ne s'entendent pas sur le "cercle de feu" de l'Ontario. Pour sa part, Wilkinson a déclaré que les projets pourraient être développés plus près des infrastructures existantes, tandis que Ford souhaite un développement rapide de la ceinture minérale, alors que les discussions sont sur la table depuis 15 ans. Si les deux gouvernements sont d'accord pour faire du Canada une puissance minière essentielle, l'emplacement exact en Ontario reste controversé, notamment en raison de la sensibilité environnementale de la ceinture de feu.  

Possibilités de financement annoncées en juillet

En ce qui concerne les possibilités de financement pour les entités qui contribueront au développement des chaînes de valeur des minéraux essentiels au Canada, les deux programmes suivants ont été annoncés ce mois-ci.

Deuxième appel à propositions de Ressources naturelles Canada - Programme de recherche, de développement et de démonstration sur les minéraux critiques

Le ministre Wilkinson a annoncé un deuxième appel à propositions pour le programme de développement et de démonstration de la recherche sur les minéraux critiques (CMRDD), qui comporte un total de $40 millions de financement de contribution pour soutenir le développement de la technologie et des projets de démonstration pilotes qui développeront les chaînes de valeur des minéraux critiques et l'objectif du Canada de devenir net-zéro d'ici 2050.

L'objectif du programme CMRDD est de faire progresser l'état de préparation commerciale des technologies qui aideront le Canada à produire les principaux minéraux critiques, tels que définis comme prioritaires dans la stratégie (lithium, graphite, nickel, cobalt, cuivre et terres rares). Grâce à un financement pouvant aller jusqu'à $5 millions par projet (attributions fondées sur le mérite), les lacunes actuelles de la chaîne de valeur des minéraux essentiels seront comblées en faisant passer les projets du stade précommercial à la démonstration, à l'adoption et à l'intégration dans les chaînes de valeur nationales et internationales.

L'appel à propositions est ouvert à tous les bénéficiaires canadiens, tels que les sociétés minières, les groupes communautaires, les groupes autochtones, les institutions académiques, ainsi que les gouvernements (provinciaux, territoriaux, régionaux et municipaux, ainsi que leurs ministères et agences). Les demandes intéressées qui répondent aux exigences du projet et au niveau de maturité technologique TRL 6-8 peuvent être soumises en ligne jusqu'à la date limite du 29 septembre 2023.

Innovation, sciences et développement économique Canada débloque des fonds pour renforcer la chaîne de valeur nationale des minéraux critiques

Pour tirer parti de l'opportunité générationnelle que le gouvernement du Canada a placée dans le développement de la chaîne de valeur des minéraux critiques canadiens, l'ISED a récemment annoncé une opportunité de financement de $1,5 milliard.

Annoncés pour la première fois dans le budget 2022, ces fonds seront disponibles par l'intermédiaire du Fonds d'innovation stratégique, dans le but d'accélérer les investissements dans les projets de minéraux critiques qui répondent aux critères d'admissibilité, à savoir se concentrer sur le traitement, la fabrication et le recyclage des minéraux. Plus précisément, les projets éligibles doivent cibler au moins un des 31 minéraux que le Canada a identifiés comme essentiels, avec une priorité absolue accordée au lithium, au graphite, au nickel, au cobalt, au cuivre et aux éléments des terres rares. En outre, les projets doivent mettre l'accent sur les technologies propres (y compris les sources d'énergie renouvelables, les technologies de l'information et de la communication et les intrants pour faire progresser la fabrication).

Grâce aux investissements consacrés aux minéraux essentiels, le gouvernement du Canada estime que le Fonds stratégique pour l'innovation contribuera de manière décisive à la réalisation de ses objectifs concernant l'ensemble de la chaîne de valeur des minéraux essentiels.

Restez à jour avec les nouvelles tendances

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible lors de votre visite.

Logo CHG.